Quels appareils dans une cuisine végane et zéro déchet ?

Quand je suis devenue végétalienne, je me suis retrouvée aux fourneaux un peu malgré moi. J’avais d’ailleurs raconté mon parcours de Cuisto Zéro à Chef Végane (ok j’exagère un chouille :-p) dans un article dédié à Marie Laforêt et son livre Vegan.

De recettes en découvertes, les placards de ma cuisine se sont remplis d’ingrédients mystérieux mais aussi de tout un tas d’ustensiles et d’appareils dont je n’aurais jamais eu l’utilité avant.

Je me surprends maintenant à rêver devant des éléctro-ménagers (Ô merveilleux Vitamix, que tu es beau !) et j’investis de temps en temps dans du nouveau matériel.

Sûre que Bea Johsnon lèverait les bras au ciel si elle lisait cet article et que les adeptes du Minsgame me brûleraient en place de grève

Les appareils de cuisine, plus ou moins basiques, pour cuisiner facilement quand on adopte une démarche slow ou minimaliste. Blender, vitaliseur, extracteur et bien d’autres sont au rendez-vous dans une cuisine zéro déchet et végane ! #govegan

Une cuisine zéro déchet et végane peut-elle être minimaliste ?

Dans la logique d’une démarche minimaliste, il faut RETIRER des choses de la maison pour ne garder que ceux qui servent tous les jours ou presque (byebye les appareils saisonniers type appareil à raclette).

Après être passée par une phase de culpabilité, j’ai pris du recul en constatant que :

J’aime cuisiner et tenter de nouvelles expériences culinaires à base de produits bio et frais, c’est un réel plaisir dont je ne souhaite pas me priver.

♥ A la maison notre alimentation est exclusivement végétale et tend à respecter le zéro déchet en achetant en vrac ou à la coupe, ce qui limite pas mal les options. Et comme il n’est pas question de s’infliger une vie de privation, je prépare tout ce que je ne peux pas acheter.

Pour ces deux raisons, j’ai lâché du lest en acceptant que je ne pouvais pas être parfaite sur tous les fronts : épargner les animaux, manger sainement et varié, ne produire aucun déchet et avoir une cuisine épurée. N’en déplaise à Bea, je n’ai pas encore trouvé la solution pour que tout ça soit compatible.

Après rationalisation de ma cuisine, je me retrouve donc avec une liste d’appareils essentiels assez fournie :

Mes appareils pour la préparation

Un robot Magimix : premier investissement dû à mon changement d’alimentation. Je l’ai choisi avec la fonctionnalité pétrissage de pâte car j’avais décidé de faire mon pain. J’ai laissé tomber la fabrication du pain mais je me sers du robot très souvent pour râper, émincer et préparer des crèmes, du houmous… Il sort du placard plusieurs fois par semaine. C’est le modèle… qui permet de …

Un batteur électrique : pour mélanger les préparations (pâte à crêpe express par exemple) ou faire monter le jus de pois chiche en neige (pour de la mousse au chocolat ou des meringues véganes). Il sert occasionnellement mais il a son utilité donc je le garde.

Un pied mixeur : pour les soupes et la compote. J’avais commencé à le remplacer par le blender mais j’ai cassé le bol de ce dernier à cause d’un choc thermique en faisant de la soupe, je préfère donc continuer à utiliser le pied mixeur et son bol en plastique.

Un hachoir Tupperware : c’est typiquement le genre d’ustensile qui paraît superflu. D’ailleurs quand on me l’a offert je me suis dit « un gadget inutile qui n’a pas sa place dans une cuisine épurée ». Je reconnais que je me suis trompée car ce truc est diablement efficace et me fait gagner un temps fou quand je prépare les sauces et que je dois hacher oignon, ail, échalote, herbes aromatiques… Je m’en sers plusieurs fois par semaine.

Une balance de précision : sa principale qualité, les piles qui tiennent longtemps et qui se trouvent facilement.  Combien de fois je me suis retrouvée au milieu d’une recette sans pouvoir peser ma farine à cause des piles plates de mon ancienne balance qui se vidaient au bout de trois utilisations !

Les appareils de cuisine, plus ou moins basiques, pour cuisiner facilement quand on adopte une démarche slow ou minimaliste. Blender, vitaliseur, extracteur et bien d’autres sont au rendez-vous dans une cuisine zéro déchet et végane ! #govegan

Mes appareils pour la cuisson

Un four à chaleur tournante : le gros investissement suite à notre emménagement en maison. Fini le mini-four d’étudiante qui ne cuisait pas, enfin un vrai four ! Pour la cuisson des quiches, gratins, légumes, pizzas, frites, muffins, cookies, meringues, tartes, cakes et gâteaux… Impossible de vivre sans four !

Une crêpière : les crêpes et moi c’est une grande histoire d’amour et devenir végétalienne n’a en rien entaché cette relation, la crêpière a donc mérité de garder sa place aux côtés des poêles ordinaires et fait sauter des crêpes plusieurs fois par mois.

Un vitaliseur : pour une cuisson optimale, la plus douce possible afin de garder la maximum de vitamines et minéraux tout en supprimant les particules parasites. Grâce au vitaliseur de Marion, je cuis mes légumes à la vapeur, mais aussi mes céréales, mes légumineuses, mes soupes et mêmes des gâteaux.

Un grille-pain : pour les tapas et les tartines. On pourrait utiliser le four mais ce serait plus long et moins écologique donc le grille-pain a lui aussi sauvé sa peau dans la tornade minimaliste.

Mes appareils pour préparer des boissons

Un presse-agrume électrique : c’est vraiment l’essentiel de ma cuisine zéro déchet, celui dont on se sert plusieurs fois par jour. A la maison, cinq oranges et au moins un citron sont pressés quotidiennement. Je n’ai pas acheté de jus d’orange en bouteille depuis deux ans et il m’est maintenant impossible de faire machine arrière tant le jus embouteillé me paraît acide et chimique (même le bio). Mon robot Magimix possède un accessoire presse-agrume que j’ai utilisé au début mais qui est moins pratique que le presse-agrume indépendant j’ai donc choisi de garder ce dernier et d’ailleurs je l’emmène même en vacances !

Un blender : principalement pour faire les smoothies et les glaces express à base de banane. Il sert au moins une fois par semaine.

Un extracteur de jus : pour faire des jus de fruits et de légumes maison qui conservent tous leurs nutriments. Il permet aussi de faire de la purée, des soupes et du lait végétal mais je ne m’y suis encore jamais penchée. Son utilisation est un peu aléatoire, parfois je m’en sers plusieurs fois dans la semaine et parfois pas du tout. Je dirais que la moyenne tourne autour d’une fois par semaine.

Un shaker : petit indispensable de la bermaid qui se respecte pour faire de bons cocktails, je l’utilise surtout en été.

Un distillateur : l’eau c’est la vie ; autant la boire de la meilleure qualité possible. J’ai laissé tomber la Brita pour investir dans le distillateur et je ne regrette pas. Cette eau est la plus pure qui soit. Je la bois, je m’en sers pour les soupes et autres préparations, ou encore pour le fer à repasser. Une vraie économie de bouteilles et bidons en plastique que je bannis car pas du tout écologiques.

Les appareils de cuisine, plus ou moins basiques, pour cuisiner facilement quand on adopte une démarche slow ou minimaliste. Blender, vitaliseur, extracteur et bien d’autres sont au rendez-vous dans une cuisine zéro déchet et végane ! #govegan

Mes appareils pour les usages spécifiques

Une sorbetière : petit investissement récent pour pouvoir faire les glaces de Marie Laforêt et ainsi faire plaisir à l’amoureux qui aimait beaucoup manger des glaces, été comme hiver.

Un germoir : pour faire le plein de vitamines grâce aux graines germées que l’on classe dans les super aliments tant ils boostent l’organisme et la santé.

Les appareils de cuisine, plus ou moins basiques, pour cuisiner facilement quand on adopte une démarche slow ou minimaliste. Blender, vitaliseur, extracteur et bien d’autres sont au rendez-vous dans une cuisine zéro déchet et végane ! #govegan

Après avoir dressé la liste de mes appareils (qui m’a paru bien longue) j’ai réfléchi à tous ces autres appareils qui existent mais que je ne possède pas et finalement je trouve que je m’en sors bien, ma cuisine zéro déchet végane demeure plutôt minimaliste. Je suis réconfortée :)

Les appareils que je ne possède pas :

Déshydrateur : c’est peut-être celui qui a le plus de chance d’investir prochainement ma cuisine, tout dépendra du succès de mon potager. Si je me retrouve avec trop de légumes j’opterai peut-être pour cette solution afin de les conserver pour l’hiver.

Micro-ondes : il est banni depuis plusieurs années de la maison à cause des radiations. Finalement on s’en passe sans problème grâce au four et aux plaques de cuisson.

Appareil à raclette/Appareil à fondue/Pierrade : ces appareils de cuisine collaborative se basent essentiellement sur la cuisson de produits animaux et même s’il existe des substituts de fromage et de viande, l’utilisation de ces appareils est trop anecdotique pour valoir le coup d’investir dedans.

Yaourtière : avant que l’on devienne végétaliens, les yaourts tenaient une grande place dans notre frigo. Lors de la transition nous les avons remplacés par des yaourts au soja puis nous avons appris à nous en passer.

Gaufrier : à force de rater tout le temps la cuisson de mes gaufres (mon appareil ne devait pas être très fonctionnel) je m’en suis séparé et j’ai choisi mon camp : #TeamCrêpes !

Carafe filtrante : remplacée par le distillateur.

Machine à pain : le pain n’a plus une place prépondérante à la maison depuis que je fais la chasse au gluten et je cuisine déjà tellement de choses que j’ai abandonné l’idée de faire du pain (même sans gluten). J’y reviendrai peut-être un jour mais pour l’instant la machine à pain me paraît superflue.

Robot pâtissier : je pense qu’il me ferait gagner du temps mais je me débrouille sans, l’investissement n’est donc pas prévu.

Thermomix : never ever ! Même si je suis consciente qu’il permet de gagner un temps fou, j’ai l’impression qu’avec un Thermomix je passerais à côté des recettes tant il gèrerait tout, tout seul. C’est peut-être stéréotypé mais je veux savoir cuisiner, pas seulement mettre une liste d’ingrédients dans une machine.

Cafetière : on ne boit pas de café et pour nos invités nous avons du café lyophilisé bio, c’est grandement suffisant.

Théière/Bouilloire : pas besoin de ces appareils, faire chauffer l’eau dans une casserole comme à l’ancienne marche très bien.

Friteuse : on opte pour les frites au four.

Barbecue : pas de barbec chez les végé, les grillades de saucisses végétales et les brochettes de légumes passent elles aussi par la case four.

Tireuse à bière/Machine à glaçons/Machine à soda/Machine à popcorn : des appareils inutiles selon moi.

Centrifugeuse : pas nécessaire puisque j’ai un extracteur.

Et voilà le petit tour d’horizon de mes appareils de cuisine zéro déchet et végane, j’ai bien aimé faire ce petit bilan « minimaliste ». Dites-moi si ça vous intéresse et si vous aimeriez que je le fasse dans d’autres pièces.

 

Ce sujet vous intéresse ? Epinglez-le sur Pinterest.

Les appareils de cuisine, plus ou moins basiques, pour cuisiner facilement quand on adopte une démarche slow ou minimaliste. Blender, vitaliseur, extracteur et bien d’autres sont au rendez-vous dans une cuisine zéro déchet et végane ! #govegan

 

Et vous, avez-vous déjà fait le bilan de vos appareils ? Ont-ils tous leur place chez vous ? Quels sont vos essentiels ?

Avez-vous une cuisine zéro déchet et/ou végane ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 Commentaires

  • AnneC dit :

    Chez nous le thermomix tourne…tous les jours (plrs fois) je comprends tout à fait ta position mais pour moi (qui ne cuisinait pas) il a eu l’effet inverse : j’ai enfin osé me lancer! Le distillateur comment l’as tu choisi? J’ai honte de la quantité de bouteilles d’eau que j’utilise mais je ne supporte pas l’eau du robinet et celle de là où je bosse est carrément déconseillée…J’ai renoncé au jus de fruit. Sinon mon robot me sers à tout. On a un party crêpes que je trouve très convivial et pratique avec les enfants.

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut AnneC !
      Oui je comprends pour le Thermomix, ça fait gagner du temps, ça permet de se lancer quand on ne sait pas cuisiner… Et puis j’ai appris qu’on peut faire ses farines avec, ça m’intéresse d’autant plus que j’utilise beaucoup de farines sans gluten qui coûtent cher et dont l’emballage n’est pas recyclable.
      Un jour je viendrai peut-être au Thermomix, qui sait…
      Pour le distillateur, j’ai fait des heures et des heures de recherches, j’ai regardé des vidéos, lu des articles et je suis donc partie pour le Megahome, que je trouve très bien. C’est vraiment la meilleure solution que j’ai trouvé pour boire de l’eau de qualité et ne pas utiliser de bouteilles en plastique.
      Pourquoi tu as renoncé au jus de fruit ?
      Je te dis à bientôt par ici ;-)
      Bises

      • AnneC dit :

        Viens tester le momo à la maison! il y a plein de recettes vegan proposées. Les pâtes, les brioches et surtout les petits pots : mon dernier ne supporte pas les petits pots du commerce même bio et on commence une éviction du gluten…

  • Coucou, ton article est fort intéressant. Pour ma part je possède un mixeur plongeant (celui du chéri qu’on pourrait vendre d’ailleurs) et le Thermomix. Ce dernier est réellement un tout en un qui nous permet de cuire à la vapeur, faire de glaces, sorbets, des soupes, purée, purée d’oléagineux … Bref un must have qui faire gain de place & qui je trouve est un très bon investissement lorsqu’on est jeune pour ne pas acheter 36000 appareils qui au final se retrouvent tous dans le TM. Dans ma wishlist se trouve un extracteur à jus. Peut-être qu’un jour …
    Bisous

    • angelique_glamconscious dit :

      C’est sûr que le Thermomix permet de faire plein de choses, de gagner de la place, de gagner du temps… Par contre c’est un investissement (on n’a pas forcément les moyens quand on débute dans la vie) et un risque de se retrouver sans rien s’il tombe en panne. Mais il a de nombreux avantages, j’en suis convaincue vu ce qu’en disent tous les adeptes.
      L’extracteur est vraiment un super appareil. Ca n’a tellement rien à voir avec des jus achetés, c’est dingue !!
      Merci pour ton commentaire, à +++
      Bisous

  • Nekochan dit :

    Nous on a un équivalent Thermomix, le Cook Expert. C’est un investissement et ça peut paraître gadget mais chez nous aussi il tourne tous les jours, et tu n’es pas obligée de suivre les recettes sélectionnées, bien au contraire, il me permet de nombreux essais et tests culinaires que je n’aurais jamais osé tenter avant.
    Gros avantage, il remplace ton robot magimix, ton batteur électrique, ton pied mixeur, ton blender, ton hachoir, ton extracteur de jus et ton cuiseur vapeur… Un gros gain de place et de temps !

    • angelique_glamconscious dit :

      Hello !
      En effet le Thermomix remplace beaucoup d’appareils, par contre quand on les a déjà comme moi, ce n’est plus un indispensable. J’ai eu mes appareils au fur-et-à-mesure, depuis que je suis étudiante, et à l’époque je n’aurais pas pu me payer un Thermomix (je n’en aurais pas eu l’utilité d’ailleurs).
      Un jour peut-être, quand les autres appareils ne fonctionneront plus.
      Par contre il ne remplace ni l’extracteur de jus, ni mon cuiseur vapeur. Ces deux appareils sont bien spécifiques pour obtenir une qualité optimale en termes de nutrition et de santé. Le vitaliseur garantit la meilleure cuisson, qui conserve tous les nutriments mais suppriment les impuretés comme les pesticides.
      L’extracteur quant à lui ne broie pas les aliments mais les presse doucement, afin de conserver les nutriments qui sont brûlés par les machines trop rapides, comme la centrifugeuse :)
      Belle journée à toi et à bientôt ici ;-)

  • Gwen dit :

    J’aimerais bien un extracteur et un déshydrateur. Mais j’ai pas de place donc voilà… Minimalisme forcé lol Non, en vrai, j’ai plein de trucs qu’on m’offre tout le temps comme des moules… Je songe sérieusement à faire un grand grand vide. Par contre, je ne peux pas me séparer de ma bouilloire. Les plaques électriques mettent beaucoup de temps à chauffer dans mon appartement, ça me fait gagner du temps et ça consomme moins d’énergie finalement. Le jour où j’aurai une gazinière, ce sera différent.

    • angelique_glamconscious dit :

      Ah oui la contrainte de place oblige à faire des choix. Je n’ai pas ce problème donc c’est plutôt la raison qui doit me limiter et me faire pratiquer le minimalisme :)
      Je pourrais tout de même épurer encore en tirant un meilleur profit de mon Magimix… Peut-être qu’en 2017 la cuisine subira une nouvelle vague de tri ahah !
      Je compatis pour les plaques électriques, j’avais ça avant, et une bouilloire aussi !
      Belle journée Gwen et merci de me lire ;-)

  • Lauraleen dit :

    En tout cas tu as beaucoup de robots ! Moi j’aime bien la bouilloire, plus rapide qu’à la casserole. J’aimerai bien une sorbetière et une machine à pain ! La yaourtière j’en ai une mais je m’en sers rarement… le gaufrier je m’en sert de temps en temps ! C’est trooop bon Pour faire de bonnes crêpes il faut une cuisinière au gaz et j’ai une électrique alors j’en fait pas souvent… Je te rejoins à propos du thermomix, le concept est nul…
    mon dernier investissement depuis que je suis devenue végétarienne : un hachoir. Comme tu le dis c’est super pratique .
    As tu un cocotte minute ou un cuiseur vapeur et l’utilises tu ? Avant de devenir végétarienne j’en voulais mais depuis je doute de leur utilité.
    Par contre, achètes tu du surgelé de temps en temps ? Si oui quoi ?

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Lauraleen,
      Je n’ai qu’un robot, il s’agit du Magimix.
      Pour faire chauffer de l’eau à la casserole cela ne me prend que quelques minutes, mais cela dépend peut-être du type de tes plaques. Gwen disait au-dessus qu’avec ses plaques électriques c’est trop long. Je suis au gaz donc ceci explique peut-être cela…
      Tu arrives à faire des gaufres qui croustillent comme en Belgique ou sur les fêtes, ou bien elles ont la texture des crêpes en beaucoup plus épais ? Parce que pour ma part je n’ai jamais réussi à faire des gaufres croustillantes, donc quitte à faire un genre de gaufres molles, je me suis résignée à ne faire que des crêpes ahah !
      Oui j’ai un cuiseur vapeur, c’est le vitaliseur de Marion que tu peux voir dans ma liste rubrique « cuisson ». Je m’en sers surtout pour cuir les légumes afin de garder tous les nutriments, car il s’agit de la cuisson la plus douce, mais j’y cuis aussi de plus en plus de céréales et légumineuses (riz, quinoa, lentilles…). J’ai même déjà cuit des gâteaux :)
      Je n’achète aucun surgelé, sauf exceptionnellement en hiver des fruits rouges. Ce que j’ai au congèle : des bananes épluchées (pour faire des glaces rapides ou des smoothies), des framboises, des glaçons, des galettes végétales (j’en fais toujours plus pour pouvoir en congeler), une pâte brisée ou feuilletée, de la glace à la vanille végane faite maison. J’aurais dû congeler mes plantes aromatiques avant l’automne mais je n’ai pas pris le temps :(
      Voilà voilà, n’hésite pas si tu as d’autres questions.
      Merci pour ta visite, ton commentaire, et à bientôt !

      • lauraleen dit :

        Merci beaucoup Angélique pour ta réponse !
        Et pour les gaufres, j’ai longtemps cherché la recette pour en avoir de croustillantes ! En fait la 1ère astuce c’est de monter les blancs en neige (elle sont ainsi plus légères et croustillantes) et la seconde de faire refroidir les gaufres sur une grille ensuite. A consommer de suite ou à griller au grille pain pour qu’elles redeviennent croustillante :-)
        Je te souhaite une belle année !

  • Berenice dit :

    On a justement eu un début sur ce sujet avec mon chéri. Nous avons reçu un Magimix pour noel et je ne sais pas encore comment je vais l’utiliser :) Merci pour cet article !

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Bérénice,
      Merci pour ta visite et ton commentaire.
      Avec le Magimix je râpe des carottes, du chou, pour en faire des salades. Je fais du houmous, des petites crèmes express (la recette de Marie Laforêt avec du tofu soyeux, du sirop d’agave et de la purée de noisette est délicieuse et tellement rapide à faire !)… Je m’en sers aussi pour faire ma poudre d’amande ou de noisette, pour malaxer les pâtes, pétrir la pâte à pain… Hyper pratique aussi quand tu veux de belles rondelles, par exemple de pomme de terre, pour faire un dauphinois.
      Si tu trouves d’autres utilisation n’hésite pas à m’en faire part.
      Au plaisir de te lire !

  • me_jvb dit :

    Youhouuuu tellement contente de tomber au hasard sur ton blog!!! Je me lance dans l’aventure vegane aussi… Enfin je tente de baser mon alimentation principalement sur ces principes. Et je dois avouer que je me mets à rêver d’electro ménager aussi!!! Housewife en devenir à 27 ans!!!!

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou !!
      Merci pour ton adorable message, c’est super que tu adoptes le véganisme. Bienvenue dans le club des housewives, mais les housewives glam, ahah !
      PS : le hasard n’existe pas ;-)
      A très vite ici ou sur les réseaux !

  • angelique dit :

    Je ne suis pas vegane mais en deux ans mon alimentation à plus qu’evolué et je me dirige sur une alimentation sante et végétarienne , pour ma part j’ai déjà l’extracteur je l’utilise tout les jours. Je pense que mon prochain achat sera le vitamix et j’ai hate de voir toutes les possibilités qu’il offre. Sinon le vitaliseur aussi me fait de l’oeil. Je dois avouer que l’idée de me séparer du micro-onde me trotte dans la tête mais bon je pense que monsieur ne sera pas prêt et puis pour l’instant il fonctionne. Merci pour cette article il est top !!

  • Marilor dit :

    Article très chouette , mais alors vraiment, pour le coup, si tu veux une cuisine zéro déchet, le Thermomix est la meilleure option possible !

    Ce seul appareil te permettrait de supprimer tout ceux là :

    Robot Magimix
    Batteur électrique
    Pied mixeur
    Hachoir Tupperware
    Balance de précision
    Vitaliseur
    Blender
    Sorbetière
    Robot pâtissier

    C’est un gain de temps et d’espace impressionnant, et cela m’a permis de tester des tonnes de recettes ! Une fois que tu l’as en main, tu peux tout adapter facilement (j’y vais souvent au pif perso) sauf qu’au lieu de nettoyer 4/5 appareils, tu n’en laves qu’un à la fin de la préparation, et tu cuis tout direct dedans !

    Ca a changé ma vie, j’étais très réticente aussi je dois avouer, le prix m’avait rebuté, mais je suis tellement heureuse de l’avoir maintenant, et surtout, avant d’avoir des enfants ! Cela va me permettre de tout faire maison : purées, compotes, soupes, glaces, gâteaux etc. Sans perdre trop de temps dans les préparations et me consacrer à d’autres loisirs ;-)

    Petit appartement oblige, mon plan de travail contient un Thermomix, un extracteur de jus et un grille pain. J’ai un four, une cafetière italienne appartenant à mon copain (je n’aime pas le café mais je récupère le marc de café pour les gommages ;-)) et ai conservé mon micro onde car le matin je mange un mélange de lait végétal et flocons d’avoine, et ne me vois pas faire chauffer le lait dans une casserole pendant 10 min … Mais sinon c’est tout, et cela me suffit largement !

    Bref, le Thermomix ça change la vie ah ah !!
    (promis je ne suis pas sponsorisée par la marque)

  • Lillune dit :

    Euh… l’eau distillée n’est pas considérée comme potable à cause de l’absence de sels minéraux. Je ne suis pas experte-experte, mais j’ai fait des études de physique chimie du coup je comprends bien les explications que j’ai pu lire ça et là.

    Si on en boit beaucoup (en état en cas de chaleur par exemple) on peut subir une intoxication à l’eau. La pression osmotique à l’intérieur des cellules devient trop forte (=les cellules contiennent plus de minéraux que le milieu ambiant), elles peuvent donc se rompre ! Les premières touchées font partie du système nerveux, donc avec à la clef des lésions cérébrales et dans le pire des cas, la mort.
    Si on fait cuire un aliment dedans, les minéraux de l’aliment vont se dissoudre dedans (l’eau est faite pour être minéralisée, c’est son équilibre, il lui faut des ions) et elle va donc appauvrir (dissoudre) beaucoup plus les aliments qu’une eau normale. Même fonctionnement dans l’organisme, l’eau va se minéraliser en piochant partout dans le corps, et beaucoup dans les os… pour être évacuée sous forme de pipi normalement minéralisé, lui.

    Dernier point, la nocivité du fameux coca-coca et son acidité est aussi au fait que ce soit une boisson faite à base… d’eau déminéralisée. En effet sans minéraux l’eau se charge en gaz carbonique qui une fois dissous devient de l’acide carbonique. Le PH d’une eau déminéralisée (5.4) est similaire à celui d’une eau pétillante, le fun des bulles en moins.

    L’eau idéale pour le corps humain doit être légèrement alcaline (PH>7), ce qui nécessite la présence de minéraux comme le calcium et le magnésium.

    En résumée l’eau distillée est excellente pour une cure détox ponctuelle, car elle draine le corps, mais finit par faire des ravages à long terme. J’espère que mon message va passer et que vous prendrez soin de vous, même si cela implique d’avoir des cartouches filtrantes en déchets supplémentaires.

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Lillune,
      Merci pour ton commentaire !
      En effet, tout le monde pense que de l’eau sans minéraux est problématique pour la santé. Or les besoins en minéraux du corps doivent être apportés par l’alimentation.
      Tu peux jeter un oeil sur ce site qui vend le distillateur, en bas tu as notamment une vidéo de Thierry Casanovas sur le sujet : https://regenerescence.com/boutique-fr/distillateur-eau-megahome/
      Je veux bien tes sources concernant les risques pour la santé.
      En ce qui concerne la cuisson, je prends de l’eau du robinet. J’utilise l’eau déminéralisée comme boisson et pour mon fer à repasser.
      A très vite !

  • Sydney dit :

    Bonsoir,
    Tout d’abord J’aime beaucoup votre article très claire agréable à lire merci. Depuis peu( vaut mieux tard que jamais hien) je m’intéresse beaucoup à notre environnement et donc à reduire mes déchets. Je cherche depuis un moment à remplacer ma brida que je trouve bien mais en lisant votre article jai decouvert que voys utiliser un distillateur d’eau tien donc je ne connaissais pas et cela m’intrigue pouvez vous m’en dire un peu plus et où peut on s’en procurer un ? Je vous remercie d’avance en vous souhaitant une bonne soirée. Amicalement sydney

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Sydney,
      Le distillateur permet de purifier l’eau en la portant à l’état de vapeur. En refroidissant elle retombe en gouttelettes dans un récipient en verre et les impuretés restent au fond de la cuve. Cela retire le calcaire, les pesticides, les bactéries, les médicaments…
      Voici une boutique qui le vend : https://regenerescence.com/boutique-fr/distillateur-eau-megahome/
      Tu pourras voir une vidéo sur le sujet en bas de la page, de Thierry Casasnovas.
      N’hésite pas si tu as besoin de renseignements supplémentaires.
      A+

  • Catherine dit :

    Merci pour cet article bien utile. Je viens de m’acheter le Vitaliseur de Marion et j’en suis très contente. Le goût des légumes est vraiment préservé et je fais des purées (céleri, patates douces, topinambours) vraiment super bonnes.
    J’aimerais acheter une crêpière. Je vois que c’est important dans ta cuisine aussi, as-tu une suggestion de marque ?
    Merci !!!

  • Isa dit :

    Pas facile d’avoir une cuisine minimaliste, j’y aussi travaille progressivement ! Je n’ai jamais été fan de robots en tout genre mais par contre étant une adepte du thé, j’aurais beaucoup de mal à renoncer à ma bouilloire électrique avec laquelle je peux avoir de l’eau chaude à différentes températures : chaque thé nécessite une température et un temps d’infusion particuliers. Je ne suis pas fan du thermomix tout comme toi : j’aime bien innover, expérimenter en cuisine, j’aime aussi les odeurs d’un plat qui mijote, soulever le couvercle pour vérifier la cuisson…. Le système de vente par réunion de cet appareil ne me plaît pas non plus.
    J’ai acheté un robot assez simple il y a un peu plus d’un an mais je me sers souvent de ma mouli julienne pour râper mes légumes (c’est simple rapide et plus écolo car pas besoin d’électricité). Je l’utilise plutôt pour préparer des pâtes à tartiner sucrées et salées, des pâtes à tartes.
    Quant aux machines à café à dosettes, je les déteste (effet de mode qui m’agace, côté individualiste et plein de déchets générés).

  • Johanna Jugy dit :

    Mon thermomix c’est ma vie haha
    Tellement d’options possible, il fait absolument tout ce dont j’ai envie dans un temps record (à part les frites que je fais au four) : smoothies, sorbets, pâtes en tout genre, farines à bases de légumes secs achetés en vrac, tartinades, légumes vapeur, purées, compotes et j’en passe.
    Je suis très rarement les recettes programmées car elles ne me conviennent pas forcément mais je m’en sert comme une véritable aide et je suis très rarement déçue. Il tourne tous les jours.
    Je comprends néanmoins que cet achat est controversé :)

    • angelique_glamconscious dit :

      Ahah, oui je comprends :-) C’est une question d’habitude je pense. La capacité à pouvoir faire les farines me plait beaucoup.

  • Agnès dit :

    Bonjour, Je suis aussi en train de repenser mes appareils et mon dilemme du moment se trouve entre garder ma cocotte minute ou investir dans un vitaliseur. Si je change, est-ce que je vais m’y retrouver pour cuisiner ? Là est la question…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *