Shoesing minimaliste idéal : combien de paires de chaussures ?

C’est suite à une photo postée par Aude (The Little World of Fashion) sur Instagram que je me suis posée la question du contenu d’un shoesing minimaliste idéal.

Pour la période automne/hiver, Aude a cinq paires de chaussures (contre cinquante auparavant) et son objectif est de ne pas dépasser les dix paires, toutes saisons confondues.

Le minimalisme est un mode de vie qui vise à cerner ses besoins pour aller à l’essentiel Combien de paires de chaussures constituent un shoesing minimaliste idéal ? Quels modèles ? Comment se passe la mise en pratique ? Pourquoi un shoesing minimaliste ? Retrouvez mes pistes de réflexion, conseils et ma sélection de chaussures pour épurer son dressing du côté des chaussures !

Pourquoi un shoesing minimaliste ?

Parce qu’on a que deux pieds ?

Non, sans rire, pourquoi remplir des placards avec autant de paires de chaussures ? Il n’y a pas très longtemps encore, quelques décennies, on possédait deux ou trois paires de chaussures : une pour la semaine, une pour le dimanche et les grandes occasions et éventuellement une paire de « tennis » (c’est comme ça qu’on disait) pour le sport. On en prenait grand soin, on les cirait, on les faisait réparer. Dans les fratries, quand celles des aînés étaient trop petites, elles finissaient leur vie aux pieds des petits frères ou soeurs.

Achète, possède… Et tu seras heureux ?

Depuis, le marketing s’est développé comme la gangrène. Il a réussi à nous persuader qu’il nous fallait des centaines de vêtements et des dizaines de paires de chaussures différentes pour être heureux, désirables, s’aimer, se sentir bien. Bizarre, car quand on regarde les études, le sentiment de bonheur (en tout cas en France) va décroissant. On nous aurait donc menti ?

Il est fort probable que oui. Le fait de posséder et de changer sans cesse n’aide pas à se sentir plus heureux. Au contraire, il oppresse.

Dans le cas des chaussures, on doit déjà les acheter, ce qui représente une dépense culpabilisante pour beaucoup  (notre conscience sait sûrement qu’on n’en a pas un réel besoin). On doit les ranger, parfois même acheter un placard dédié (nouvelle dépense indirecte liée aux chaussures). On doit ensuite les entretenir : cirage, produit imperméabilisant, lacets, semelles… (encore des dépenses). Les produits se multiplient suivant les matières et les couleurs des chaussures. Tout ce matériel prend de la place. De temps en temps, on les emmène chez le cordonnier pour les réparer : refaire les talons, la semelle… Et donc évidement, plus on a de chaussures, plus le temps et l’argent nécessaire à tout ça est démultiplié.

Réfléchissons-nous vraiment avant d’acheter ?

Que celui ou celle qui n’a jamais eu dans son placard au moins une paire toute neuve qu’il ou elle n’a pratiquement jamais mise, se manifeste !

Le minimalisme est un mode de vie qui vise à cerner ses besoins pour aller à l’essentiel Combien de paires de chaussures constituent un shoesing minimaliste idéal ? Quels modèles ? Comment se passe la mise en pratique ? Pourquoi un shoesing minimaliste ? Retrouvez mes pistes de réflexion, conseils et ma sélection de chaussures pour épurer son dressing du côté des chaussures !

Les femmes et les chaussures… Une grande histoire d’amour ?

Les Françaises sont les plus grosses consommatrices en Europe et deuxièmes du classement mondiale derrières les Américaines : elles achètent 5,7 paires par an en moyenne contre 5,8 pour les Américaines.

Les femmes possèdent en moyenne vingt paires de chaussures et n’en portent que cinq, soit un quart. C’est pas moi qui le dis mais TerraFemina ici.

Toujours selon Terrafemina, une femme dépenserait en moyenne 40.000 euros dans sa vie pour l’achat de ses chaussures… On fait le calcul ? 40.000 divisé par 4 multiplié par 3 (le nombre de paires qu’elle n’utilise pas) égale… 30.000 euros !

Pfffiou mazette ! On y pensera trois fois la prochaine fois que l’on voudra s’acheter une paire d’escarpins, pas vrai ?!

415 millions de paires de chaussures sont achetées chaque année en France, soit plus de 13 paires de chaussures chaque seconde, ou 243 000 tonnes de chaussures par an, autant à recycler ! Source.

 

Tour d’horizon de mon shoesing minimaliste idéal

Si j’ai déjà fait un bon tri, j’ai actuellement encore pas mal de paires de chaussures dans mon placards car j’aime les porter donc je les « finis ». Cela ne m’empêche pas de me projeter et de penser à mon futur shoesing minimaliste idéal.

Selon mes goûts et mes besoins actuels, il contiendrait sept paires. Les formes sont très classiques (je trouve) et les couleurs encore davantage, le noir étant le basique le plus sûr (oui le noir n’est pas une couleur je sais, rhalala !). Les matières seraient synthétiques car j’aspire à avoir un jour un dressing exclusivement végane.

♥ Lire ou relire mon article sur les 22 marques véganes canon pour une alternative au cuir.

❄ Pour l’hiver :

Le minimalisme est un mode de vie qui vise à cerner ses besoins pour aller à l’essentiel Combien de paires de chaussures constituent un shoesing minimaliste idéal ? Quels modèles ? Comment se passe la mise en pratique ? Pourquoi un shoesing minimaliste ? Retrouvez mes pistes de réflexion, conseils et ma sélection de chaussures pour épurer son dressing du côté des chaussures !

1. Une paire de bottes motardes noires

C’est la paire de chaussures que je mets le plus sur l’année, avec un slim, une jupe, une robe ou simplement un legging. C’est mon basique absolu. Yeah, I’m a biker baby!
Biker boots Will’s Vegan Shoes

2. Une paire de baskets de ville noires

Passe-partout, elles sont les meilleures alliées pour un look décontracté ou quand on doit marcher un peu plus que d’habitude.

Tennis montantes à surpiqûres Esprit Vegan

3. Une paire de bottines à talons noires

Des bottines pour alterner avec les bottes motardes et passer sur des talons tout en conservant du confort et de la praticité (a.k.a. courir prendre le train).
Bottines By Blanch, modèle Offshore

4. Une paire d’escarpins noirs

Pour les tenues habillées ou quand j’ai envie d’être classe, mais avec bride sinon je les perds ! (oui, bonjour, c’est moi Cendrillon !)

Ils ne sont pas indispensables mais j’imagine mal mon shoesing sans escarpins. C’est toutefois la paire qui sauterait en premier si je devais réduire le nombre de mes chaussures car son utilité est relativement anecdotique.
Escarpins Tamaris

 

☼ Pour l’été :

Le minimalisme est un mode de vie qui vise à cerner ses besoins pour aller à l’essentiel Combien de paires de chaussures constituent un shoesing minimaliste idéal ? Quels modèles ? Comment se passe la mise en pratique ? Pourquoi un shoesing minimaliste ? Retrouvez mes pistes de réflexion, conseils et ma sélection de chaussures pour épurer son dressing du côté des chaussures !

5. Une paire de sandales noires

Autant l’hiver je n’aime pas les talons fins, autant l’été ce sont mes must have pour accompagner mes jolies robes. Pour travailler ou pour les invitations du type mariages, c’est le compromis parfait. Seule condition : qu’elles soient hyper confortables et que leur hauteur ne soit pas démentielle (a.k.a si je dois courir pour attraper mon train bis).
♥ Escarpins à talons New Look

6. Une paire de baskets en toile blanches

Les fidèles baskets version estivale, toujours pour le look décontracté ou les journées de balades qui mettre les pieds à rudes épreuves. Très salissantes, elles ne sortent que quand il fait super beau.
♥ Baskets basses Le Temps des Cerises

7. Une paire de spartiates noires ou marron

Les basiques parfaits : elles tiennent aux pieds, elles n’ont pas de talon, elles sont hyper confortables, elles vont avec tout. Must have absolu !

♥ Spartiate By Blanch, modèle Peppermint

 

+ quelques paires pour les usages spécifiques

Une paire de running

Des tongs

Des après-skis

Des chaussons (encore que, je marche souvent pieds nus à la maison)

***

Le contenu de mon shoesing minimaliste idéal contiendrait donc sept paires régulières. Je pense qu’avec ça je couvrirais tous les besoins du quotidien et les événements plus exceptionnels. Surtout, je ne me lasserais pas.

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

Le minimalisme est un mode de vie qui vise à cerner ses besoins pour aller à l’essentiel Combien de paires de chaussures constituent un shoesing minimaliste idéal ? Quels modèles ? Comment se passe la mise en pratique ? Pourquoi un shoesing minimaliste ? Retrouvez mes pistes de réflexion, conseils et ma sélection de chaussures pour épurer son dressing du côté des chaussures !

Allez, dites-moi, combien de chaussures dans votre shoesing ? Et dans celui de votre mec ?

Vous avez déjà pensé à en réduire le nombre de paires pour tendre vers un shoesing minimaliste ? Quelles paires auraient le privilège d’en faire partie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Commentaires

  • The Flonicles dit :

    C’est la partie de mon dressing que j’ai eu le plus de mal à désencombrer mais au fil du temps j’ai commencé à me rendre compte que 1) pas mal de mes chaussures n’étaient pas « parfaites », plusieurs me faisaient mal aux pieds, je ne pouvais pas les porter tous les jours 2) je mettais quasiment tout le temps les mêmes, donc pourquoi en garder d’autres juste pour les mettre 2-3 fois par mois?
    Pourtant j’ai été une de ces filles qui collectionnait et qui avait plus de 50 paires de pompes

  • Gwen dit :

    Je finis aussi les miennes et je ne rachète que ce qui est nécessaire. J’ai acheté une paire de baskets (en 2016) et une paire de botte (fin 2015). Je fais réparer mes bottes parce que j’abîme vite les talons. Cette année je vais devoir réinvestir dans des chaussures d’été, mes deux paires (plate et talon) m’ont lâché. J’ai en revanche 4 paires de chaussures de soirées… Je pense que je vais les avoir pour quelques années encore ;)

  • Emilie dit :

    Au fil du temps et avec mon travail je me suis rendue donc que je ne mettais plus de chaussures à talon au quotidien, donc oust, ça fait de la place dans les placards ;)

    • angelique_glamconscious dit :

      Oui c’est bien de faire un tri régulier par rapport aux besoins qui évoluent toujours un petit peu au fur et à mesure des années. On stocke des choses qui ont été utiles à un moment mais qui ne le sont plus forcément, c’est dommage de perdre de la place comme ça.
      A bientôt Emilie !

  • Anne-So dit :

    Réflexion très pertinente ! J’ai moi aussi désencombré mon dressing à ce niveau là (déménager, ça aide :D), et ce n’était pas évident, mais au final je me rends bien compte que comme la plupart des femmes, je ne porte que un quart de mes chaussures… Et que garder une paire des années « au cas ou » c’est inutile »… :)
    J’aime de plus en plus l’idée du minimalisme et tes articles sont très chouettes pour ça ! :)

  • anne-laure dit :

    J’ai adoré ton article et je suis toujours fascinée par les statistiques en ce qui concerne la mode. Il y a quelques semaines (ou mois ?), j’ai regardé un reportage du Huffington Post Québec dans lequel la voix off disait « Nous portons ces vêtements moins de 5 fois et les gardons, en moyenne, seulement 35 jours » J’arrive vraiment pas à y croire, ça me parait tellement improbable.

    J’ai deux paires de chaussures pour l’hiver (basket et bottines) et l’été (basket en toile et une paire de nu-pieds et deux pour la mi-saison (ballerines et escarpins). Au total, je possède donc 6 paires, ah non j’ai oublié les escarpins dorés pour les soirées festives ! (et ça compte les chaussons licornes ?)

    • angelique_glamconscious dit :

      Ahah, trop bien les chaussons licornes !
      Non moi je ne compte pas les chaussons, les tongs ou les après-ski car ce ne sont pas des chaussures pour mettre dans la vie de tous les jours. D’ailleurs c’est même interdit de conduire en tongs donc même la police ne les considère pas comme des chaussures ! ;)
      Merci pour ton commentaire en tout cas, à bientôt !!

  • Mélissa dit :

    Bonjour,
    j’ai lu ton article avec attention et je me pose de plus en plus de questions sur mon comportement face à l’achat (souvent compulsif il faut bien l’avouer). Je suis en pleine évolution par rapport à mon alimentation, mes cosmétiques et à la consommation en général mais une chose me turlupine… comment a réagi ton entourage à tes changements de vie? Personnellement, j’ai l’impression qu’ils ne comprennent pas pourquoi je pense de cette manière alors qu’avant j’étais la première à poser congé le 1er jour des soldes…

  • Anaïs dit :

    Très bel article! J’apprécie l’idée de rationaliser ses achats et de prendre soin de ses possessions.
    Pour ma part, pour tous les jours de l’année, c’est 5 paires de chaussures et que du noir (c’est mieux avec un dressing multicolore) :
    – sandales
    – slip on en toile
    – bottines
    – bottes
    – escarpins

    … mais j’ai aussi 11 paires de chaussures à usage spécifique!!!
    – 4 paires de chaussures rando (tige haute été, tige haute hiver, tige basse, sandales de marche)
    – baskets de running
    – chaussures aquatiques
    – bottes en caoutchouc
    – chaussons d’escalade
    – tongs pour la plage
    – chaussons
    – escarpins ultra sexy (pour « soirées spéciales » avec mon amoureux lol)

    Tout ça pour dire, peu de chaussures pour le quotidien, mais beaucoup de paires à stocker tout de même :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *