Le cycle féminin : conseils naturels pour le comprendre et en prendre soin

Le cycle féminin est souvent une énigme et la source de bien des désagréments.

Du syndrome prémenstruel, au cycle irrégulier, en passant par l’acné ou les difficultés de conception, quelle femme n’a jamais connu un dérèglement hormonal ? Levez la main, nous voulons vous voir ! ;-)

Le cycle féminin est souvent une énigme et la source de bien des désagréments. C'est le moment de comprendre son fonctionnement et comment en prendre soin.

Le B-A BA du cycle féminin

Le cycle féminin a pour but la libération d’un ovocyte qui, s’il est fécondé par un spermatozoïde, se développera pour créer un futur petit humain.

D’ailleurs, saviez-vous que les ovocytes sont créés pendant le développement fœtal ?

Une petite fille naît donc avec tout son stock d’ovules ! Elle n’en fabriquera pas de nouveau au cours de sa vie.

Le cycle féminin se déroule en principe sur 28 jours : il débute le premier jour des règles et se termine au début des règles suivantes (dans le cas où il n’y a pas eu de fécondation). Et cela jusqu’à la ménopause, soit pendant environ 40 ans, ce qui représente 500 cycles.

Le cycle féminin et les hormones : une usine à gaz ?

Le corps humain et en particulier le cycle féminin, est contrôlé par une chimie complexe.

Nous les femmes, sommes des usines à hormones ambulantes. Voilà, c’est dit. La libération d’hormones et de neurotransmetteurs n’est pas la même selon les différentes phases du cycle féminin. Et comme ces précieux messagers ont des répercussions sur l’ensemble de notre corps, de notre vie, de notre comportement, de notre sexualité… notre état fluctue en fonction de notre cycle féminin.

C’est le moment d’apprendre à se comprendre :

 

Accompagner les phases du cycle

Phase 1 : repli sur soi

Jours 1 à 5 = les règles

  • Hormone FSH augmente : elle stimule le follicule (petit sac dans l’ovaire qui contient un ovocyte et s’apprête à le libérer)
  • Oestrogènes et progestérones sont bas
  • Neuro-transmetteur en action : GABA, qui freine l’activité mentale

C’est une phase de recentrage, d’introspection, de fatigue.

♥ Petits conseils bien-être : se cocooner, utiliser une bouillotte, prendre soin de soi et du temps pour soi, éviter ce qui demande une grande implication ou l’ouverture sur l’extérieur.

♥ Alimentation : chaude et saine (soupes de légumes, céréales, légumes vapeur…)

♥ Plante : huile d’estragon en massage sur le ventre, diluée dans une huile végétale

 

Phase 2 : superwoman

Jours 6 à 10 = la muqueuse utérine, l’endomètre, se régénère.

  • FSH baisse, les oestrogènes augmentent pour atteindre leur pic à la fin de la période.
  • LH augmente.
  • Neuro-transmetteurs en action : dopamine qui booste l’activité, l’énergie, l’envie et sérotonine qui favorise le sommeil et le calme.

C’est la phase d’énergie, de vitalité, d’activité, de communication, d’ouverture. C’est le moment d’aller à la rencontre des autres, de lancer des projets, d’aller aux rendez-vous importants.

♥ Petits conseils bien-être : pratiquer un sport ou un exercice physique au réveil, à jeun, pour faire circuler l’énergie

♥ Alimentation : des aliments qui donnent du peps => bonnes protéines, smoothies, jus, fruits, graines germées, superaliments…

♥ Plante : le cynorhodon (riche en vitamine C)

 

Phase 3 : friends

Jours 11 à 18 = la muqueuse utérine continue de s’épaissir et l’ovulation se produit (en principe le 14ème jour)

  • La progestérone est en pic pour préparer la fécondation (épaississement de la muqueuse utérine)
  • Modification de la glaire cervicale (pour que le milieu soit moins acide afin de ne pas tuer les spermatozoïdes)
  • Neuro-transmetteurs en action : pic de GABA

C’est la phase de convivialité, du rapport maternel, de l’affection.

♥ Petits conseils bien-être : voir ses ami(e)s, organiser des dîners, être socialement active

♥ Alimentation : plaisirs, douceurs, gourmandises légèrement sucrées, aromates et épices

♥ Plante : une huile essentielle fleurie en olfaction (par exemple néroli, rose de damas…)

 

Phase 4 : magicienne

Jours 19 à 28 = la muqueuse utérine finit de s’épaissir

C’est la période qui voit arriver le SPM (syndrome pré-menstruel) pour celles qui y sont sujettes (douleurs, tensions, boutons…). L’inconfort physique et émotionnel est présent. C’est une phase particulière durant laquelle la femme voit jaillir une facette d’elle même plus sombre, plus introvertie. La transmutation en magicienne permet de se découvrir, s’accepter, s’introspecter, se pardonner…

♥ Petits conseils bien-être : un temps de calme, de méditation, d’activités douces, de balades dans la nature

♥ Alimentation : des légumes verts, des fruits doux, des légumes racines.

♥ Plante : huile essentielle de lavande.

 

 

La pyramide des hormones

Le système hormonal (ou endocrinien) est un jeu de cascade car plusieurs glandes se passent les informations les unes aux autres.

Tout en haut de la pyramide, le grand chef Sioux c’est l’hypothalamus (une glande située dans le cerveau), qui envoie des ordres à l’hypophyse (sous-chef sioux, également une glande située dans le cerveau) qui répercute ses ordres à des sioux précis (ovaires, testicules…). Le grand chef sioux obéit aux organes des sens (via l’ouïe, le toucher, l’odorat…) et au stress.

Tout part de là, donc imaginez bien les conséquences que peut avoir un incident externe, une contrariété X ou Y, sur l’hypothalamus. Si le grand chef est contrarié et perd les pédales, tous les ordres de la cascade hiérarchique se trouvent chamboulés !

Ce qui veut dire qu’un événement, une modification dans le rythme ou l’hygiène de vie, peut bousculer cette chimie et détraquer le cycle. Evidemment, tous les contraceptifs hormonaux viennent contraindre le déroulement de ce rythme naturel.

Les hormones du cycle féminin

Dans le cas du cycle de la femme, les hormones qui interviennent sont :

♥ Hypothalamique (grand chef sioux) : LH RF (Releasing Factor = qui fait libérer la LH)

♥ Hypophysaire (sous chef sioux) : LH (Hormone Lutéinisante) et FSH (hormone folliculo-stimulante)

♥ Ovariennes (petits indiens) : oestrogene et progestérone (qu’on appelle hormones stéroïdes)

Une déficience en une ou plusieurs de ces hormones crée vite le chaos !

 

Conseils pour optimiser son cycle hormonal

Pour avoir des belles hormones qui fonctionnent bien, il faut :

♥ Des beaux acides aminés (les briques qui constituent les protéines)

♥ Du cholestérol (et oui il en faut)

♥ Un foie en bon état (c’est lui qui gère la logistique des acides aminés et qui détruit les vieilles hormones)

 

Les plantes hormones-like

C’est l’histoire de plantes qui se prennent pour des hormones et qui peuvent venir mettre le bazar dans notre corps ou l’aider, en fonction de notre situation hormonale :

★ oestrogenes like et phyto-oestrogenes : réglisse, ginseng, éleuthérocoque, houblon (bière), soja, kudzu, souci, sauge sclarée

★ progesterone like : gatillier, yam, onagre, mélisse, alchemille, grémil (pilule naturelle en Afrique)

 

J’espère que cet article vous aura été utile pour appréhender la complexité du cycle féminin. J’ai essayé de vulgariser au maximum en y laissant tout de même des informations de biologie. Dites-moi ce que vous en avez pensé et compris en commentaires, ce serait gentil ;-)

Si le cycle féminin vous a intéressé, épinglez cet article sur Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Commentaires

  • Super ton article, très clair et compréhensible tout en étant ludique. C’est un sujet qui m’intéresse, déjà parce que je suis une femme donc directement concernée mais également parce que je suis en phase d’arrêt de la pilule et donc des hormones, pour retrouver mon corps, au naturel. Après 10 ans sans me poser trop de questions sur le fonctionnement du cycle féminin au naturel, les questions que je me pose à ce sujet arrivent en masse, ton article ton donc à pic! Je vais me noter les astuces que tu donnes, merci beaucoup :)

  • Allegretto dit :

    Très intéressant et très clair. J’aime bien la description des phases du cycle, ça permet de mieux se comprendre.

  • Hélène dit :

    Merci pour cet article très intéressant qui légitimise nos différents états (physique, mental) C’est tellement bien de mieux se connaître, savoir écouter son corps et adapter ses activités au lieu de toujours vouloir foncer, tenir le rythme… ‍♀️

  • Elodie dit :

    Super article :) Pour moi, c’est un parfait mélange de mes cours de SVT du lycée et le livre « sagesse et pouvoirs du cycle féminin », que j’ai beaucoup apprécié ! Aujourd’hui je pratique la symptothermie et je vais essayer d’aller plus loin en accordant, comme tu l’expliques, les conseils bien-être aux différentes phases. Et j’adore l’explication avec les images issues de Disney :)
    Est-ce qu’il est possible, par soi même, d’identifier s’il y a des dérèglements hormonaux, et donc d’adapter les plantes que tu donnes en fonction de la situation ?

  • Marie E. dit :

    Un article très intéressant, très complet et surtout très compréhensif (et ce n’est pas simple de trouver quelque chose d’accessible à ce sujet). Ton article arrive d’ailleurs à point nommé dans une période de ma vie un petit peu compliqué à ce propos. Merci !

  • Merci pour ton article très intéressant! J’avais eu la chance de participer à une formation lancée par une entrepreneuse, Gaëlle Baldassari, de Kiffe ton cycle, qui permet d’avoir les bases concernant les énergies du cycle menstruel, tout comme tu les décris et c’est vrai que respecter les moments de pause ou d’énergie optimise notre cycle, notre façon d’agir… j’en découvre encore plus grâce à ton article :) Passe une belle soirée!

  • Aurelie dit :

    J’ai aimé beaucoup ton article et surtout les illustrations, moi qui commence à suivre mon cycle plus en détail je m’y retrouve parfaitement :)
    Merci pour les conseils sur les belles hormones, je vais les tester et partager avec mes amies qui, elles aussi, s’intéressent de plus en plus à leur cycle <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *