Hank, le burger parisien qui envoie du steak (végétal !)

hank-resto-vegan-paris-burger

S’il y a bien une adresse végétale qui met tout le monde d’accord, c’est Hank. Ce fast food burger parisien, c’est le repère des gourmands en quête de sensations régressives hyper réconfortantes. Des burgers copieux accompagnés de potatoes moelleuses, une véganaise (mayonnaise végane) qui déchire tout et un carrot cake so perfect, on en redemande !

C’est ma révélation en terme de restauration végétale, le méga coup de coeur qui m’a fait oublier tous les autres burgers que j’ai mangés dans toute ma vie. Chez Hank, j’emmène mes proches, les gens qui comptent, parce que faire un stop chez Hank c’est un peu comme leur dire que je les aime. C’est d’ailleurs très étrange que je n’ai pas encore consacré d’article à ce lieu que j’aime appeler « le QG ».

En résumé Hank, c’est le fast food plein de love et de bonnes ondes. D’ailleurs Hank est en fait l’acronyme de « Have A Nice Karma ».

 

Qu’est-ce qu’on mange chez Hank ?

hank-resto-vegan-paris-menus

Côté carte, la palette de choix n’est pas extrêmement large mais suffit grandement. Deux choix de menus s’offrent aux gourmands :

Le Petit Menu à 12 euros comprenant un burger, un accompagnement et une boisson

Le Grand Menu à 14 euros auquel s’ajoute un dessert. Une option sans gluten pour le pain du burger est disponible, moyennant 2 euros supplémentaires.

En ce qui concerne les Hankburgers à proprement parler, ils sont au nombre de cinq et leurs petits noms évocateurs ne vous laisseront pas indifférent : l’Allumé, Tata Monique, la Catcheuse, le Petit Nerveux, le Touriste.

La base est toujours la même : un bun, un steak végétal bio, du fromage végane, des tomates, des oignons rouges, des cornichons, de la salade. C’est la sauce qui donne son caractère à chacun des Hankburgers.

✿ Mon avis :

Je les ai bien sûr tous goûtés et celui qui tient la place tout en haut dans mon coeur c’est la Catcheuse et sa délicieuse sauce à la moutarde accompagnée de graines germées. Pas très loin derrière se trouve le Touriste actuel, je craque sur sa sauce à la figue, il faut en profiter car ce burger change en fonction de ses voyages…

J’aime bien le petit goût provençal de Tata Monique mais elle est quand même loin derrière les deux premiers.

Dans le Petit Nerveux je ne suis pas fan des tortillas et je n’accroche pas au goût barbecue de l’Allumé. Mais vous voyez, l’originalité est le fer de lance de ce restaurant. Aucun burger ne se ressemble, il y en aura donc pour tous les goûts.

Rayon boissons, je trinque à la Bionade aux plantes en priorité.

hank-resto-vegan-paris-menu

 

Le lieu en lui-même n’est pas très grand. Il s’organise sur deux étages : on prend les commandes en bas et on s’installe en haut si on a pris « sur place ». La déco industrielle destroy confère à l’endroit une atmosphère unique que j’ai du mal à décrire. Décontractée, chaleureuse, ça il n’y a pas de doute.

Quand la commande est prête, le gentil serveur ou la gentille serveuse annonce votre nom dans le haut-parleur, il n’y plus qu’à descendre pour récupérer les plateaux.

La formule « à emporter » peut se déguster dans le square du Temple pas très loin.

hank-resto-vegan-paris-salle

Enfin, au coin des desserts, aucune hésitation entre le cookie et le carrot cake, c’est ce dernier qui l’emporte à coup sûr !!! Il est juste parfait, moelleux, tout doux, sucré comme il faut. Mmmmmmmhhhh !!!

hank-resto-vegan-paris-carrot-cake

La première fois que j’ai mordu dans un Hankburger, c’était à la Veggie Pride de Paris, en octobre 2015. Ils avaient un stand qui a été pris d’assaut, tout le stock a été vendu en quelques heures. Heureusement que j’étais arrivée assez tôt pour avoir ma catcheuse !

On trouve Hank dans d’autres événements véganes parisiens. Ils étaient par exemple au salon Veggie World de Paris en avril dernier et avaient concocté pour l’occasion un burger spécial : le balinais ! Un Hankburger exceptionnel personnalisé d’une sauce lait de coco, cacahuète et citronnelle. Pas mauvais, ça change, mais beaucoup trop de sauce qui coulait de partout. Je reste sur ma catcheuse :)

hank-resto-vegan-paris-touriste

hank-resto-vegan-paris

hank-paris-logo

Hank Vegan Burger
55 rue des Archives 75003 Paris
+33 9 72 44 03 99
Site web : hankburger.com
Page Facebook : www.facebook.com/hankrestaurant
Ouverture du lundi au dimanche de 12h à 22h

 

Conquis(e) par cette adresse ? Epinglez-la sur Pinterest !

hank-resto-vegan-paris-burger2

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Commentaires

  • Hello Angélique! Je pense que c’est une affaire de goût comme tout, mais personnellement pour avoir testé East Side Burgers et Hank, je préfère de loin ESB car les burgers sont plus variés (c’est toujours le même steak végé chez Hank). Ils sont bons aussi chez Hank et gros mais même trop gros pour moi et au goût, je préfère quand même ESB, je trouve qu’ils dépotent grave! Les desserts, même chose.
    Après niveau accueil et amabilité les deux se valent (je n’ai testé Hank qu’une fois en revanche), les deux sont bien situés et sont sympa niveau déco.
    Voilà, bonne journée! :-)

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Maeva,
      Merci pour ton retour ! J’avoue n’avoir jamais testé East Side Burgers donc je me le mets sur ma to do list de la rentrée, ahah ! Comme ça je pourrai comparer.
      Bisous !

  • Clémence dit :

    Je suis aussi fan de la Catcheuse mais je préfère le cookie ;) C’est vrai que c’est une super adresse, j’ai même réussi à y trainer mon carnivore de chéri qui s’est régalé avec l’Allumé :) On se sent vraiment bien là-bas … Quand la semaine a été rude j’aime bien y faire le plein de douceur.

    Bises

  • Anne-So dit :

    Moi aussi c’est une de mes adresses préférées à Paris !! <3 Trop de bonheur leur burgers ;)

  • dasveg dit :

    Hum, hum, oui Hank c’est pas mal et j’y vais quand même quelques fois par an vu que je travaille à coté, je suis plutôt « Tata Monique », mais étant un vieux routard de l’alternatif et vegetarien depuis fort longtemps il y a un truc qui me chagrine: est ce que changer le monde c’est avoir une bourgeoisie vegane et adepte du yoga ou un meilleur partage des richesses et une prise de conscience globale de ce que cela implique (pour l’humain et pour la nature). Désoler de casser l’ambiance, il fut un temps ou un lieu comme ça on en revait, il fut un temps ou se declarer vegetarien c’etait se faire lancer des pierres! Ma la plupart des vegetariens en ce temps avait une vision sociale (meilleur partage des richesses, solidarité, etc…) et ecolo (anti nucléaire, etc..) de la chose. La faune que je croise à Hank et dans tous les autres nouveaux lieux du veganisme parisien, ça me laisse un peu perplexe…

    Peace n’ Veggie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *