Conseils pour un Noël slow et zéro déchet

Vous est-il arrivé de redouter Noël ? D’être angoissé·e par le tourbillon des préparatifs ? De revenir des congés de fin d’année plus fatigué-e qu’avant d’y être parti ?

Si la consommation débridée vit de beaux jours toute l’année, elle atteint son paroxysme avec les fêtes de fin d’année. Cette sur-enchère commerciale donne lieu à des dépenses exorbitantes, entraîne une quantité folle de déchets et accapare notre précieux temps. Les to-do lists interminables font s’envoler toute la magie de Noël de notre enfance et génère du stress.

Alors, comment transformer ce marathon cauchemardesque en la plus belle période de l’année ?

Quel mode d’emploi adopter pour profiter de doux moments cocooning au chaud plutôt que de courir les magasins ?

Quelles astuces pour des fêtes de fin d’année les plus écologiques possibles ? Comment passer un Noël zéro déchet ou presque ?

1/ S’éloigner de la société de consommation

Les fastes de Noël sont majoritairement suscitées par les stratégies marketing des marques et des magasins. Comme s’il fallait acheter le plus possible pour passer des bonnes fêtes.

Le bonheur ne s’achète pas, pourquoi s’acharner à vouloir le trouver en sortant sa CB ?

Le mois de décembre, avec ses jours les plus courts de l’année et sa météo frisquette, est propice aux moments de détente au coin du feu.

★ L’occasion de fabriquer soi-même décorations et gourmandises de Noël. Economiques et conviviales, ce type d’activités permet de passer d’agréables moments en famille. Les enfants seront ravis d’y participer.

★ Autre point positif les activités créative et manuelle contribuent à la détente et à la pleine conscience.

★ Et bien sûr, en favorisant les matériaux que l’on possède déjà ou en les récoltant dans la nature, on fait des économies et on limite l’utilisation de nouvelles ressources. Sans compter que les balades en forêt à la recherche de pommes de pin sont bien plus positives sur la santé que le lèche-vitrine en ville.

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

2/ Privilégier la qualité plutôt que la quantité

Et si on apprenait la modération ? Avons-nous vraiment besoin d’offrir des cadeaux à tout notre arbre généalogique ? Les menus de fête doivent-ils se constituer de quatre entrées, trois plats, dix fromages et quatre desserts ? Est-ce indispensable de décorer la maison, intérieur et extérieur, et de l’illuminer comme une soucoupe volante ?

On en prend tellement les yeux et les papilles, qu’on n’arrive même plus à savourer. J’ai déjà vécu des Noëls durant lesquels des cadeaux étaient oubliés tant il y en avait partout pendant le déballage !

★ Si les fêtes rassemblent tous les membres de votre famille, pourquoi ne pas faire un seul beau cadeau groupé pour chaque personne ? Ou encore, organiser un tirage au sort pour que chaque personne n’ait qu’un ou deux cadeaux à faire pour le nom qu’il ou elle aura tiré ?
Reste à cibler ses attentes (et éviter que le cadeau ne se retrouve sur un site de petites annonces dès le 26 décembre). Franchement, qui n’a jamais manqué d’inspiration pour offrir un cadeau à quelqu’un que l’on connait bien mais pas assez pour savoir ce dont il ou elle a besoin ? Pour éviter de tomber à côté de ses goûts mais conserver l’effet de surprise, on peut lui concocter un petit questionnaire.

★ En ce qui concerne le menu, la tradition veut qu’on mange et boive beaucoup plus que ce que le corps peut encaisser. Cette surcharge fatigue énormément l’organisme, en particulier le foie, et affaiblit le système immunitaire. Simplifier le menu en ne sélectionnant que quelques mets raffinés, quitte à en prévoir un peu plus, allégera le corps mais aussi le planning de la personne aux fourneaux.

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

3/ Adopter un calendrier de l’Avent zéro déchet

Le calendrier de l’Avent est devenu un vrai business. A l’origine constitué de simples images, il est ensuite devenu gourmand en se garnissant de chocolats, pour être maintenant une mine de gadgets en tous genres.

Ce qui est incroyable c’est que les marques visent les enfants mais aussi les adultes : jouets, bougies, produits de beauté, maquillage, thé, ou encore bière. Les prix donnent le tournis : en moyenne 50 euros mais certains dépassent les 100 euros…
Toutes ces surprises sont bien sûr des miniatures, avec profusion d’emballage.

Pour compter les jours jusqu’à Noël et ouvrir une petite porte sans générer trois tonnes de déchets ni se ruiner, rien de plus simple !

★ Il existe des calendriers de l’Avent réutilisables, à garnir avec des petites surprises de son choix : un bonbon, un chocolat, un mot doux…

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

★ Vous pouvez aussi fabriquer votre calendrier de l’Avent. On trouve une multitude de DIY créatifs sur Pinterest ou sur les blogs. Celui de Luizzati par exemple est fait avec des rouleaux de papier toilette : on peut difficilement faire plus zéro déchet !

★ Et pourquoi pas opter pour le calendrier de l’Avent inversé ? Il reprend le concept du calendrier de l’Avent en le détournant afin de donner plutôt que de recevoir.

Le principe : mettre chaque jour un article dans une boîte et l’offrir à une personne précarisée quand elle est remplie, le 25 décembre.

4/ Fabriquer un super sapin

S’il y a un bien un truc qui semble naturel à Noël, c’est le sapin (bien que les sapins synthétiques soient maintenant très courants). Pourtant, les sapins que nous achetons à Noël ne sont pas toujours cultivés en France. De plus, la monoculture du sapin a l’inconvénient d’être très pauvre en biodiversité, et les plantations polluent les nappes phréatiques à cause de l’emploi de pesticides.

Pour un Noël zéro déchet, on peut fabriquer son sapin. Les idées ne manquent pas : en palettes, en bouteilles, en carton… Retrouvez ces sapins de Noël zéro déchet dans mon article Sapins de Noël d’un autre genre.

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

★ Si vous souhaitez un sapin à épines, privilégiez le vrai sapin et non le synthétique. Choisissez-le d’une production française, certifié Plante Bleue ou Fleurs de France qui sont issus de productions agricoles raisonnées. Il existe même des sapins labellisés bio. Pour en savoir plus.

5/ Décorer avec imagination

Créer sa décoration, en voilà une étape qui va occuper vos soirées et titiller votre imagination. Tout est bon pour être utilisé en décoration, que ce soit pour la table ou le sapin !

★ La récup : clés, pots, cuillères, cagettes, boîtes de conserve, bouteilles, emporte-pièce, moules en fer…

★ Les trésors de la nature : pommes de pin, écorces, branches, noix, feuilles, mousse…

★ Les gourmandises : maisons en pain d’épices, guirlandes de pop-corn, fruits de saison…

Inspirations pour le sapin

Inspirations pour la table

★ Si vous tenez vraiment à la déco moderne, plutôt que d’en acheter tous les ans, pourquoi ne pas l’échanger avec celles de vos proches ?

Pour un Noël zéro déchet, on restreint les guirlandes électriques et l’éclairage extérieur pour favoriser les bougies, comme jadis. On peut fabriquer ses propres bougies en cire végétale et les customiser avec ce que l’on trouve : un restant de paillettes, des fleurs séchées.
Si vous êtes un·e inconditionel·le des guirlandes électriques, privilégiez celles à LED. Pour l’extérieur, il existe des guirlandes à énergie solaire qui se rechargent le jour et s’allument à la tombée de la nuit

6/ Repenser les cadeaux

Ok, les cadeaux font vivre les magasins de jouets, mais ils remplissent aussi les décharges et encombrent nos habitats.

Pour un Noël zéro déchet et slow, on peut favoriser les cadeaux :

★ dématérialisés : abonnement, place de spectacle, massage, soin énergétique, voyage, stage, coaching…

★ faits maison : cosmétiques solides (boules de bain, bain moussant, shampoing solide), qui se mangent (plaque de chocolat, kit à cookies), photo encadrée…

★ consommables : paniers garnis, bouteilles, cures de jus…

★ d’occasion : chercher les jouets et autres cadeaux sur les sites d’annonce comme Le Bon Coin (je connais quelqu’un qui envoie à ses proches carrément les liens des annonces situées à côté de chez eux), Gibert Jeune pour les livres seconde main…

★ artisanaux : fabriqués dans la région, par des petits producteurs, des petites marques…

★ durables, éco-labellisés  : jouets en matériaux naturels et sans pile…

Et surtout, comme dit au début de cet article : moins de cadeaux, tout simplement.

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

7/ Upcycler pour créer les papier cadeaux

Pendant l’année, on conserve tout ce qui pourra servir à emballer les présents : papier journal, papier de soie, jean, chemisier, boîtes… et on les décore avec de la ficelle, des rubans, des feuilles, pour des paquets de Noël zéro déchet !

Pas envie de vous prendre la tête ? Le furoshiki est là pour vous. Cet art japonais consiste à emballer les cadeaux avec un tissu.

Regardez tous ces exemples, comme c’est joli !

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

8/ Végétaliser les repas

★ Pour limiter son impact écologique durant le repas, on choisira en priorité des aliments de saison et locaux, selon le calendrier de décembre :

Calendrier des fruits et légumes mois par mois en France.

★ Pour un Noël zéro déchet ou presque, on privilégiera les plats faits-maison plutôt qu’industriels (bourrés d’additifs et d’emballages) et on ajustera les quantités car on a tendance à trop manger et à jeter.

Un menu avec le moins d’impact écologique possible sera végétal (l’élevage intensif est la première cause des gaz à effets de serre avant les transports et les industries). Si vous n’imaginez pas votre table de Noël sans foie gras, remplacez-le par le faux gras dont je vous parle ici.

★ On trouve d’excellents ouvrages de recettes consacrées aux fêtes parus aux éditions La Plage. Marie Laforêt a sorti deux titres : Noël vegan et Joyeux Noël vegan !. En 2017 a été publié Un grand Noël vegan, un recueil de recettes écrit pas un collectif dont mon amie Gala, Natasha du blog Echos Verts ou encore Gwen d’Un Courant de vert.
On trouve aussi de bonnes recettes festives gratuitement sur la toile : le Go Green Project de 5 super blogueuses, les recettes en ligne de Marie Laforêt

9/ Composter et trier les déchets

Une évidence mais c’est toujours bien de le rappeler :

★ Tout ce qui est organique devrait retourner à la terre pour l’enrichir et alléger la poubelle.

★ Les matières recyclables que sont le verre, le plastique, le papier, le métal doivent être jetés dans les containers adaptés.

★ Le jetable est proscrit, notamment pour la vaisselle, les serviettes, les verres. Pour ces derniers, on fabrique des marques verres :

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

 

10/ Introduire le minimalisme

Passer un Noël plus serein, plus écologique, plus économique, ne serait-il pas minimaliste ?

On peut passer de très belles fêtes en décidant de moins décorer, moins acheter, moins courir partout, mais profiter plus du moment présent.

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité. Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité. Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité. Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.  Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

Bonus/ Faire une bonne action

Ouverture de conscience va de pair avec bienveillance et altruisme. Alors pourquoi ne pas faire de Noël ce qu’il devrait être : un moment de partage et de solidarité ?

Les bonnes actions font du bien à la personne qui reçoit, à celle qui donne et s’inscrive très bien dans un Noël zéro déchet et slow.

Voici quelques idées :

★ se proposer comme bénévole dans une association pour servir des repas en période de Noël

★ cuisiner un repas, un gâteau et l’offrir à des SDF

★ aller s’occuper des chiens dans un refuge

★ faire un don matériel ou financier à une association pour les plus démunis ou les animaux

passer du temps dans une maison de retraite

 

N’oubliez pas que ce qui compte, ce n’est pas l’argent dépensé, c’est le coeur qu’on y met.

Intéressé·e par un Noël zéro déchet ? Epinglez cet article sur Pinterest !

Finis le marathon dans les magasins, le stress, la fatigue de fin d'année. En adoptant un Noël zéro déchet, à vous magie et cocooning (en+ d'économies) ! Découvrez mes 10 conseils pour éviter le tourbillon des préparatifs et le remplacer par des moments d’amour, de partage et de créativité.

Comment se passe vos fêtes de fin d’années ? Seriez-vous prêt·e à passer un Noël zéro déchet et plus slow ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

  • Rosenoisettes dit :

    J’adore énormément Noël mais je n’aime pas du tout l’aspect de surconsommation et de production de déchets qu’il y a derrière.
    C’est pour quoi je m’applique à faire le plus maison possible et à prendre plaisir aux petites choses du quotidien. Pas besoin de dépenser des milles et des cents pour passer un agréable Noël !

  • prettylittletruth dit :

    Completement d’accord avec toi, Noel n’a pas besoin d’etre une periode d’exces et on peut faire plein de choses soi-meme que ce soit deco, cadeaux, etc.

  • Ton article regorge de bonnes idées, tout ceci m’inspire beaucoup!
    Depuis un certain temps, j’ai changé ma façon de penser les cadeaux, notamment au moment des fêtes de fin d’année, je privilégie le fait-maison, l’artisanal ou le dématérialisé. J’apprécie d’autant plus d’offrir.
    Merci :-)

  • Marie E. dit :

    Un article qui me parle.
    J’étudie à plus de 800km de ma famille depuis 2 ans, et je vois la période de Noël totalement différemment depuis. C’est pour moi avant tout LE moment où je peux les retrouver tous en même temps autour d’un bon repas. J’ai toujours aimé offrir des petits présents autour de moi, mais toujours du fait-maison comme des biscuits, du granola, etc. Des petites attentions simples, mais qui font toujours plaisir et qui je sais n’encombrera pas le ou la bénéficiaire. C’est quelque chose auquel je pense, car je sais que je n’aime pas recevoir des cadeaux qui ne me sont pas vraiment utiles et dont je n’ai pas vraiment besoin. Difficile de refuser un cadeau… Cette année j’ai décidé d’offrir un cadeau commun à mes parents et ma soeur, en les amenant au restaurant. Un belle adresse, pour un bon moment, un cadeau pour eux, mais aussi pour moi finalement, car ce sera l’occasion de les avoir à mes côtés pour ce moment partagé.
    Que de bonnes inspirations dans ton article en tout cas, merci.
    A bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *