Liebster Awards 2016

liebsters-awards-2016

Courant janvier, j’ai été nommée par Graines de Papilles pour participer aux Liebster Awards 2016.

« Les liebsters awards c’est quoi ? ». Si comme moi vous ne connaissez pas cette chose, voici une petite définition :

En gros, un beau jour, un allemand (à ce qu’en dit M. Google) décida de vouloir se faire de la pub avec son blog. Soyons honnêtes, ça part de là. Un peu dans le même style d’une chaine de lettre, il rédigea 5 choses sur lui, 5 nouveaux blogs qu’il suit et aime bien, 5 questions à leur poser et décida de débuter une chaîne d’amour et de reconnaissance. L’idée simple, mais très intéressante pour les blogueurs, elle prit de l’ampleur partout dans le monde. L’idée générale a depuis été transformé quelques peu, mais reste une belle plateforme de découverte au nouveau blogueur qui se lancent dans l’aventure. Source

Concrètement le challenge consiste à :

  • Écrire quelque chose sur soi
  • Répondre aux questions de la personne qui vous a nommée
  • Nominer les blogs de votre choix qui comptent moins de 200 abonnées et leur poser vos questions
  • Mettre le lien vers leurs blogs sur l’article
  • Les tenir au courant de leur nomination
  • Informer la personne qui vous a nommée que vous avez rempli votre tâche

Quelques informations sur moi :

✿ J’ai fait 12 ans d’équitation, c’était ma première passion. J’ai mon Galop 7 (dressage et obstacles, il me manque le cross), quand j’étais au collège je passais tous mes week-ends et les vacances dans mon centre équestre. Mon cheval d’amour s’appelait Bao, c’était un henson.

✿ J’ai vécu toute mon enfance et mon adolescence dans une ferme, j’ai eu des dizaines et des dizaines d’animaux : chiens, chats, lapins, colombes et même un âne que j’avais nommé Joli Coeur.

✿ A 17 ans je suis partie un an en Australie, j’ai vécu dans une famille d’accueil avec laquelle je suis toujours en contact, j’allais au lycée australien, et j’ai même été invitée par un Terminal au bal de promo du lycée. Grande robe, coiffure, limousine, c’était comme dans les films !

✿ Je suis très déterminée, à partir du moment où j’ai décidé quelque chose rien ne peut m’arrêter, que ce soit dans le travail, les loisirs, mes relations avec les autres… Je fais les choses à fond ou je ne les fais pas !

✿ Quand j’étais petite mon grand-père avait des moutons qu’il mettait au chaud dans l’étable dans la ferme de mes parents pendant la saison froide. J’ai passé tout un hiver à vivre avec eux, je leur parlais, leur lisais des histoires… J’allais à l’école avec de la paille dans les cheveux et sentant le mouton ! J’avais donné un nom à chaque agneau et chaque brebis. Je nourrissais au biberon quatre agneaux repoussés par leur mère (Biscotte, Midi, Minuit, Sylvette), ils m’accompagnaient à l’école et une fois ils sont même venus me chercher dans l’église pendant la Messe ! Au printemps, quand les acheteurs sont chercher des moutons pour leurs méchouis, mes agneaux élevés au biberon sont allés spontanément vers eux car je leur avais fait aimer les humains. Ce sont les premiers à être partis se faire égorger. Je n’ai plus jamais remis un pied dans la bergerie.

Les questions de Graines de Papilles et mes réponses :

  • Que faudrait-il pour que l’alimentation végétale devienne plus évidente en France ?

Je pense qu’il faudrait que ce mode d’alimentation soit répandus dans les lieux détenus par l’Etat (hôpitaux et écoles surtout), que les médecins soient formés sur l’alimentation végétale et qu’ils incitent leurs patients à s’y tourner. Il faudrait que les médias parlent davantage des bienfaits du végétalisme et qu’ils expliquent comment se nourrir sans produits animaux. Je rêve d’une émission de télé qui traiterait du végétalisme et du véganisme à une heure de grande écoute. Il faudrait également que chaque lieu de restauration (restaurant, snack, fast food, cantine…) ait l’obligation de proposer un menu complet végétal équilibré, de l’entrée au dessert afin de simplifier les repas pris à l’extérieur.

  • Que faudrait-il pour que les choses bougent dans la restauration ?

Que tous les végétaliens se manifestent auprès des restaurateurs pour demander des alternatives végétales. A chaque sortie au restaurant il faut en profiter pour montrer qu’il y a une réelle demande, ne pas hésiter à anticiper en passant un coup de fil, en leur expliquant en quoi ça consiste. Plus nous serons nombreux à faire croître la demande, plus les restaurateurs sentiront un nouveau filon à exploiter. Enfin, il faut faire du bruit autour des restaurants végé, les mettre dans la lumière, en faire des endroits branchés pour que même les omni y poussent la porte.

  • Quel livre recommanderiez-vous à ceux qui voudraient essayer le végétal mais qui ne savent pas comment s’y prendre ?

L’excellent Vegan de Marie Laforêt auquel j’ai déjà consacré un article.

  • Quel est votre plus bel argument face à un carnivore qui vous vante les mérites de la viande ?

Que le goût n’est qu’une question d’habitude, donc objectivement, la viande est nocive pour la santé et favorise entres autres le cancer, c’est prouvé et reconnu notamment par l’OMS. Il y a tout les nutriments nécessaires à une bonne santé dans les végétaux puisque de toute façon l’humain est physiologiquement frugivore.

  • Y a-t-il quelque chose en particulier qui vous manque depuis que vous êtes devenu vegan ?

Il n’y a pas de plat ou d’aliment qui me manque car je trouve tout ce qu’il faut dans l’alimentation végétale. En cas de pulsion nostalgique, on trouve des similis pour tout : fromages, charcuterie, foie gras, nuggets… Ce qui me manque c’est de ne plus pouvoir sortir autour de chez moi ou commander quelque chose de rapide à manger un soir de flemme. Dans ces moments-là je me téléporterais bien à Paris pour faire un crochet chez Hank ou Las Vegans.

 

Les blogs que je nomme :

La carotte masquée ✿ Maman végane  Greenola  Version Végétale  Rose Noisettes Laura Healthy Vegan

 

Mes questions aux blogueurs nommés :

✿ si vous pouviez changer une chose en France, en Europe, dans le monde, quelle serait-elle ?

✿ une chanson qui vous donne de la force et de l’espoir ?

✿ le métier idéal que vous souhaiteriez exercer ?

✿ racontez la plus belle rencontre que vous ayez faites sur internet.

✿ combien de temps passer-vous en cuisine chaque jour ?

feuilles

Vous pouvez bien sûr tous répondre aux questions dans les commentaires, je lirai vos réponses avec plaisir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Commentaires

  • C’est trop triste l’histoire de moutons :( J’avoue en avoir eu peur quand j’etais petite parce que je les trouvais impressionnant, mais c’est adorable de leur avoir donné le biberon. Le coup de la paille et de l’odeur de mouton a l’école m’a bien fait rire ^^

  • Aryane dit :

    Aah, je viens d’être nominée, et je voulais te nominer à ton tour, mais bon. Je vois que quelqu’un m’a battue de vitesse! :) J’adore le concept!

  • Aurelia dit :

    Alors moi j’arrive complètement après la bataille en ayant découvert la fonction « référents » dans le back end de mon word press Du coup je vois ce post que maintenant…! Donc de une, merci! Et de 2, est-ce que c’est encore d’actualité?
    De 3, les moutons… :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *