Mon top 10 des plus belles plages du monde

Il n’y a pas à tergiverser je suis une fille à plage. J’aime le clapotis des vagues, le sable chaud parfois brûlant, le soleil qui caresse la peau et l’eau turquoise limpide… Mes différents voyages m’ont dévoilé quelques paradis sur Terre que je partage aujourd’hui avec vous. J’espère qu’ils vous feront voyager un instant.

La plage parfaite ?

Après avoir dressé cette liste de mes dix plus belles plages du monde, j’ai réalisé qu’elles se trouvent toutes sur une île. Alors oui je suis aussi une fille à île, ça c’est clair ! Ce doit être un des critères pour qu’une plage me fasse chavirer.

Outre ce côté îlien, il faut également qu’elle soit calme, isolée. Le top c’est quand elle est difficile d’accès, qu’il faut marcher, pédaler ou grimper pour y accéder ! Elle devient alors une récompense jubilatoire.

Je préfère qu’elle ne soit pas trop bondée (idéalement elle est même déserte), qu’elle soit logée dans un écrin de nature et qu’elle ne soit pas modifiée par l’humain (cela inclut les déchets, la pollution, la construction, le bétonnage…).

Vous l’aurez compris, les plages branchées sur lesquelles on se pavane un cocktail à la main pour se faire remarquer ce n’est pas trop ma came… Je préfère m’imaginer en Robinson Crusoé plutôt qu’en Pamela Anderson !

Mes 10 plus belles plages

Dur dur d’établir un classement mais je m’y suis essayée, selon mes critères hyper subjectifs et j’ai hiérarchisé mes plages, la dixième étant ma préférée du monde entier !

1. Santa Giulia, Corse – France

On commence avec une plage française. Située à l’extrême sud de la Corse, à proximité de Porto-Vecchio, la baie de Santa Giulia offre un cadre naturel idyllique : eau turquoise peu profonde, sable blanc, forêt de conifères… Les commerces et restaurants sont assez éloignés pour lui permettre de garder sa beauté sauvage.

Le hic c’est qu’elle est très fréquentée en été et qu’il y a des bateaux qui viennent gâcher la vue et la tranquillité.

santaguilia02santaguilia01

 

2. Banana Beach, Phuket – Thaïlande

Une plage isolée comme je les aime car cachée en contrebas de la route. Il faut descendre un petit chemin au milieu des arbres pour découvrir cette plage intimiste.

Là encore les bateaux sont de trop mais c’est malheureusement les détritus qui m’ont profondément agacée.

Pour en savoir plus sur Banana Beach et Puket allez lire l’article que je leur ai consacré.

thailande-2013-20plage-thailande-phuket-banana-beach

 

3. Shell Beach, Western Australia – Australie

Cette plage est très certainement la plus incroyable qu’il m’est été donné de voir (et par deux fois #chanceuse). Shell Beach se trouve dans l’Etat d’Australie Occidentale, sur la côte de l’Océan Indien, dans la réserve marine de Shark Bay.

Comme son nom l’indique, elle est constituée de coquillages, des milliards de milliards de coquillages entassés sur une profondeur de 10 mètres. La plage, qui s’étend sur près de 120 kilomètres, est simplement fascinante tant les nuances de bleus sont vives et intenses. La luminosité y est tellement puissante et éblouissante qu’il est difficile de garder les yeux ouverts vers l’horizon.

plage-australie-shell-beach01plage-australie-shell-beach03 plage-australie-shell-beach02

 

4. Half Moon Beach, Isla Mujeres – Mexique

Si le Yucatan m’a profondément déçue par son activité touristique peu respectueuse de la nature et des paysages, l’île des Femmes (Isla Mujeres en espagnol) a su toucher mon coeur. Cette petite île minuscule (8 kilomètres sur 4) est un havre de paix après la décadence de Cancun. Je devais y rester deux jours, j’y ai finalement passé presque une semaine tant je m’y suis sentie à mon aise.

Il faut dire que la guesthouse de Poc-Na dans laquelle je résidais a tout pour plaire : implantée à quelques dizaines de mètres de la Half Moon Beach, une plage de sable blanc, d’eau turquoise chaude, mais CHAUDE ! Tellement chaude qu’elle ne rafraîchissait pas, j’avais l’impression d’être dans ma baignoire…

mexique-isla-mujeres-plage01 mexique-isla-mujeres-plage02 mexique-isla-mujeres-plage03 mexique-isla-mujeres-plage04

 

5. Anakena Beach, Rapa Nui – Île de Pâques

L’Île de Pâques est pour moi un immense coup de coeur dans sa globalité, il faudra d’ailleurs un jour que j’y consacre un article, je ne pouvais donc pas omettre l’ensorcelante plage d’Anakena.

Cette plage de sable blanc est très inattendue sur l’île de Pâques dont le sol est rocheux et volcanique. Anakena est l’une des deux seules plages en sable de l’île.

Le tourisme n’y est heureusement pas développé, à l’instar du reste de l’île.

Ce qui la rend si atypique est sans conteste la présence des moaïs qui lui tournent le dos… La sensation procurée lorsqu’ils s’offrent à notre vue, le Pacifique et ses palmiers en toile de fond, est indescriptible.

plage-ile-paquesplage-ile-paques03plage-ile-paques02

 

6. Capo di Feno, Corse – France

On retourne en Corse, non loin d’Ajaccio, sur une plage très connue des locaux mais un peu moins des touristes. Tel un diamant brut, c’est sa beauté sauvage et son isolement qui lui confèrent son aura. Suivre la petite route qui mène à Capo c’est comme prendre le chemin pour le bout du monde.

Ce cap est en fait constitué de deux plages séparées par un champs surélevé. Il y a Grand Capo, la plage la plus grande et la plus touristique, et la plage de Sevani, surnommée Petit Capo, plus confidentielle.

Les infrastructures sont presque inexistantes et les quelques paillotes s’intègrent plutôt bien au paysage. On peut y louer des stand up paddles et des planches de surf, Capo étant un spot réputé des surfeurs. La mer y est toutefois assez calme en bord de plage, ce qui la rend très agréable pour se baigner. C’est d’ailleurs là-bas que mon bébé Hélium a fait ses premières brasses, confiant il m’a bluffée en se jetant tout seul à l’eau !

plage-corse-capo-di-feno01plage-corse-capo-di-feno03plage-corse-capo-di-feno02

 

7. Gili Meno, Indonésie

Gili Meno est une petite île indonésienne proche de l’île de Lombok. Elle appartient à l’archipel des Gilis qui comprend trois îles avec Gili Air et Gili Trawangan. S’il s’agit de la plus petites des trois, c’est aussi la moins développée. Elle permet de s’échapper du tourisme de masse et de se prélasser tranquillement sur le sable blanc, face à un décor digne des plus belles cartes postales…

On peut faire le tour de l’île à pieds ou en vélo (mais difficile de pédaler dans de nombreux endroits à cause du sable).

Comme en Thaïlande, les plages indonésiennes n’échappent pas à la pollution et aux détritus malheureusement…

plage-indonesie-gili-meno01 plage-indonesie-gili-meno02 plage-indonesie-gili-meno03 plage-indonesie-gili-meno04

 

8. Whitheaven Beach, Witsundays, Queensland – Australie

Les îles Witsundays constituent un archipel de la Mer de Corail accessibles par bateau ou avion. J’ai choisi une croisière de plusieurs jours sur un catamaran pour aller découvrir ces perles australiennes et, vraiment, c’est l’option que je conseille pour appréhender ces 74 îles (on ne les voit évidement pas toutes en une fois).

Celle qui m’a marquée porte le doux nom de Whiteheaven Beach et se trouve dans la partie est de l’île Whitsunday Island. Elle a la réputation d’être une des plus belles plages du monde et croyez-moi elle ne l’a pas volée !

withsundays03withsundays02

 

9. Baie de Kanumera, Île des Pins – Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est un archipel organisé autour d’une île principale, la Grande Terre. L’Île des Pins est située au sud de la Grande Terre, presque sur le tropique du Capricorne et mesure 14 kilomètres sur 18. Ses plages magnifiques, ses balades en pirogues, les couleurs de son lagon, en font l’un des lieux les plus touristiques de l’archipel.

J’ai eu un vrai coup de coeur pour la baie de Kanumera et son gros rocher. La période à laquelle j’y ai séjourné n’était pas celle des touristes, j’avais donc la sensation d’avoir l’île pour moi.

Si j’aime tant cette baie c’est surtout car elle m’a offert le spectacle le plus magique qu’il m’est été donné de voir jusqu’à aujourd’hui : la contemplation d’une maman dugong et de son petit. J’ai d’abord crû à un dauphin lorsque j’ai vu la masse foncée sortir de l’eau, je me suis ensuite raisonnée en me disant qu’il devait s’agir d’un plongeur mais au bout de leur quatrième apparition hors de l’eau pour respirer j’ai compris ! J’avais sous mes yeux une espèce de lamantin en voie de disparition.

Quel meilleur spot pour les observer que le haut du gros rocher qui se tenait face à moi ? Malgré le panneau d’interdiction, je l’ai escaladé (il y a des moments comme ça dans la vie où la loi ne compte plus !) et ai pu contempler durant plusieurs dizaines de minutes la maman et son bébé qui se repaissaient. Un moment touché par la grâce.

plage-ile-pins-baie-kanamura
(S)Calib(1,1,1,1, 1, 1, 1); AWB(1748,1327); Info(901,1401,224,0,1024,100,0)
plage-ile-pins-baie-kanamura02

Autre spot sur l’île des Pins, qui ne se trouve pas dans la baie de Kamanura mais qui est tellement sublime que je suis obligée de le glisser ici, il s’agit de la rivière qui mène à la piscine naturelle de la Baie d’Oro :

ile-pins-riviere

 

10. Rottnest Island, Western Australia – Australie

Evidemment la plage number one dans mon coeur ne pouvait être qu’en Australie… Ce pays, que dis-je cette île-continent, offre tellement de plages, de criques, de baies non dénaturées par l’humain qu’il en devient difficile de n’en choisir qu’une. Je n’ai d’ailleurs pas vraiment relevé le défi puisque j’ai retenu pour clôturer ce Top 10 des Plus Belles Plages du Monde, non pas une plage, mais une île dans sa globalité : Rottnest.

Cette île située à 17 kilomètres de la côte où se trouve la ville de Perth est un petit bijou et l’endroit que j’aime le plus sur terre (sauf en juin quand les mouches sanguinaires sont de sortie, l’île devient alors un cauchemar).

Rottnest, Rotto en slang (l’argot australien), est une réserve naturelle sur laquelle la propriété privée n’existe pas. Les véhicules motorisés y sont interdits, on se déplace à pieds, à vélo, en trottinette, en bateau…

Rottnest pourrait se résumer à « plage » puisque malgré sa petite taille ce sont 62 plages et 20 baies qu’il nous est donné d’explorer. Vous pensez bien qu’il m’est impossible d’en choisir une seule mais Little Parakeet m’a laissé une saveur particulière… J’y passais une fin d’après-midi avec des amis lorsque des dauphins ont longé tranquillement le rivage. C’est complètement subjuguées que ma meilleure amie et moi nous sommes regardées et avons lancé un « on y va ? ». Ni une ni deux, nous courions vers l’océan, toute habillées, pour aller nager avec les cétacés qui nous faisaient tant rêver. Ils ne nous ont bien sûr pas attendues, je pense qu’ils ont préféré fuir ces deux folles qui rencontraient bien des difficultés à nager en jean…

rottnest-island-skyrottnest-island-cove rottnest-island-beach01 rottnest-island-beach02

 

Cet article vous plait ? Epinglez-le sur Pinterest !

plus-belles-plages-monde-pinterest

feuilles

Allez à votre tour de me faire rêver, quelles sont vos plages paradisiaques ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Commentaires

  • jenstyle dit :

    woaw t’es photos font rêver, tu as voyager a beaucoup d’endroits magnifiques !
    sa donne envie
    tu as raison et t’es choix sont parfaits et je suis également comme toi, j’aime le coter un peu isolé, calme et tranquille pas quand nous sommes colles les uns sur les autres! je déteste ça! nous sommes deja assez pollues le reste de l’année !!
    mais ces plages là, reste l’idéal et paradisiaque! bon ben c’est décider j’ai vraiment besoin de vacances *.*
    bisous

    Jen de http://jenstyle001.blogspot.fr

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou Jen !
      Merci pour ton commentaire. Je vois que nous avons les mêmes attentes en terme de plages ;-)
      Et oui, j’ai eu la chance de voir de magnifiques endroits, mais j’ai su me créer les opportunités. Si ça t’intéresse j’ai écrit un article pour expliquer comment je suis partie en tour du monde alors que je n’avais pas d’argent. C’est d’ailleurs pendant ce voyage que je suis allée en Nouvelle-Calédonie, Île de Pâques, Mexique, Australie… Comme quoi tout est possible avec de la volonté !
      A très bientôt ^^

  • Amigo dit :

    Magnifiques photos! Ça fait rêver :O

  • Rosenoisettes dit :

    Que tu nous donnes envie de voyager… De se prélasser sur les plages de sables doux !
    Dans un tout autre registre j’adore énormément les plages normandes :p

  • Bonjour, très belles photos ! Les criques aux alentours de Marseille sont également magnifiques, elles valent le détour ! :-)
    Bonne journée.
    Amandine

  • Cécile dit :

    Wouaww c’est magnifique!!! Celle de la Isla Mujeres a l’air exceptionnelle! Tu as beaucoup voyagé, l’île de Pâques a l’air Top aussi! Pour ma part j’ai beaucoup aimé les plages des Philippines à Palawan ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *