Lait, lactose, calcium : comment passer aux laits végétaux

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

Le lait d’origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales raviront sans nul doute les papilles les plus exigeantes.

Les milk addicts ne sauront plus où donner de la tête !

***

Pourquoi se passer de lait animal ?

Le lait, peu importe l’espèce de laquelle il est issu, est destiné au bébé de l’espèce en question.

★ L’éthique animale

Le lait est la principale source nutritive pour les jeunes mammifères. Les femelles animales, à l’instar des humaines, produisent du lait uniquement lorsque elles donnent naissance à un bébé. Pour pouvoir recueillir le lait d’un animal destiné à son petit, les éleveurs le lui retirent aussitôt après la naissance.

L’instinct maternel n’est pas le propre de l’humain. La vidéo de Lolita Lempicka réalisée par L214 le met bien en lumière. Dans le cas du petit veau né dans un élevage laitier, il est retiré de sa mère au bout de 24 heures. Il est alors envoyé à l’abattoir pour finir sa très courte vie dans une assiette sous forme de blanquette, paupiette ou en pièces détachées (rognons d’un côté, foie de l’autre…). La souffrance psychologique est traumatisante, tant pour le veau que l’on conduit à la mort à peine né, que pour la maman, qui passera plusieurs jours à le chercher et à pleurer.

★ POUR ALLER PLUS LOIN :

  • Cette vidéo nous montre la détresse d’une vache lorsqu’on lui retire son petit
  • et cette autre vidéo, le bonheur d’une vache plus chanceuse qui retrouve son veau, rescapé de l’abattoir.

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

★ La santé

Le lait correspond au code génétique de l’animal qui l’a produit, humain ou non humain. Le lait de vache, par exemple, est conçu pour permettre au petit veau de grossir de plusieurs centaines de kilos en quelques mois. Cette même substance absorbée par une autre espèce provoque des anomalies. L’humain n’a pas la même courbe de croissance que les bovidés, ce qui explique une prostate qui grossit inhabituellement chez les hommes qui boivent beaucoup de lait de vache. Des études ont montré que le lait est associé au cancer de la prostate, aux fibromes et au cancer du sein notamment.

★ Que contient le lait ?

Le calcium est toujours mis en avant lorsque l’on promeut le lait mais qu’en est-il du reste ? Le lait contient de la graisse, du cholestérol, des antibiotiques, des bactéries, du sang, du pus !

★ Oui mais le calcium ?

Le calcium du lait n’est pas assimilé correctement par l’organisme humain. Trop riche en protéines, le corps humain a besoin de calcium pour les éliminer, il puise donc dans ses réserves ! C’est le chat qui se mord la queue : on veut combler nos besoins en calcium avec un aliment qui demande du calcium pour être absorbé par notre organisme… C’est la raison pour laquelle boire du lait ne garantit pas un squelette solide. Au contraire, des études ont montré que les personnes consommant le plus de produits laitiers sont celles qui souffrent le plus de fractures et d’ostéoporose.

On a tendance à l’oublier mais les végétaux sont des sources qualitatives de calcium. Le calcium contenu dans le lait animal provient des végétaux que les animaux ont ingérés ! Dans notre alimentation, le chou, les pois chiches, les amandes, les lentilles par exemple sont des aliments riches en calcium.

★ Les allergies

Les allergies et intolérances au lait sont provoquées par le lactose qui donne au lait son goût légèrement sucré. Pour digérer le lactose, le corps humain doit produire la lactase, une enzyme capable de modifier le lactose pour que l’on puisse l’assimiler. De nombreux enfants et adultes présentent des allergies au lait car leur organisme ne secrète pas cette enzyme. Les Asiatiques, dont le corps ne produit pas cette enzyme, ne peuvent tout simplement pas consommer de produits laitiers. En France, le lait est la première cause d’allergie chez les enfants.

★ Une drogue !

Quand vous buvez du lait, vous devenez drogué. Oui, oui, drogué. Tout simplement car la protéine du lait alias caséine, a un effet, lors de la digestion, comparable à celui des opiacés. Vous comprenez maintenant pourquoi vous n’arrivez pas à vous passer de fromage ? Allez, en 21 jours de sevrage vous devriez vous débarrasser de cette addiction. Et si c’est vraiment trop difficile, il y a les fromages végétaux. Jetez un oeil à mon crash test.

★ Pensée et cohérence

L’être humain, encore une fois, a été manipulé pour en arriver à penser qu’il a besoin du lait de vache pour être en bonne santé. Cet acte totalement banalisé n’est pas remis en question tant il est ancré dans les moeurs. Pourtant, il suffit de se projeter avec un lait animal que l’humain ne consomme pas pour se rendre compte de l’aberration : qui saliverait devant un verre de lait de girafe, de lapin, de chat ou d’orque ?

Quitte à boire du lait, celui de l’humain serait tout de même le plus approprié à notre consommation, mais quelle serait votre réaction si votre voisine qui allaite venait sonner à votre porte pour vous offrir une bouteille de son lait maternel ? Vous trouveriez ça étrange, perturbant, inapproprié ? Alors pourquoi boire du lait de vache, de chèvre ou de jument ? La dernière campagne choc de PETA souligne très bien cette contradiction.

L’être humain est le seul animal à boire du lait d’autres espèces et à en consommer à l’âge adulte !

★ POUR EN SAVOIR PLUS ET CONSULTER LES SOURCES :

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

***

Place aux laits végétaux !

Les alternatives végétales pour remplacer le lait sont nombreuses et variées. Les marques proposent de plus en plus de choix et tous les magasins s’y sont mis.

 

★ Les différents types de lait végétal

On appelle « lait végétal » un liquide élaboré avec de l’eau et une plante,  et qui a la couleur et la consistance du lait. Ces boissons végétales existent en bouteille ou en brique comme le lait de vache mais également sous forme déshydratée.

Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre, coco, châtaigne, quinoa, chanvre, millet, sarrasin… ou encore des mélanges de plusieurs céréales. Il y a vraiment l’embarras du choix ! Personnellement je n’aime pas le lait de soja mais j’adore le lait d’amande ou de noisette, surtout pour préparer une boisson chaude au chocolat.

Certains laits végétaux sont enrichis en nutriments ou en sucre et ont des saveurs particulières, par exemple « soja vanille » ou « amande caramel ». J’ai testé ce dernier dans des crêpes véganes, elles étaient délicieuses ! Les meilleures crêpes du monde !

Boissons végétales Bonneterre amande caramel, Bonneterre riz quinoa coco, The Birdge riz coco :

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

Trois boissons de riz différentes : riz noix de coco, riz quinoa noix de coco et riz naturel :

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

★ Les marques de lait végétal

On trouve à présent du lait végétal dans n’importe quel magasin, que ce soit en boutique bio ou dans les grandes surfaces et les supermarchés.

Parmi les marques les plus répandues en France, on peut citer : Bonneterre, Evernat, Ecomil, Alpro (appartient à Danone), Bjorg, Lima, Perlamande, La Mandorle, Oatly, Soy, The Bridge, Provamel (appartient à Danone)…

Les enseignes comme Carrefour et Auchan ont même lancé leur propre gamme.

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

★ Combien ça coûte ?

Les prix varient en fonction du végétal utilisé, celui d’amande par exemple est assez cher.

Si on compare avec le lait de vache, les laits végétaux sont très onéreux mais cela s’explique facilement : les éleveurs reçoivent des subventions (ce qui ne les empêche pas d’avoir du mal à s’en sortir financièrement) et les conditions de production sont déplorables.

Pour gagner en rentabilité, les animaux, cloîtrés en surnombre dans des espaces confinés, contractent plus aisément des maladies, ce qui incite les éleveurs à les gaver d’antibiotiques. Les mauvaises conditions d’élevage entraînent des infections dont les bactéries, le pus, le sang se retrouvent dans le lait. La qualité entre un lait animal et un lait végétal n’est donc pas du tout égale.

Comparatif du prix au litre dans un supermarché Auchan :

  • Lait Auchan demi écrémé en lot de 6 bouteilles d’un litre : 0,91€
  • Lait Auchan bio en lot de 6 bouteilles d’un litre : 1€
  • Lait de riz bio Auchan en brique d’un litre : 2,12€
  • Lait d’avoine bio Auchan en brique d’un litre : 2,23€
  • Lait d’amande bio calcium Bjorg en brique d’un litre : 2,85€
  • Lait de châtaigne bio Bjorg en brique d’un litre : 3,35€

A la maison, nous avons fait le choix de consommer moins de lait mais d’opter pour de la qualité en choisissant des laits végétaux bio. Ils nous servent pour les plats végétaliens salés ou sucrés (crêpes, pancakes, gratin dauphinois, gâteaux…) et au petit déjeuner dans le porridge, les smoothies, le granola, le pudding de chia… Mais nous ne buvons plus de grands bols de lait au chocolat chaque matin.

Ceux que j’achète le plus régulièrement sont avoine, riz et amande.

Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

★ Laits végétaux faits maison

On peut facilement se fabriquer ses laits végétaux maison grâce à un sac à lait ou un tissu du type étamine. C ‘est rapide, économique, zéro déchet. Les fibres et résidus appelés okara peuvent servir pour cuisiner autre chose, comme un gâteau par exemple.

Certains extracteurs de jus permettent aussi de faire du lait végétal.

 

Le sujet des laits végétaux vous intéresse ? Epinglez cet article sur Pinterest !

   Le lait d'origine animale est de plus en plus souvent montré du doigt, à la fois pour des raisons éthiques et de santé. No stress ! Le rayon des laits végétaux est bien fourni. Des saveurs variées et des associations originales sauront sans nul doute ravir les papilles les plus exigeantes. On trouve à présent du lait végétal en magasins bio ou dans n'importe quelle grande surface. Il existe du lait de riz, avoine, soja, amande, noisette, épeautre... ou encore des mélanges de plusieurs céréales. On a vraiment l'embarras du choix ! Et pour ce qui est du calcium ? Pas de panique, au contraire, celui des végétaux est mieux assimilé. Pour les animaux, pour la planète, pour les humains, dessinons un monde végane…

Quelle est votre consommation de lait animal ? Vous avez déjà goûté les laits végétaux ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Commentaires

  • Sachka dit :

    Je parle ici mais sachez que je suis en bataille constante avec moi-même.

    Voici un lien, comme il pourrait y en avoir d’autres, qui mettent en cause les «détracteurs» du lait.
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1018

    Ceci juste pour dire que je ne crois pas qu’il faille adopter un rejet drastique des produits laitiers, en tous cas pour les apports nutritionnels. Je pense que nous manquons de recul.
    Mais le côté éthique du processus me fait rejeter le lait. Ca me scandalise.

    Ensuite, je me demande s’il ne faut pas faire attention avec les laits végétaux. 1. Ils peuvent contenir du sucre ex lait de noisette = pâte de noisette = quand même du sucre. En comparant les calories, je me suis rendue compte que les laits végétaux pouvaient en contenir beaucoup plus que le lait.
    2. La processus de plantation, de récolte , ect du soja est hautement critiquable. C’est aussi un énorme problème.

    Pardon pour la longueur.
    Moi je ne sais plus du tout ce que je dois consommer ou pas.

    Enfin juste pour dire que je suis un peu perdue.

  • Élodie dit :

    Merci pour cet article, très intéressant ! J’ai pour ma part réduit fortement ma consommation de produits laitiers quand je me suis rendue compte du problème éthique que cela pose : mettre en gestation artificiellement un animal pour au final lui retirer son petit et recueillir son lait, quand on voit la question sous cet angle, difficile de rester insensible.
    J’ai remplacé mon lait du matin par du lait de riz :-)
    Bonne journée xxx

  • Gwen dit :

    Très bien cet article ! Vive les laits végétaux !

  • Elodie Gindrier dit :

    Je suis tout a fait pour les laits végétaux mais le fait que le lait de vache apporte trop de proteines pour fixer le calcium ne me paraît pas être un argument valable. Le lait de soja par exemple contient plus de proteines que le lait de vaches (enfin concernant les bouteilles que j’ai comparées du moins)..! Le fait qu’elles soient moins bien assimilées par notre corps les rend moins ‘nocives’ par rapport à l’absorption du calcium ?

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Elodie,
      En fait les protéines sont différentes d’un aliment à l’autre.
      J’ai mis à jour l’article car j’avais fait fait une erreur, la protéine du lait est la caséine et non le lactose. J’en ai profité pour ajouter un paragraphe sur la protéine du lait, la caséine, car elle agit comme une drogue sur le corps donc merci de m’y avoir penser ;)
      Le lactose est le glucide (sucre) contenu dans le lait. Pour pouvoir être digéré il faut du calcium.
      Tu n’as pas de lactose dans les laits végétaux donc aucun souci avec eux.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions.
      A+++

  • AfroLyne dit :

    Je n’ai jamais eu de problème avec le lait animal (qu’il soit éthique ou sur le plan de la santé … l’été dernier, j’ai testé le lait végétal pour des raisons de santé que j’évoquerai sur mon blog au mois de septembre et … c’est super bon ! En plus ça ne fait pas de crème quand ça bout, j’adoOore !! Bref, maintenant je fais également mon lait d’Amande (qui reste mon préféré devant le lait de soja ou de noisette) et je l’utilise tout le temps.
    Les seules fois où j’ai recours au lait animal c’est lorsque je reviens de vacances, que mon frigo est vide et qu’il me faut du lait, donc le petit commerçant du dimanche me dépanne ainsi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *