Zéro déchet dans ma salle de bain grâce à Lamazuna

« Le meilleur des déchets est celui que l’on ne produit pas ».

zero-dechet-lamazuna-commande

La salle de bain est certainement l’endroit de la maison qui produit le plus de déchets avec la cuisine. Si dans cette dernière il est facile de réduire les emballages en achetant en vrac des produits bruts, cela se complique dans la salle de bain.

Laetitia a bien compris la problématique, c’est pour cela qu’elle a décidé de développer des solutions écologiques et innovantes pour prendre soin de soi. Elle a donc créé sa marque, Lamazuna, afin de proposer une gamme de produits féminins écologiques et de cosmétiques solides véganes présentés dans des emballages en carton pliés qui ne nécessitent aucune colle.

On reconnaît facilement la touche Lamazuna aux packagings simples mais colorés tellement gais ! Lamazuna c’est la marque qui fait rimer écologie avec joli ;-)

En tant que minimaliste convaincue et adepte de l’objectif zéro déchet, j’ai évidement vu une alternative pour éliminer la plupart des packagings en plastique de ma salle de bain.

Voici ce que j’ai testé :

Shampooing solide cheveux normaux au sapin argenté | 12,50€

zero-dechet-lamazuna-shampooing-solide

Le petit shampooing solide en forme de cannelé pour les cheveux normaux. Il suffit de le frotter sur notre chevelure mouillée pour qu’il se mette à mousser. Il est antibactérien donc ne peut pas se salir. Et en plus il est fabriqué à la main en France.

Composition : sodium cocoyl isethioniate, kaolin, decyl glucoside*, cocos nucifera oil*, stearic acid, illite, glycerin*, abies alba leaf oil*, limonene (composant d’huile essentielle)
* labellisés bio

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

C’est sans conteste mon produit coup de coeur. J’avais un doute au début concernant son efficacité surtout pour laver mes cheveux après les bains d’huile mais avec un double shampooing mes cheveux ressortent tous propres ! Il mousse vraiment bien contrairement à la plupart des shampooings naturels bio. Je fais juste attention de faire mousser en frottant délicatement sous peine de ressortir avec des paquets de noeuds dans mes cheveux fins.

 

L’oriculi cure-oreilles écologique en bambou | 4,50 €

zero-dechet-lamazuna-oriculi

Cet ingénieux instrument nous vient du Japon et de Chine, où il est utilisé par toute la population. A la différence des coton-tiges, il empêche la formation de bouchon puisqu’il sert à retirer le cérumen visible à l’entrée de l’oreille. Il ne faut pas aller plus loin car c’est comme cela que se forment les bouchons, d’autant que le cérumen est nécessaire pour protéger le tympan, il faut donc en laisser un peu ;-)

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♡ ♡

Un petit accessoire fonctionnel, qui fait bien son job. J’ai eu un petit peur au début car j’ai commencé à l’utiliser comme un coton-tige mais non il ne faut surtout pas, sous peine de se l’enfoncer jusque dans le tympan ! Je vous rassure mes oreilles vont bien, j’ai su m’arrêter à temps. Si je ne lui mets que trois coeurs c’est tout simplement parce qu’il ne remplace pas totalement les coton-tiges, par exemple pour appliquer de l’huile essentielle ou pour faire une petite retouche maquillage.

 

L’éponge de konjac | 8,50 €

zero-dechet-lamazuna-eponge-konjac

La fameuse éponge de konjac, réputée pour que pour son nettoyage en douceur qui peut aider à calmer les poussées d’acné. Elle est 100% naturelle et végane, elle est fabriquée à partir de racine de konjac en poudre et d’eau. Encore un produit qui nous vient d’Asie puisque les Japonaises utilisent le konjac depuis 1500 ans pour exfolier le visage au quotidien, tandis que les Coréens la réservent à la toilette des bébés.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♡ ♡

Un produit hyper agréable à utiliser. J’ai adoré l’odeur quand on la sort du paquet, dommage qu’elle ne perdure pas. Le packaging en plastique me déçoit un peu mais j’imagine qu’il est compliqué de l’emballer dans une autre matière puisqu’elle arrive humide. Ce point est compensé par le fait que l’éponge usagée peut être compostée. Par contre elle ne dure que trois mois puis elle est censée s’effriter. Je n’ai pas rencontré cette étape avec la mienne qui a plutôt commencé à moisir, je voyais apparaître des petites tâches noires donc je l’ai jetée. Je trouve que le prix est élevé pour la durée d’utilisation.

 

Dentifrice solide à la menthe poivrée | 9,80 €

zero-dechet-lamazuna-dentifrice-solide

Pour utiliser ce dentifrice solide il faut mouiller sa brosse à dents puis la frotter sur le cube de dentifrice pour le faire mousser.

Composition : calcium carbonate, xylitol*, sodium cocoyl isethionate, kaolin, cocos nucifera oil*, sodium lauroyl lactilate, glycerin*, maentha piperita oil*, limonene*
* labellisés bio

Mon avis : ♥ ♡ ♡ ♡ ♡

C’est ma grosse déception. Je pense qu’il s’agit du produit dont j’attendais le plus : après avoir testé une recette maison à l’argile et au bicarbonate qui ne s’est pas révélée très concluante, j’avais placé tous mes espoirs dans ce dentifrice solide afin d’éradiquer les tubes en plastique de ma salle de bain. Dès l’ouverture j’ai remarqué que le cube ne tenait pas bien sur le bâton, je me suis donc attachée à l’utiliser précautionneusement. Les premiers brossages se sont bien passés, mis à part que le frottage de la brosse sur le dentifrice repeignait à chaque fois ma glace de salle de bain… Et puis peu à peu, à chaque utilisation, l’eau qui pénétrait dans le dentifrice l’a ramolli et l’a fait s’effriter jusqu’à ce qu’il se détache complètement du bâton. Je l’ai transféré dans un petit bocal en verre pour continuer à l’utiliser en ramassant les miettes. Sauf qu’un soir, ma maladresse couplée à une profonde fatigue ont eu raison de ma dextérité : le pot m’a échappé des mains, a rebondi sur le lavabo pour aller s’éclater en mille morceaux sur le carrelage. Imaginez les miettes de dentifrice au milieu des infimes petits bouts de verre… J’ai tout jeté, le bocal et les 9,80 € du dentifrice. La fragilité du produit ne rendait pas son utilisation agréable mais j’aurais aimé l’utiliser jusqu’à la fin vu le prix que j’avais investi. C’est un produit que je ne peux objectivement pas recommander car je n’ai pas apprécié l’utiliser et que ma mauvaise expérience me pousse à chercher plus loin dans ma quête du dentifrice zéro déchet.

 

Lingettes démaquillantes lavables | 9,90 €

zero-dechet-lamazuna-disque-demaquillant

Les lingettes démaquillantes Lamazuna sont en microfibre, un tissu ultra absorbant, sur lequel le maquillage va mieux adhérer que sur la peau. L’utilisation de lait démaquillant devient inutile, il suffit de mouiller la lingette à l’eau du robinet pour se démaquiller. Après utilisation, la lingette passe en machine pour en ressortir toute propre et ce plus de 300 fois.

Un coffret de 10 lingettes a une durée de vie d’au minimum 3 ans, pendant lesquels il va remplacer 36 bouteilles de produit démaquillant et plus de 6500 cotons jetables.

Composition : 70% polyester et 30% polyamide

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Ces lingettes sont incroyables ! Vraiment ! Je suis passée depuis quelques temps au démaquillage à l’huile, qui ne nécessitait plus de coton mais les lingettes Lamazuna ont piqué ma curiosité. Pouvoir se nettoyer avec une lingette lavable et de l’eau, c’est dingue non ? J’avoue que j’avais un peu de mal à croire que tout le maquillage serait retiré sans aucun produit mais j’ai été bluffée ! C’est vraiment un investissement. Plus besoin de démaquillant (même pour les yeux), plus besoin de stock de cotons, on gagne de la place, on voyage léger ! Alors comme pour les oriculis, j’ai quand même encore quelques cotons chez moi, notamment pour le vernis mais j’en utilise quoi, 5 par mois. Pari réussi pour Lamazuna !

*******

Malgré quelques petites déceptions, je suis globalement satisfaite des produits Lamazuna. J’apprécie la démarche de la marque qui s’attache à transformer les habitudes du quotidien en gestes écologiques. Et puis c’est une petite entreprise française, créée par une jeune femme déterminée et passionnée, alors on ne peut qu’avoir envie de l’encourager.

feuilles

Vous connaissiez Lamazuna ? Vous seriez prêts à investir dans ces produits ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 Commentaires

  • Très jolies photos !
    J’ai testé leurs lingettes, l’éponge konjac, la cup, l’oriculi et le shampoing ! Il ne me manque donc que le dentifrice (qui était en rupture de stock mais au vu de ton avis tant mieux) et le déodorant (que j’ai acheté mais je termine le mien avant de tester celui-là).

    * Mon coup de coeur reste le shampoing, comme toi. Par contre sa composition géniale n’empêche pas des plaques de démangeaisons de se former sur mon cuir chevelu, dommage.
    * L’oriculi j’ai cru me percer le tympan la première fois et n’ai pas encore retenté l’expérience.
    * La cup je valide à 90% (des fuites mais j’espère parvenir à régler ce soucis !)
    * Les lingettes sont super pratiques mais j’avoue préférer le démaquillage à l’huile, plus doux car sur les yeux les lingettes sont un peu agressives je trouve. Par contre en voyage c’est clair je n’emporterai qu’elles tellement c’est pratique !
    * L’éponge Konjac je l’adore mais comme toi je trouve le rapport temps d’utilisation/prix un peu élevé. Le prix est néanmoins similaire quelque soit la marque et au final je ne sais pas si je vais en racheter une ou en rester à ma brosse SOS Pureté.

    • angelique_glamconscious dit :

      Hello Leslie !
      Merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience. Je crois que nous avons plutôt le même ressenti. Je n’ai jamais testé de cup, j’avoue avoir du mal avec l’idée de placer quelque chose dans mon corps et de le laisser des heures… Je suis plutôt pour le flux instinctif et les protections lavables mais la cup a l’air d’être une sacrée révolution pour les filles qui s’y sont mise.
      J’aurais bien aimé ton avis pour le déo car j’ai hésité à le prendre. Je pense que je craquerai un jour.
      Bisous et à bientôt !

  • J’avoue que je testerai bien le shampooing et le déodorant Lamazuna. Les lingettes démaquillantes me tentent bien aussi mais j’hésite encore. Mais j’ai des produits à finir avant donc j’ai encore un peu le temps d’y réfléchir. En tout cas ton avis m’a bien éclairée.

  • Merci Angélique pour ton super article ! Moi je me tâte vraiment pour la cup mais j’hésite avec celle des Tendances d’Emma. Affaire à suivre, en tout cas, je me met de plus en plus au zéro déchet et aux produits naturels et cela, en plus de mon alimentation saine et de mon mode de vie sportif ne peut que combler définitivement mon âme. Je suis ravie de t’avoir découverte sur Instragram il y’a maintenant plusieurs mois de cela. Tu es une belle personne. Je t’embrasse.

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou Laura !
      Merci pour ton commentaire ma belle. Pour la cup je ne peux pas te dire, je n’en ai jamais utilisée, j’ai un peu de mal avec l’idée de mettre quelque chose dans mon corps pendant si longtemps. Je suis plutôt sur les protections lavables et le flux instinctif, tu connais ?
      C’est génial que tu changes ton mode de vie, je crois qu’on a beaucoup de points communs à ce niveau.
      Je t’envoie plein de bisous

  • Djahann dit :

    Je n’ai encore rien testé de la marque car je tiens à finir tous mes stocks de produits conventionnels et avec emballages avant pour ne pas les gaspiller. Mais ensuite, j’y viendrai car ça semble être de bons produits dans l’ensemble et je craque pour les jolis emballages (même si ça serait mieux qu’il n’y en ai pas du tout !).

    • angelique_glamconscious dit :

      Tu as raison de terminer tes produits. J’ai aussi un stock de crème et produits pour le coiffage (qui ne descend pas assez vite à mon goût). On en viendra à bout t’inquiète !!! :-D
      Je te rejoins pour les emballages mais j’imagine qu’expédier des produits sans aucun emballage ne doit être ni pratique ni hygiénique et comporte le risque de recevoir le produit en miettes. Mais peut-être que dans la boutique Lamazuna qui vient d’ouvrir Paris on peut acheter sans emballage ?

  • Je suis contente d’avoir ton avis sur le dentifrice j’ai moi-même hésité à l’acheter mais j’étais sceptique sans savoir pourquoi. Pour le shampoing ça c’est vraiment chouette, le seul shampoing solide que j’ai testé ne moussait presque pas, et comme toi, après un bain d’huile ça ne suffisait pas j’ai fini par laisser tomber. D’ailleurs parle nous des bains d’huile si tu as le temps un jour (ou peut-être en as-tu déjà parlé, dans ce cas-là je veux bien le lien), ça m’intéresserait de connaître ton expérience :)

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou petit colibri !
      Tu as du avoir un pressentiment pour le dentifrice… Il faut toujours écouter ses intuitions ;-)
      Si je trouve un dentifrice solide qui tient bien la route j’en parlerai.
      Je note l’idée d’article sur les bains d’huile, je ferai un bilan de mon utilisation, mon expérience, tout ça.
      Bisous

  • Coucou ma belle, les lingettes sont les seuls produits Lamazuna que je n’ai pas (encore ?) testés. Dis moi, est-ce qu’il reste des traces de maquillage (crayon noir,mascara…) sur les lingettes après les avoir nettoyées ? C’est le cas avec mes cotons réutilisables et lavables, et même si je sais qu’ils sont propres je ne trouve pas ça terrible. De toute façon, voilà plus d’un an que je ne les utilise même plus, en me démaquillant à l’huile et en me nettoyant la peau au savon :) Je t’avoue que ces lingettes m’intriguent !

    Je ne sais pas si tu as lu mon article « Salle de bain zéro déchet : comment débuter ? » http://lespetiteschosesdefanny.com/debuter-salle-bain-zero-dechet je parle entre autres des produits Lamazuna et de comment j’ai transformé simplement leur dentifrice pour qu’il soit plus agréable et facile à utiliser !

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou Fanny,
      Oui il reste des traces si tu les mets comme ça en machine. Par contre si tu les frottes avant avec du savon de Marseille ça part tout seul. Tu peux même les laver à la mains seulement, mais moi j’aime bien les mettre quand même en machine pour être certaine qu’ils soient bien rincés.
      Tu me diras si tu les testes ces fameuses lingettes !
      Oui j’ai déjà lu ton article, il est top (comme toujours) ;-)
      Bisous !

  • Hello,

    Merci pour cet article et ces avis. Je suis curieuse par les lingettes démaquillantes. J’utilise actuellement les disque en bambou lavable mais je suis quand même obligé d’utiliser un démaquillant. Je voulais donc savoir si au fil des lavage l’effet démaquillant était toujours aussi efficace?

    Bises et à bientôt.

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou Charlène,
      Ecoute je les utilises depuis quelques mois et ils sont toujours efficaces après une dizaine de lavage. Ca marche vraiment bien, sans ajouter aucun produit. Si tu as un doute tu peux faire comme moi, acheter le pack de recharges de 10 lingettes plutôt que le kit complet. J’imagine que tu as déjà des filets pour tes cotons lavables, donc ainsi tu n’achèteras que les lingettes, ça réduit l’investissement.

  • Gren77 dit :

    Bonjour,
    Votre billet me plait bien, parce que je cherche de plus en plus à réduire mes déchets, et l’alternative du coton-tige me plait bien car en fait je n’utilise le coton-tige que parce que mes oreilles « grattent » après m’être brossé les dents (je ne sais pourquoi, mais je pense que j’ai une communication particulière entre la bouche et le conduit auditif, du moins c’est ce que m’a dit un moniteur de plongée.. Bref, je m’égare).
    Pour le dentifrice, j’ai des besoins spécifiques donc j’avoue ça ne me tente pas, ni le shampoing en morceau, car peu pratique à transporter (sport tous les jours).
    Par contre, pour les lingettes, il est bien plus facile et économique de les faire soi-même : un morceau de laine polaire (qui est elle-même de la récup) découpé en carrés, le tout dans une joli boîte et ça fera l’affaire. J’ai commencé ce système pour le change de mes enfants (l’ainé a 12 ans), et maintenant elles me servent de lingettes démaquillantes/débarbouillantes. Et franchement, c’est inusable, vite lavé (en machine avec les reste du linge) et très doux.

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      En ce qui concerne le shampoing, en le mettant dans une petite boîte en plastique il n’y a aucun souci pour le transporter. C’est comme transporter une savonnette dans une boîte à savon. Surtout que le shampoing est très dur donc pas de risque de la voir s’affaisser ou tomber en miettes.
      Pour les lingettes, j’en ai faites moi-même en coton et j’en ai aussi que j’ai achetées en coton bio, mais pour ces deux versions il faut du produit. Ce qui est « magique » avec celles de Lamazuna c’est qu’elles fonctionnent sans rien d’autre que de l’eau.
      Les couches lavables sont clairement une option que j’utiliserais si j’avais des enfants ! Bien plus économique et écologique. Les couches jetables sont vraiment une calamité pour l’environnement…
      Belle journée et à bientôt ici !

  • Bonjour Angélique. je découvre ton blog aujourd’hui et j’en suis ravis.
    Je passe tout doucement du côté du slow cosmétique et de l’alimentation végétarienne (voir vegan petit à petit). J’ai acheté, tout comme toi, l’oriculi et l’éponge konjac que j’ai beaucoup aimé.
    J’ai aussi acheté leur cup menstruelle dont je suis totalement fan !!!! :) Ainsi que le déo solide dont je ne peux plus me passer (vrai coup de cœur).
    Tu viens de me tenter pour le shampoing solide et les lingettes… je sens que je vais passer une commande prochainement ahahah.
    Je continue de visiter ton blog…
    Bon dimanche. Delphine.

  • Gaelle dit :

    Salut Delphine, la démarche produits naturels et vegan et la réduction des déchets commence à vraiment se diffuser dans les domaines qui touchent à la beauté, cosmétique et maquillage bio notamment. Je suis convaincue par ces produits qui se démocratisent mais c’est vrai que la réduction des déchets sur le maquillage peut poser problème. J’ai découvert une marque bio, Zao, qui fonctionne avec un système de recharges et qui privilégie le bambou comme contenant. D’ailleurs je la commercialise depuis sur mon e-shop dédiée au maquillage bio et naturel. Il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine mais de très bons produits existent maintenant donc c’est encourageant.

  • Marion dit :

    Coucou ! Joli blog ;)
    J’ai testé quelques produits Lamazuna (et en ferai un article également sur mon blog prochainement). Je n’ai pas eu de problème avec le dentifrice, pour le moment en tout cas mais c’est bien de préciser qu’il ne mousse pas du tout, ça peut être déroutant pour certains. J’aime beaucoup leur déo solide. Pour ce qui est de l’oriculi, j’ai encore un peu de mal à l’utiliser car je trouve que les cotons tiges sont quand même beaucoup plus efficaces :/ Ceci dit, on a peut-être été habitué à vouloir tout nettoyer alors que le côté externe suffit…
    Sinon pour le démaquillage, j’utilise le gant démaquillant Lapiglove (marque française!) et je l’adore ! Il ne s’utilise qu’avec de l’eau et est très efficace, même pour les rouges à lèvres longue tenue (plus de détails dans ma revue si ça t’intéresse : http://la-framboise-magique.blogspot.fr/2016/01/le-gant-demaquillant-lapiglove-ma-bonne.html). Un nettoyage au savon ensuite et le gant redevient blanc c’est top :)

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *