Les règles de mes vacances et ma digital detox

digital-detox-regles-vacances

A l’heure à laquelle vous lisez ces lignes, je suis normalement sur la route des vacances avec mon chéri et mes deux bêtes-à-poils. Pour la première fois, nous avons décidé de nous fixer des règles de bonne conduite pour profiter au maximum de cette opportunité de ressourcement, trop rare pendant le reste de l’année.

Nous évoquons souvent nos vacances en Australie de Noël 2013, certainement les plus belles, les plus intenses et pas seulement grâce à la destination. Elles sont devenues notre référence, parce que nous avions totalement déconnecté. Le bout du monde, un campervan, aucun itinéraire défini, pas de PC, un smartphone mais pas de 3G… Pas non plus de ménage ni de rangement à faire. En résumé : pas de contraintes.

Autant de paramètres qui nous avaient poussés à vivre en rythme avec le soleil et à souffler. A vivre vraiment, pour une fois, le moment présent. Nous n’avions aucune attente à part celle de profiter de chaque instant comme d’un cadeau.

L’année dernière, nos vacances d’été n’ont pas eu cette saveur car elles comprenaient une fin de mois. Pour l’Amoureux, cela signifie des chiffres à analyser et un rapport d’activité du mois écoulé à envoyer. Il a donc passé une partie des vacances à travailler… Et cela a tout changé, les vacances ont eu un goût amer et ont engendré des regrets.

Cette année, nous avons donc mieux choisi la période, de façon à laisser PC pro et Blackberry à la maison. Et pour aller encore plus loin, avec nos fameuses vacances parfaites en Australie toujours en tête, nous avons fixé des règles. Cela aurait pu être mon idée, je l’avoue c’est mon style, mais non pas cette fois-ci. Ce besoin d’appuyer sur pause émanait de lui.

Cela peut paraître bizarre de s’imposer un code de conduite pendant les vacances, cette période où l’on est normalement libre d’occuper ses journées comme on l’entend. Pourtant, dans notre monde hyperconnecté, je crois qu’il faut maintenant se faire violence pour lâcher du lest. Pour accepter de couper le fil numérique, immatériel mais si tenace, et se concentrer sur des activités traditionnelles moins stimulantes au premier abord mais ô combien plus enrichissantes.

digital-detox-regles-vacances-pile-à-lire

Ma Pile à lire des vacances : yes vegan ! un choix de vie // L’art de l’essentiel : Jeter l’inutile et le superflu pour faire de l’espace en soi // Mademoiselle Liberté // Péplum // L’Ombre du vent // Mange, Prie, Aime // Se changer, changer le monde // Ne marche pas si tu peux danser // La Naturopathie pour les Nuls

Aux grands maux les grands remèdes

Pour ces quinze jours de road trip, pas de liste de choses à faire ou à voir, pas d’interdiction (sauf celle de travailler pour le boulot), juste des aspirations :

✿ Du sport

✿ Des balades, des randonnées

✿ Du repos, des siestes, du farniente

✿ Des visites mais juste celle qui nous parlent, pas d’impératif touristique des must-see à voir absolument

✿ Des jeux : ping pong, jeux de société, cartes (j’emmène Les Princes de Catane, je me suis promis de ne pas m’énerver ni jeter les cartes lorsque je vais perdre… Gros challenge personnel, vous n’imaginez pas à quel point ! #CoucouJeN’AimePasPerdre #SurtoutQuandC’estQuinzeFoisDeSuite).

Et pour moi particulièrement :

✿ De la méditation quotidienne. Je le fais déjà le reste de l’année mais pas plus de dix minutes, ce qui est déjà bien mais pas suffisant pour faire le vide. J’aimerais consacrer du temps à des vraies séances d’au moins trente minutes.

✿ Du yoga. Idem, j’en fais tous les jours, mais c’est mon incontournable pour me sentir bien dans mon corps et dans ma tête.

✿ De la lecture. J’emmène une sacrée pile de bouquins pour lire de tout mon saoul tous les livres qui m’ont parlé ces derniers mois/années. Je n’ai pas pris le temps de les lire car je donnais souvent la priorité à ceux que je devais lire. Et puis il y a ceux que j’ai dévorés il y a longtemps, que j’ai oubliés, et que je vais m’autoriser à relire même si il y en aurait tant d’autres nouveaux à découvrir à la place.

✿ De la musique, des bonnes playlists, pour laisser les notes, les voix, m’emporter loin.

✿ De l’écriture : des articles, ceux qui sont dans mes brouillons depuis six mois mais que je n’ai jamais rédigés car ils demandent beaucoup d’implication personnelle et de réflexion. Et d’autres activités manuscrites aussi : des cartes postales, des lettres, des fictions… Selon l’inspiration.

✿ Pas de musée sauf si je ressens un vrai attrait ou intérêt. Ce genre de lieux m’ennuie et me donne mal au dos alors je ne veux plus m’infliger ce type de contrainte juste parce que tout le monde le fait. Je n’aime pas les musées (à part Orsay), j’assume, et toc !

✿ Pas de film ni de série ni de télé.

 ✿ Pas de Pokemon Go. #PikachuDetox

digital-detox

Digital detox

Pour avoir du temps à consacrer à toutes les activités pré-citées il faudra évidemment limiter les moments passés sur les appareils électroniques. C’est l’occasion d’une digital detox !

Pour cela une seule règle :

✿ Deux heures par jour sur l’ordinateur ou le smartphone. Nous emmenons chacun les nôtres afin de ne pas les utiliser à tour de rôle, ce qui doublerait le temps d’utilisation. On fixera la plage horaire sur place, en fonction du rythme qu’on aura là-bas.

L’usage de mon PC ne sera réservé qu’à mes séances quotidiennes de yoga, à la préparation des articles du blog et à un important projet que je suis en train de monter. Je ne lirai aucun site, aucun blog. Je vais passer à côté de l’actualité car je me tiens informée essentiellement par Facebook mais ce n’est pas bien grave.

Je ne me connecterai pas aux réseaux sociaux. Les publications qui apparaîtront sur ma page Facebook ou mon compte Twitter auront été programmées à l’avance.

J’emporte mon smartphone mais je ne compte pas m’en servir à part pour poster quelques photos sur Instagram. Cette application, qui a pour essence l’instantané, ne propose pas la planification de publication de contenu, je ferai donc une légère entorse à ma règle. Pour le reste j’ai désinstallé toutes les applications tentantes et chronophages : Facebook, Messenger, Snapchat, Twitter et même Skype. Oust ! Je peux vivre quinze jours sans vous et je ne vous réinstallerai peut-être même pas à mon retour.

Finalement, ma vie numérique ne sera pas vraiment impactée par cette digital detox puisque les plateformes que j’utilise habituellement seront alimentées par du contenu planifié à l’avance. Comme quoi on peut se couper physiquement du net sans mettre en péril sa cyber notoriété :-)

feuilles

Et vous, vous arrivez à vous couper des réseaux sociaux et des écrans ? Vous avez déjà tenté une digital detox ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Commentaires

  • Sarah dit :

    Bien que l’idée de poser des règles á un moment propice pour s’en libérer soit paradoxale lol, j’adhère complètement.
    J’ai aussi le souvenir d’avoir passé des vacances idylliques. C’était á Miami avec mon amoureux après une année bien relou en plus. C’était tombé au bon moment . Et j’aimerais bien revivre ces moments, même si je me demande si ce n’est pas le hasard qui a bien fait les choses.
    C’est une très bonne idée de se déconnecter du quotidien pour se retrouver soi-même, mais aussi avec l’autre.
    C’est ultra positif et ca donne envie !
    J’espère que vous passerez de très bonnes vacances.

  • lauraleen dit :

    Très bonne initiative ! Les prince de Catane, super jeu !! Toute une question de stratégie ah ah ! Par contre tu amènes quand même ton PC ? Ah ouai à ce point accro lol ! Profite bien, bisous !

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Lauraleen,
      Oui j’ai pris mon PC car j’écris des articles pendant les vacances, je réponds aux mails pour les partenariats etc. Et surtout je bosse sur un gros projet perso donc j’ai besoin de mon PC :)
      Merci pour ta visite !
      A+
      Bisous

  • Je trouve vos règles super ! Quand on un un quotidien ultra-connecté, il est nécessaire d’arriver à s’en détacher en vacances, sinon ce n’en sont pas vraiment.

  • Mélanie dit :

    J’aime beaucoup l’idée et je me suis prêtée au jeu durant mes vacances également. Les effets sont incroyablement positifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *