Mon circuit de deux semaines au Costa Rica [Vidéo]

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

En avril dernier, j’ai traversé l’Atlantique pour partir explorer une partie du globe que je n’avais jusqu’à présent qu’effleurée (pendant mon tour du monde) : l’Amérique Latine.

Comme d’habitude, trouver le soleil après les longs mois d’hiver est un vrai bonheur !

♥ Mes autres voyages hivernaux au soleil : la Thaïlande | Le Sri Lanka

Cette fois-ci c’est au Costa Rica que j’ai vadrouillé pendant une quinzaine de jours et quel coup de coeur ! La nature et les animaux y sont rois. D’ailleurs la chasse est interdite depuis 2012.

Je détaillerai les différentes étapes dans des articles séparés (comme pour mon road trip au Sri Lanka), sinon cet article serait beaucoup beaucoup trop long.

♥ Pour commencer, un petit résumé de ce magnifique voyage en 1 minute 15…

Itinéraire de 16 jours au Costa Rica

Période de voyage : toute fin mars jusqu’à mi-avril, saison sèche, en pleine Semana Santa (à éviter !).

Le choix de l’itinéraire

Le Costa Rica a beau être un petit pays (de la taille de la Bourgogne Franche-Comté), il y a énormément de choses à voir. Si on veut prendre son temps et s’imprégner de chaque endroit, 4 semaines ne sont pas de trop pour en faire le tour.

Fixer l’itinéraire a été un vrai casse-tête ! La liste des lieux que j’avais envie de voir m’emmenait aux quatre coins du pays, j’ai passé des heures à imaginer des circuits, à estimer les temps de trajet…
Le site Tout Costa Rica m’a été d’une aide précieuse pour arrêter un itinéraire réaliste et le plus optimisé possible. On peut poser toutes nos questions sur le forum auxquelles des pro du Costa Rica répondent (gratuitement !) pour valider le meilleur itinéraire possible selon la période, le temps sur place, les activités que l’on souhaite faire…

C’est grâce à Tout Costa Rica que j’ai su que mon voyage tombait pile au moment de la Semana Santa : la semaine durant laquelle tous les Costariciens sont en vacances ! En le sachant à l’avance, j’ai fait en sorte d’éviter les plages pendant cette semaine-là et tout c’est bien passé. L’affluence est forte mais les prix sont également plus élevés, la Semana Santa est donc à éviter si possible.

Pour deux semaines de vacances, il a donc fallu faire un choix entre la côte Caraïbes et la côte Pacifique nord ou sud. J’avais très envie d’aller au Corcovado (Bahia Drake), c’est donc la côte Pacifique que j’ai retenue.

Mon circuit mêlait plages et parcs naturels, à un rythme tranquille, ce qui nous a permis de bien nous reposer et de profiter de chaque endroit (j’ai tellement fait le vide que j’ai eu le trou de noir de la carte bleue ! Impossible de me souvenir de mon code le matin de la reprise pour acheter mon billet de train ! Ca m’était déjà arrivé après trois semaines en Australie. Oops !).

Mon itinéraire étape par étape :

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

Départ de Paris le mercredi à 23:00 avec Aero Mexico (12h25 de vol). Escale de 5 heures à Mexico, arrivée à San José le jeudi à 11:37 (2h58 de vol).

Jour 1 : arrivée à San José vers midi, nous avons récupéré la voiture à l’aéroport pour filer tout de suite sur la côte jusqu’à Manuel Antonio. La route est bonne, nous sommes arrivés vers 18 heures.
Nous n’avons pas du tout visité San José qui ne présente a priori pas grand intérêt.

Jours 2 et 3 : Manuel Antonio.

Jours 4 à 7 : départ tôt le matin pour Bahia Drake. Visite du Corcovado, Isla Caño. Nuits à Bahia Drake.

Jour 8 : départ pour Bahia/Uvita.

Jour 9 : Bahia.

Jour 10 : départ pour Playa Samara.

Jours 11 et 12 : Playa Samara.

Jour 13 : départ pour Tenorio, nuit à Bijagua.

Jour 14 : visite de Tenorio puis trajet jusqu’à La Fortuna. Nuit à La Fortuna.

Jour 15 : visite de l’Arenal et du Curi Cancha. Nuit à La Fortuna.

Jour 16 : départ pour Santa Elena et Monteverde. Nuit à Santa Elena.

Jour 17 : canopy tour à Santa Elena puis retour à San José. Nuit à l’aéroport.

Départ de San José le dimanche à 06:00 avec Aero Mexico (3h25 de vol). Escale de 9 heures à Mexico, arrivée à Paris le lundi à 11:37 (10h55 de vol, opéré par Air France).

Se déplacer au Costa Rica

Les routes sont pour la plupart cahoteuses, elles laissent souvent place à des pistes pleines de trous. On se déplace donc à vitesse réduite même sur les routes goudronnées.

Le 4×4 est un indispensable (un peu difficile à encaisser quand on se veut le plus écolo possible), j’ai réservé le mien via Tout Costa Rica. Il est fortement conseillé de ne pas rouler la nuit.

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

J’ai rencontré des routards qui voyagaient au Costa Rica en transport en commun (bus) pendant plusieurs mois. C’est apparemment assez bien desservi mais cela prend beaucoup plus de temps, c’est donc une formule inadaptée aux vacances courtes.

Quelques personnes font également du stop. Nous avons fait un bon bout de route avec des Canadiens, c’était chouette de parler anglais (et ça m’a trop donné envie d’aller au Canada !). Nous avons aussi accompagné une Française jusqu’à l’Arenal. C’est un des avantages quand on a une voiture : on peut prendre des autostoppeurs et passer un moment convivial avec des personnes à qui on n’aurait jamais parlé autrement.

Activités au Costa Rica

Le Costa Rica n’est pas riche historiquement et culturellement parlant mais abonde d’activités de plein air.

Pendant ces deux semaines, nous sommes entrés en communion avec la nature. Levés avec le soleil (vers 6 heures) et souvent couchés avec lui (20 heures au plus tard), nous avons profité à fond du grand air.

C’est vraiment le paradis pour observer les animaux et s’émerveiller devant les paysages et la végétation luxuriante (non mais cette petite plante qui se recroqueville quand on la secoue, je ne pouvais pas m’empêcher d’aller la titiller dès que j’en croisais une pour la voir bouger : fa-sci-nant !!)

Les parcs nationaux et réserves privées étaient bien sûr des incontournables dans notre programme : Corcovado, Manuel Antonio, Curi Cancha.

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

J’ai également voulu faire la sortie plongée en masque et tuba à Isla Caño mais j’ai été déçue. Je m’attendais à une faune aquatique très riche (c’est ce qu’on lit dans tous les guides) mais nous n’avons pas croisé grand monde (je voulais mon requin ! snif).

Par contre j’ai ADORÉ la descente en rafting ! J’avais peur et finalement je n’attends qu’une chose : recommencer !

Autre activité à sensation, le canopy tour à Monteverde. Des tyroliennes allant jusqu’à 180 mètres au-dessus du sol et faisant 1 kilomètre de long… C’était dingue dingue dingue et c’est moi qui ai insisté pour le faire !

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

Choix des hébergements

Pour ce circuit, j’ai choisi un mix d’hébergements : trois Airbnb, une auberge de jeunesse et trois bungalows (dont deux dans des petits hôtels/auberges confidentiels vraiment superbes !).

L’avantage d’un Airbnb c’est pouvoir se faire un peu la cuisine, notamment pour le petit déjeuner, se préparer des assiettes de fruits…

Coût du voyage

On me l’avait dit mais j’avais du mal à y croire, le Costa Rica est une destination onéreuse. A moins de partir dans un hôtel club avec pension complète et de ne pas en bouger (ce qui serait hyper dommage dans un pays offrant tant de merveilles), les dépenses sont nombreuses : billets d’avion, location de voiture, essence, nourriture, hébergements, activités…

Ajouté à cela un coût de la vie élevé, l’addition est vite salée. J’ai été extrêmement surprise des tarifs pratiqués dans les restaurants et les supermarchés qui ne sont pas loin de ceux de la France. Au resto, on mange à deux 25 ou 30 euros avec une boisson et un plat.

Ce n’est donc pas une destination bon marché, contrairement aux autres pays d’Amérique Latine. Toutefois, j’y vois clairement un avantage car le pays se préserve du tourisme du masse. Je trouve normal qu’accéder à un endroit paradisiaque induise un certain prix, surtout si cela permet de rémunérer correctement la population locale et d’éviter les écueils que l’on rencontre par exemple en Thaïlande.

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

Le budget de mon voyage de deux semaines au Costa Rica

Les billets d’avion ont coûté 589,90 euros par personne avec la compagnie mexicaine Aero Mexico (une escale à Mexico à l’aller et au retour).

La location du 4X4 était à 980 dollars soit un peu moins de 900 euros (prévoir une caution d’environ 1000 dollars). En ce qui concerne le carburant, l’essence a coûté dans les 180 euros. Les autoroutes quant à elles représentent une dizaine d’euros environ.

Les hébergements, d’une valeur de 960 euros pour 16 nuits, nous sont revenues à 775 euros grâce au programme Reward de hotels.com.
Airbnb permet également de bénéficier d’une réduction lorsque l’on s’inscrit grâce à un parrain. Pour bénéficier d’une réduction de 35 euros en profitant de mon parrainage, c’est par ici !

Les activités ont coûté environ 800 dollars pour deux, soit un peu plus de 700 euros.

Enfin, j’estime l’alimentation, comprenant restaurants et courses au supermarché, à 400 euros.

Voilà, je pense n’avoir rien oublié. Le total est d’un peu plus de 2000 euros par personne, pour 19 jours de voyage sur-mesure dans un superbe pays.

Le Costa Rica fait palpiter votre coeur ? Epinglez cet article sur Pinterest !

Au Costa Rica, la nature et les animaux sont rois. Durant ce voyage, j'en ai pris plein les yeux : tapirs, toucans, tatous, tortues, rafting, tyrolienne... Des belles vacances en communion avec la nature. Je partage avec vous mon itinéraire de 16 jours à la découverte des parcs nationaux et des superbes plages : Monteverde, Arenal, Tenorio, Corcovado, Manuel Antonio…

Alors, cet aperçu du Costa Rica, vous en dites quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *