Corée du sud // Séoul

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un voyage pro m’a emmenée à Séoul en septembre 2012, juste avant que Psy et son Gangnam Style envahissent le monde.

Je me rends compte que finalement je ne connaissais pas grand chose du “pays au matin calme” (expression utilisée pour désigner la Corée depuis le 19ème siècle), si ce n’était qu’il s’agit d’un pays en forte croissance qui fait pousser les buildings comme des champignons. Je suis d’ailleurs encore loin d’être une experte en matière de culture ou histoire coréenne, n’ayant comme seul aperçu que la capitale.

Période de voyage : septembre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pêle-mêle d’anecdotes

A Séoul j’ai goûté, entre autres, à de la vase (une seule “baguettée”, vraiment pour faire plaisir à mes collègues), pas ragoûtant !

seoul04

J’ai aussi vécu le passage d’un typhon… Légèrement angoissant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai aimé enlever mes chaussures en entrant dans les restaurants et manger par terre, un vrai fantasme de mon enfance :

seoul08

J’ai visité le palais royal Changdeokgung, très intéressant et déconnectant :

 

Un voyage pro m'a emmenée à Séoul en septembre 2012, juste avant que Psy et son Gangnam Style envahissent le monde. Retour en images et en anecdotes de mon aventure au "pays au matin calme".seoul06

J’ai été sujette pour la première fois de ma vie à des insomnies dues au décalage horaire. Tomber de sommeil à 17 heures, lutter pour tenir toute la soirée, puis être en pleine forme jusqu’à 4 heures du matin et entendre le réveil sonner à 6 heures… C’est ce qui explique ma tête de zombie. J’ai compris ce que vivaient Charlotte et Bob dans Lost in Translation.

seoul07

J’ai beaucoup apprécié déambuler dans Samcheong-dong, quartier traditionnel où se trouvent les plus anciennes habitations de la ville, avec l’impression d’être dans un manga.

Comme souvent dans les pays asiatiques, j’ai été observée pour mon look et mon faciés d’européenne et la remarque d’un petit garçon à sa mère m’a beaucoup fait rire “maman, regarde, on dirait une poupée” (en coréen mais mes collègues m’ont traduit). Et oui, pour nous ils sortent d’un manga et pour eux nous avons des têtes de poupées !

Je ne suis restée qu’une semaine et dans le cadre d’un déplacement professionnel, mais de ce que j’ai pu voir de Séoul, c’est un pays très propre et qui a l’air bien organisé. D’un côté c’est plutôt facile puisque tout est neuf. C’est d’ailleurs ce qui m’a déçue à Séoul, il y a peu de choses à visiter et à faire, à part du shopping. On baigne dans la société de consommation pure et dure, peu de trace du passé, presque aucun monument historique. Du coup culturellement, je trouve que c’est assez pauvre (en tout cas Séoul, mais d’après ce que m’a dit ma collègue, les Japonais ont détruit beaucoup de bâtiments dans tout le pays pendant la guerre et les Coréens ont suivi leurs pas afin de construire du neuf à la place de l’ancien et de booster l’économie).

Ce petit voyage était chouette, toutefois,  je n’ai pas été envoûtée. Disons qu’il ne se passe pas grand chose émotionnellement. Difficile de rester neutre et sans jugement malgré mon ouverture d’esprit. Plusieurs aspects m’ont dérangée.
Trop moderne, assez cher (par exemple sachez que si le shopping vous intéresse, nos enseignes internationales qui produisent pourtant en Asie y sont plus chères qu’en Europe, la faute aux taxes). Je n’ai pas non plus accroché avec la nourriture (je n’étais pas encore végétarienne à l’époque mais j’ai eu beaucoup de mal à me nourrir) et à cette société finalement contrastée : très moderne sur le plan économique mais archaïque en matière d’égalité homme-femme. Et que dire de l’éducation des enfants de famille bourgeoise que l’on envoie à l’école jusqu’à minuit ?

L’alchimie n’a pas pris et la Corée est l’un des rares pays dans lequel je ne rêve pas d’aller en vacances mais évidement je suis contente d’avoir découvert cette capitale et un petit bout de ce pays par le biais d’un voyage professionnel.

feuilles

Et vous, que connaissez-vous de la Corée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *