Sri Lanka : mes adresses pour manger végé

On a tendance à penser qu’il est très aisé pour un végétarien ou un végétalien de se restaurer lors d’un séjour en Asie. S’il est vrai que les Asiatiques consomment très peu de produits laitiers, dans certains pays de ce continent la viande et les œufs s’avèrent être la norme. Alors, est-ce facile de trouver un restaurant végane au Sri Lanka ?

Au Sri Lanka, la gastronomie repose sur des mets copieux et épicés. Le plat le plus répandu est le curry qu’ils déclinent à loisir : curry de poulet, poisson, fruits de mer, mouton… Heureusement il existe aussi en version légumes.

On trouve généralement le plat de légumes au curry à la carte de chaque restaurant traditionnel, les végé n’auront donc pas de difficulté pour trouver de quoi se nourrir. C’est très bon mais au bout de quelques jours je ne vous cache pas que la lassitude se fait sentir. De plus, les légumes baignent parfois dans l’huile, pas vraiment ce dont on rêve sous 35 degrés…

Les restaurants véganes disséminés sur l’île apparaissent alors comme des vrais oasis pour varier du curry et des bananes.

Pendant mon voyage de quinze jours au Sri Lanka, j’ai pu expérimenter quelques adresses dont certaines ont été de très belles surprises.

On se fait un resto végane à Kandy ?

La ville de Kandy n’a pas posé de difficultés. Il s’agissait de la première étape du voyage, déguster un curry était une délectation (l’overdose est arrivée au bout d’une semaine) et l’étendue des restaurants permettait d’avoir le choix entre différents types de cuisine.

★ Balaji Dosai – Kandy

Le premier restaurant dans lequel j’ai déjeuner est le Balaji Dosai, un restaurant végétarien traditionnel qui propose de nombreuses alternatives véganes. Le Balaji Dosai se trouve en retrait du centre-ville, sur une route passante. C’est un endroit qui ne paye pas de mine, vraiment rudimentaire. Une adresse de routards pur jus ! Dépaysement garanti.

Le personnel était ravi de nous avoir dans son restaurant, aux petits soins. C’est l’avantage lorsque l’on s’éloigne des endroits touristiques. Le contact est plus chaleureux, plus sincère.

Les plats du Balaji Dosai sont servis dans une feuille de bananier et dégustés avec les doigts mais on peut aussi demander des couverts. Délicieux, copieux et vraiment pas cher (repas complet pour quelques euros) !

Cette adresse est située au 100, Colombo Street mais j’en ai repérée une autre ensuite, plus moderne au 9 Peradeniya Road. Il s’agirait donc d’une chaîne avec trois ou quatre adresses à Kandy.

 

★ The Empire

The Empire est un bel établissement attenant au Old Empire Hotel. Il est situé dans un bâtiment historique, face au lac de Kandy. L’atmosphère est décontractée, le style baroque sri lankais est original. J’ai vraiment adoré le cadre, un peu moins le service, très long… Les plats étaient assez chers (surtout comparés au Balaji Dosai !) et la carte proposait des options végétariennes plutôt que végétaliennes.

C’est toutefois une bonne adresse pour boire un verre, un thé ou déguster le plateau façon tapas (seule le dip de crème fraîche n’était pas végane).

Situé au 21 temple street.

 

 

★ Royal Garden Cafeteria

Un endroit agréable davantage pour sa localisation plutôt que pour sa carte. Je garde un très bon souvenir de cette pause qui a ponctué ma balade dans les jardins de Kandy. Siroter un smoothie et déguster des fruits frais au milieu de la nature tropicale.

Adresse : Royal Garden, Peradeniya Road.

Lire le récit de ma visite de Kandy

Un resto végane à Pollonaruwa ?

Pollonaruwa est situé dans le nord du Sri Lanka et fait partie du triangle culturel. Je suis toujours réticente à l’idée de me laisser guider par les locaux qui ont bien souvent le chic pour emmener les voyageurs dans les endroits attrape-touristes et toucher une commission.

Pour rayonner dans ce secteur et explorer les différentes cités antiques, j’avais opté pour l’option voiture avec chauffeur. C’est toujours lui qui décidait de l’endroit où manger mais cela a eu le bénéfice de me faire découvrir une belle adresse à Polonnaruwa : Priyamali Gedara.

Situé au 1595 Bandiwewa à Jayanthipura, cet endroit isolé est charmant et vraiment dépaysant. On mange au milieu de la nature, sous des grandes huttes, avec vu sur la campagne. On vous présente l’endroit comme étant « chez l’habitant », ce qui ne l’est pas vraiment puisqu’ils accueillent des groupes et tous les chauffeurs qui baladent leurs clients. Je n’ai d’ailleurs pas du tout échangé avec les « habitants », tout s’est déroulé comme dans un restaurant mais cela ne m’a pas dérangée.

Un buffet très très diversifié est offert à volonté. J’ai été émerveillée par la variété des plats locaux qui convenaient au régime végétalien.

Le contenu de mon assiette ci-dessous est exclusivement végétal !

Je n’avais plus vraiment de place pour le dessert mais si on me prend par les sentiments…

Tout était délicieux. Je ne sais pas quel était le prix pour ce repas puisqu’il était compris dans l’enveloppe global pour mon circuit avec le chauffeur. J’ai lu sur des sites que le tarif est de 900 roupies, soit 6 euros, ce qui reste correct pour le pays et bon marché pour des Occidentaux !

♥ Lire le récit de ma visite du triangle culturel

Un resto végane à Unawatuna ?

Unawatuna est situé sur la côte, dans le sud de l’île. Si vous y passez, allez manger au Jina’s Vegetarian & Vegan restaurant. Un super resto végé dans lequel j’ai mangé deux fois tant j’ai adoré.

Ce restaurant a tout pour plaire : un cadre et une déco agréable, une cuisine délicieuse, une philosophie qui prône la quiétude.
Le service est long mais on est là pour prendre son temps. Comme l’indique l’ardoise « sorry no fast food, takes time to make good food ».

Lors de ma première visite, le restaurant était au ralenti pour cause de fête de pleine lune, il n’y avait pas de choix car le chef n’était pas là. Les falafels et le houmous étaient néanmoins bien réconfortants.

La carte hebdomadaire des plats change chaque jour : falafels, lasagne, burger, moussaka, pittu, tourte, gado gado.

On trouve sur le menu des plats fixes : sandwichs, dips, soupes, snacks, gâteaux… et de nombreuses boissons. Dommage que le menu ne précise pas les plats qui conviennent aux végétaliens, ne pas hésiter à demander aux serveurs.

Adresse : Wella Dewala Road, Gall district, Unawatuna

♥ Lire le récit de ma visite du sud du Sri Lanka

Un resto végane à Galle ?

A Galle, j’ai le souvenir d’un choix restreint de restaurants dans le vieux centre. Alors j’ai jeté mon dévolu sur l’Indian Hut dont la carte est immense mais les plats végétaliens ne sont pas légion. Du coup, curry de légumes pour tout le monde !

Le plat était très très copieux (trop), ni mauvais ni excellent (mais étais-je encore objective après 15 jours au Sri Lanka à manger du curry matin-midi-soir ?!). Si je vous parle de cet endroit, c’est surtout parce que j’ai aimé cet endroit pour sa grande ouverture à l’étage, qui donne sur le front de mer.

Adresse : Rampart Street, Fort Galle.

 

Et voilà, c’est tout pour le Sri Lanka. Je ne garde pas un souvenir impérissable de la gastronomie qui était assez limitée en étant végétalienne mais ces quelques adresses ont su me charmer.

Si vous êtes passé par le Sri Lanka, dites-moi si vous les avez testées ou si vous en connaissez d’autres…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *