Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une !

« La capacité au bonheur se travaille, se muscle jour après jour. Il suffit de revoir son système de valeurs, de rééduquer le regard qu’on porte sur la vie et les événements ».

Le bonheur, à quoi cela tient-il ? Vivons-nous ou subissons-nous notre vie ? Prenons-nous vraiment le temps d’être heureux ? Que faut-il faire pour accomplir ses rêves sans laisser la peur ou la léthargie nous brimer ? Y’a-t-il une recette pour s’épanouir dans tous les domaines ?

La réponse à ces questions se trouve dans bien des articles de psychologie que l’on ne prend pas le temps de mettre en application et dans des ouvrages de développement personnel que l’on délaisse au profit de lectures plaisir.

ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une

C’est ce qui rend le roman de Raphaëlle Giordano si brillant à mes yeux. Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une regroupe dans un même livre une histoire romancée et des conseils de développement personnel qui s’imbriquent tout naturellement dans le récit. De cette façon, on se retrouve tous plus ou moins dans les traits de Camille, l’héroïne, dont on suit la progression sur le chemin qui la mènera vers le bonheur.

Résumé : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va pas à pas transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

✿✿✿

Consultation d’un routinologue ?

On s’étonne à trouver les conseils et les exercices de Claude le routinologue, hyper pertinents et à les mettre en pratique dans sa propre vie. Comme il l’explique lui-même, pas besoin d’être en dépression pour avoir besoin de consulter un routinologue :

Il m’expliqua alors en quelques phrases ce qu’était la routinologie, cette discipline novatrice encore méconnue en France, mais déjà bien répandue dans d’autres parties du monde. Comment les chercheurs et scientifiques s’étaient rendu compte que de plus en plus de gens étaient touchés par ce syndrome. Comment, sans être en dépression, on pouvait ressentir malgré tout une sensation de vide, un vai vague à l’âme et traîner la désagréable impression d’avoir tout pour être heureux, mais pas la clé pour en profiter.

Il y a dans ce livre trois piliers : la fiction, la théorie et la pratique. Tous trois contribuent à captiver le lecteur et à l’inspirer vers sa propre quête, à lui montrer qu’on a la vie que l’on se choisit, que le bonheur se décide et se cultive.

Souvenez-vous bien, Camille : vous êtes la seule et unique personne qui peut faire bouger votre propre vie. Le mouvement doit partir de vous. Je serai un guide mais n’accomplirai rien à votre place. Notez sur un post-it cette phrase que vous regarderez chaque jour : « Je suis la seule responsable de ma vie et de mon bonheur ».

✿✿✿

Une inspiration au changement

J’ai pris tellement de notes en lisant ce livre que j’ai fini par recopier des pages entières dans un tableau Excel… Des mots, des métaphores si justes et percutantes.

Le changement est une porte qui ne s’ouvre que de l’intérieur. Tom Peters

Après avoir lu ce livre on a deux options : continuer sa vie comme si de rien était en se disant qu’on choisit la facilité et peut-être la platitude aussi mais qu’il ne faudra pas s’en plaindre, ou alors se mobiliser et mettre en place des actions pour secouer les vieilles habitudes qui nous ont enfermé dans une vie et une personnalité qu’on aurait souhaitées plus épanouissantes.

« Nous sommes ce que nous répétons », disait Aristote. C’est si vrai. Devenir une personne meilleure, plus heureuse, équilibrée demande du travail et des efforts réguliers. Vous verrez que la difficulté n’est pas de savoir ce qu’il faudrait faire pour aller mieux mais de s’engager fermement et de passer enfin de la théorie à la pratique.

Ce livre est une bulle de positivisme et d’oxygène, une invitation à se retrouver avec notre moi, à renouer avec nos vraies envies, nos rêves d’enfant que nous avons bien souvent enfouis sous les responsabilités, les soucis et les contraintes de la vie d’adulte. C’est aussi un guide pour (re)trouver l’estime de soi et la confiance en soi et en ses compétences.

Le meilleur moyen de muscler votre affirmation de soi, c’est d’apprendre à devenir votre meilleure amie ! Vous devez vous valoriser, avoir de la compassion et de l’indulgence pour vous-même, et vous donner le plus souvent possible des signes de reconnaissance…

ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une-extrait

✿✿✿

Des exercices à la portée de tous

Au fil du livre Claude aborde tous les sujets qui suscitent des blocages, des tensions ou des chagrins dans la vie de Camille : l’éloignement dans son couple, la relation conflictuelle avec son petit garçon, le manque de reconnaissance dans son travail, sa prise de poids, les regrets face à la formation qu’elle a choisie pour faire plaisir à sa mère… Ses analyses des différentes situations sont toujours emplies de bienveillance, de pédagogie et d’empathie face à une Camille parfois anéantie ou folle de rage !

Je me dis souvent que celui qui sait écouter est le roi du monde. Dans les disputes, mieux vaut ne pas tout prendre pour argent comptant, Camille, mais apprendre à lire entre les lignes pour déceler les émotions authentiques. Derrière un reproche, il se cache peut-être une peur et derrière l’agressivité, de la tristesse ou une blessure encore vive…

Pour chaque blocage, conflit ou objectif il lui propose des méthodologies et des exercices pratiques ou émotionnels : l’appareil-photo imaginaire, l’ancrage, la séance de grimaces, la méthode SMART, le cercle vertueux et le cercle vicieux, et tant d’autres tactiques de développement personnel éprouvées.

Vous savez, Camille, la vie, c’est comme une montgolfière. Pour aller plus haut, il faut savoir se délester et jeter par dessus bord tout ce qui empêche de nous élever.

Et rappelez-vous que l’énergie appelle l’énergie.

✿✿✿

 

L’auteur : Raphaëlle Giordano est diplômée de l’école supérieure Estienne en Arts appliqués. Elle cultive sa passion des mots et des concepts pendant quelques années en agences de communication à Paris, avant de créer sa propre structure dans l’événementiel et le coaching créatif. Quant à la psychologie, tombée dedans quand elle était petite, formée et certifiée à de nombreux outils, elle en a fait son autre grande spécialité. Ainsi, ses premiers livres proposent une approche résolument créative du développement personnel, tant sur le fond que sur la forme.

 Lire un extrait du livre ici.

 

Ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une,  de Raphaëlle Giordano, Eyrolles, 218 p., 14,90 €.

Si vous le pouvez, achetez vos livres chez un libraire indépendant afin de soutenir le travail des librairies de quartier plutôt qu’enrichir les gros groupes.

 

feuilles

Est-ce que ce genre de livres vous inspire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *