Les règles au naturel : une palette d’options durables et glam

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s’intéresser aux moyens d’adopter les règles au naturel sont nombreuses.

Vous remarquerez que je n’emploie jamais l’expression protection hygiénique qui est négativement connotée : « protection » comme si les menstruations représentaient une nuisance de laquelle il faudrait se protéger… Je préfère le tourner de façon positive en vous présentant plutôt des solutions (voir mon article sur les expressions positives).

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.

A quoi servent les règles ?

Les règles, ou menstruations, ont pour but le renouvellement de la muqueuse utérine, appelée endomètre. Pour appréhender le cycle féminin et ses différentes phases qui influent sur la personnalité, allez lire mon article.

Les règles en chiffres

Des déchets…

En moyenne, une femme utilise au cours de sa vie 10 000 à 15 000 produits menstruels (serviettes, tampons, applicateurs, emballages individuels). La France comptait en 2005, 16 millions de femmes âgées de 13 à 50 ans, consommatrices potentielles, qui utilisaient 290 protections par an, selon Group’Hygiène, l’organisme professionnel français des produits à usage unique pour l’hygiène, la santé et l’essuyage.

Ce sont chaque année, plus de 45 milliards de serviettes hygiéniques qui sont jetées dans le monde.

Il faut 500 ans à ces produits hygiéniques pour se dégrader, c’est-à-dire autant qu’une bouteille en plastique. Ce qui fait de l’industrie des protections hygiéniques l’une des plus polluantes au monde, selon Greenpeace.

Et on les met où ces serviettes et tampons usagés ?!

Source : planetoscope.

Les options conventionnelles…

… Qui coûtent cher au porte-monnaie des femmes…

Si on considère qu’une femme a ses première règles vers 13 ans et ce jusqu’à la ménopause (50 ans), qu’un cycle dure 28 jours, cela représente 480 cycles. Si elle choisit les options conventionnelles, elle utilisera alors 22 tampons ou serviettes jetables. Soit un budget de 1500 à 2000 euros au cours de sa vie.

Et à leur santé !

Ces solutions conventionnelles sont fabriquées avec des substances chimiques toxiques telles que des pesticides (glyphosate), du pétrole, des parfums, ou encore de la dioxine, un ingrédient de blanchiment cancérogène.

Source Consoglobe

Les options naturelles et durables

Voici le panel des meilleures solutions pour des règles au naturel qui sont disponibles aujourd’hui. Chacune présente des avantages écologiques et sanitaires puisqu’elles permettent d’éviter l’utilisation des serviettes et tampons jetables et/ou bourrés d’ingrédients toxiques.

La cup ou coupe menstruelle

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.

Concept : un petit réservoir souple que l’on introduit à l’intérieur du vagin et qui l’épouse de façon à récolter le sang. On la pince pour la retirer et la vider, la nettoyer puis la remettre en place.

Ma marque préférée : Lamazuna, une marque française, impliquée dans les problématiques sociales, animale, environnementales. Elle propose des innovations toujours zéro déchet et véganes.

La composition : 100% de silicone platine médicale, utilisé en chirurgie et homologué pour rester 30 jours à l’intérieur du corps humain.

Le prix : 26,30€

Avantages : dure 10 ans, autonomie de 6 heures, invisible (pas de ficelle), évite les sécheresses provoquées par les tampons, durée de vie 10 ans.

Inconvénients : la pause peut demander de l’entraînement, nécessite d’accepter de voir son sang, peut s’avérer mal pratique dans les toilettes avec lavabo séparé (besoin d’anticiper en prenant une bouteille d’eau).

♡ Mon avis : ce basique des règles au naturel est une bonne alternative aux tampons, mais reste anti-physiologique puisque les menstruations doivent s’écouler et non rester dans le corps. Comme les tampons, la cup menstruelle peut entraîner le syndrome du choc toxique. La cup est selon moi une option à garder pour la piscine ou la plage.

***

La culotte menstruelle

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.

Concept : la culotte menstruelle est une culotte qui remplace serviette ou tampon. Elle absorbe pendant 12 heures, sans odeur ni fuite. Le confort est exceptionnel et le nettoyage est simple : un passage en machine à 30° (et oui on peut la mettre avec d’autres vêtements, le but d’une machine à laver c’est de laver ! Le sang ne se fixe pas dans le tissu s’il n’est pas chauffé à une température supérieure à celle du corps soit 37°).

Il suffit de choisir la culotte adaptée à sa morphologie et à son flux. Côté matière, il existe une version en coton biologique.

Ma marque préférée : FEMPO la marque précurseur en France.
Il existe maintenant de nombreuses autres marques françaises : Smoon, Rejeanne, Marguette, Blooming, Aglae.

La composition : chez FEMPO 3 tissus différents (coton, bambou, tissu imperméable) et du lycra.
Attention certaines culottes du marché contiennent des nano-particules.

Le prix : 32€ la culotte, 32€ le shorty, 37€ la power++ (pour règles abondantes)

Avantages : confortables, pratiques, discrètes, 2 en 1, absence de tâches grâce au coloris noir, durée de vie de 5 à 7 ans.

Inconvénients : ne répond pas à la demande de toutes les tailles. Il en faut plusieurs pour tenir un cycle sans passer son temps à les laver (au moins 5 ou 6).

♡ Mon avis : j’adore, je n’utilise plus qu’elles ! C’est vraiment une solution géniale pour passer des règles au naturel en toute simplicité.

***

Les serviettes lavables

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.

Concept : le même principe qu’une serviette hygiénique jetable sauf que celle-ci est lavable donc réutilisable. On l’attache avec des pressions.

Ma marque préférée : Dans ma culotte

La composition : coton 100% bio certifié GOTS / Intérieur : 70% polyester + 30 % polyamide / Dessous : 65% polyester + 35% polyuréthane

Le prix : 17 (jour) à 19 € (nuit)

Avantages : les motifs sont trop cool, la surface en contact avec la peau est en coton bio, existe en plusieurs tailles pour s’adapter aux différents flux, durée de vie de 3 ans, discrète, supprime le bruit de plastique des serviettes jetables

Inconvénients : peuvent finir tâchées (nécessité de faire tremper dans de l’eau froide avant, voire de pré-laver), peuvent tourner (les grands modèles tiennent parfois mieux que les petits, cela dépend de l’anatomie de chacune).

♡ Mon avis : si je trouvais cette solution remarquable lorsque ces serviettes sont sorties, je la trouve maintenant bien moins pratique que l’option culotte de règles.

***

Les protèges-slip lavables

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.

Concept : comme pour les serviettes lavables, le protège-slip lavable se fixe dans la culotte avec des pressions et se lave après utilisation.

Ma marque préférée : Plim

La composition : une gamme classique (coton bio + polyester ), une gamme tout coton (100% coton bio), une gamme en soie bio (non végane)

Le prix : 14 €

Avantages : 2 tailles, durée de vie de 5 à 10 ans, absorption suffisante pour les pertes de milieu de cycle ou les début et fin de règles.

Inconvénients : peut tourner, peut finir par être tâché pour les couleurs autre que noir.

♡ Mon avis : incontournable pour remplacer les protège-slips.

***

Le flux instinctif libre

Concept : point d’accessoire de règles, le but est de contrôler son flux en contractant le périnée, comme on le fait pour l’urine et de faire écouler le sang dans les toilettes.

Le prix : 0€

Avantages : gratuit, invisible, 100% naturel, respectueux du corps et de sa physiologie, aucune odeur

Inconvénients : demande de l’entraînement et d’être à l’écoute de son corps, fuites potentielles, nécessite un accès facile aux toilettes.

♡ Mon avis : la solution qui rend complètement autonome et apprend à connaître son corps. C’est s’affranchir des accessoires (cup, tampon, serviette) comme c’est le cas des couches lorsqu’on apprend à retenir ses besoins pendant l’enfance.

Que pensez-vous de ces solutions pour des règles au naturel ?

Les règles au naturel vous intéressent ? Epinglez cet article sur Pinterest.

Ecologiques, sanitaires, économiques : les raisons qui incitent à s'intéresser aux moyens d'adopter les règles au naturel sont nombreuses. Découvrez mon avis de naturopathe sur la cup, les serviettes et protège-slip lavables, les culottes menstruelles ou encore le flux instinctif.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Commentaires

  • J’adore ton article ! Tu expliques bien en détails tous les moyens qui s’offrent à nous et c’est super :)
    Pour me part, j’ai opter depuis deux mois pour la cup et je l’ai completement adopter ! Je pense tester la culotte menstruelle notamment pour la nuit !

  • Muriel dit :

    Super article
    Dommage que j apprends ça a l âge ou je suis presque ménopausee
    La culotte a l air l option la plus pratique

    • angelique_glamconscious dit :

      C’est exactement ce que m’a dit ma maman, Muriel !
      D’avoir la connaissance ça permet tout de même de diffuser l’information à son entourage, donc c’est loin d’être vain ;)

  • J’utilise depuis plusieurs mois maintenant, des serviettes lavables et j’en suis très satisfaite! Je ne voulais plus utiliser de serviettes jetables, autant pour un point de vue écologie que santé (avec toutes les cochonneries qui sont dedans!).
    J’ai de plus en plus envie d’essayer la culotte menstruelle, en alternance avec les serviettes lavables, j’en entends tellement de bien!
    Concernant le flux instinctif libre, je n’en avais jamais entendu parler, je pense que ça peut tout de même être contraignant et difficile à « apprendre » mais c’est intéressant!

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou Juliette !
      C’est génial que tu aies adopté les serviettes lavables ! Les culottes menstruelles sont top aussi, même encore plus pratiques je trouve. Je vais en faire gagner 2 samedi sur mon compte Instagram et je donnerai aussi un code promo, si ça t’intéresse rejoins-moi : https://instagram.com/angelique_glamconscious
      Pour le flux instinctif c’est marrant, le corps s’y met parfois tout seul. Nous sommes plusieurs à avoir remarqué ça.

  • Sarah dit :

    Encore un article très bien fait :)
    J’ai déjà testé toutes les solutions de l’article sauf le flux instinctif libre.
    Avant de me faire poser un stérilet cuivre, j’utilisais en alternance cup et protège slip jetable.
    Ensuite j’ai remplacé les protèges slip jetables contre ceux lavables.

    A la pose de mon stérilet, la sage femme m’a déconseillé d’utiliser la cup car elle avait eu deux ou trois cas de femmes qui l’avaient utilisée et pour lesquelles le stérilet étaut descendu ou avait légèrement bougé à cause de l’effet ventouse que peut avoir la cup lorsqu’on la retire. Pour l’utiliser avec un stérilet, il faut être très attentif à bien laisser passer l’air avec ses doigts avant de la retirer pour éviter cet effet ventouse.
    Je n’ai pas osé l’utiliser avec le stérilet pour le moment…

    Pour le moment, j’utilise donc des tampons (bio) les deux-trois premiers jours abondants avec une culotte de règle (Fempo) que j’adore !
    Je vais sûrement commander la power ++ car une culotte seule durant les 2-3 premiers jours ne me tient pas du tout une journée (d’où l’utilisation des tampons associés).

    Mais en tout cas, je suis quand même très contente de ces culottes Fempo, elles sont super agréable à porter, discrète (comme une culotte normale) et comme tu l’as dit, zéro odeur et zéro humidité !
    Je recommande également.

    • angelique_glamconscious dit :

      Merci beaucoup Sarah pour ton commentaire et ces informations. C’est vrai que je n’ai pas donné d’information concernant l’utilisation de la cup lorsque l’on porte un stérilet. Tu fais très bien d’en parler.
      J’espère que la culotte FEMPO power++ te comblera.
      Comme dit plus haut j’organise un concours pour gagner 2 culottes FEMPO si ça t’intéresse, va faire un tour sur mon Instagram : https://instagram.com/angelique_glamconscious
      A très vite !

  • Elodie dit :

    Super article, comme d’habitude !
    j’étais une adepte de la cup mais je me dirige de plus en plus vers les serviettes et culottes lavables. Et peut être qu’un jour je maîtriserai le FIL :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *