Et si on changeait le monde ?

« Nul ne peut se sentir à la fois responsable et désespéré ». Antoine de Saint-Exupéry.

 

Tout d’abord je tiens à vous remercier d’être passé(e) par ici et d’avoir consacré quelques minutes à lire mes lignes.

Si je les ai écrites, ce n’est pas par pulsion égocentrique mais pour diffuser dans une sphère plus large que celle de mes proches, mon mode de vie sain et responsable.

intro01

Je ne suis pas une hippie rebelle révolutionnaire qui prône le retour aux cavernes, loin de là. Il y a peu j’étais consommatrice à plein temps.

Je remplissais des paniers sur Place des Tendances et Asos. J’étais assise sur les bancs d’une grande école de commerce en espérant que cela m’ouvrirait les portes d’une entreprise du CAC 40. Je recevais chaque mois mes colis MyLittleBox et MyGambettesBox. Je sirotais mon Dr Pepper en grignotant des M&M’s. Mes pulls étaient en cachemire et mes chaussures en cuir. Je passais des heures sur les blogs des modeuses hypes. Je faisais collection de vernis Essie. Je postais des photos de mes nouvelles acquisitions sur Instagram. Je ne jurais que par Sandro et Gérard Darel. Je faisais les ventes privées avant les soldes. J’étais addict au Wrap Chèvre et au Royal Delux du fameux M jaune…

Je pourrais continuer des pages comme ça pour vous prouver que si, si, j’étais bien imbibée par la fast consommation, la globalisation. Que je me suis tartinée au L’Oréal et que j’ai côtoyé la malbouffe qui m’a fait prendre 7 kilos ni vu ni connu.

Étais-je alors heureuse, épanouie ?

Je n’étais pas malheureuse mais avec le recul je me rends compte que ma vie n’avait pas de sens. Je suivais le chemin que l’on m’indiquait, celui que le monde actuel nous impose tels des robots lobotomisés. J’ai avancé dans la vie en reproduisant ce que l’on m’avait appris, ce que je croyais être vrai, sans jamais me poser de questions. J’écoutais les médias, mes parents, les économistes, j’ingurgitais, aveuglement, sans réfléchir puisque tout le monde faisait comme ça, ils avaient forcément raison.

Changer les choses à son échelle

Tout a commencé à basculer lors de voyages en Asie, la réalité s’est imposée à moi, et tout doucement j’ai commencé à ouvrir les yeux et à me questionner. Et si cette réalité dorée n’était qu’un leurre ? Et si le bonheur était ailleurs que dans la possession d’objets, dans l’étalage du culte du Moi, dans la poursuite d’une grande carrière professionnelle ? Je vous le dis tout de suite, ça fait mal de retirer ses œillères, on regrette ce que l’on voit, on se sent faible, impuissant mais impossible de faire machine arrière et de refermer les yeux.

Deux solutions s’offrent alors à nous : déprimer ou agir. Agir c’est décider de changer les choses à son échelle et tenter de réveiller le monde autour de soi. Vous imaginez si nous enlevions tous nos œillères en même temps et que nous décidions de tout changer, de supprimer les injustices, d’arrêter d’exploiter notre prochain, de protéger la nature et toutes les espèces que porte la Terre ? Pourquoi cela serait-il utopique ? Vous connaissez la fable du colibri ? On pense à tort qu’on ne peut pas changer le monde, mais si chacun avec ses moyens décidait de faire du mieux possible en réfléchissant à chacune de ses actions, la tendance pourrait alors s’inverser. Renouer avec les choses simples et la nature, agir avec conscience, donnent un sens tout autre à la vie d’une personne. Être individualiste ne rend pas heureux, alors que partager et agir avec désintérêt ou bienveillance engendre une vraie satisfaction et un sentiment d’accomplissement.

intro03

Pour une green révolution

Je ne suis pas en train d’essayer de vous convaincre de vous lancer dans le bénévolat humanitaire ou d’aller construire une cabane dans la forêt, je veux juste dire que bousculer son quotidien en réfléchissant à nos actions aident à bâtir un monde plus agréable et durable, pour soi mais aussi chaque être partageant avec nous cette planète.
Mes questionnements m’ont menée à un nouveau mode de vie basé sur le bien-être et la durabilité. Ce que je souhaite démontrer à travers ce blog c’est que l’on peut concilier la vie trépidante d’une jeune femme bien de son temps avec un rythme de vie « slow » et responsable et en tirer un réel plaisir.
J’adopte doucement un mode de vie healthy, écolo, végane dans la mesure du possible, un brin engagé, à tendance slow conso. J’emploie ces termes en toute modestie car j’ai bien conscience de ne pas être parfaite, d’avoir encore beaucoup de choses à apprendre et à mettre en application. Mais je crois en la green revolution. Elle est en marche, il faut s’appliquer à la diffuser aux foules, pour que ce mouvement marginal devienne rapidement la norme.

Chacun avance à son rythme

Il est évident que révolutionner son quotidien, perdre ses mauvaises habitudes et en prendre de nouvelles ne se fait pas du jour au lendemain. Chacun avance à son rythme, fait demi-tour parfois, pour mieux revenir. Je ne dis pas que je ne fais plus rien de tout ce que j’ai listé dans mon deuxième paragraphe, mais j’ai conscience de ce que je fais. Dans tous les cas, chaque petit pas est une victoire et ce blog m’aidera à souligner les difficultés rencontrées, à constater mes succès et à me souvenir d’où je viens pour ne pas être trop sévère avec moi-même mais également avec les autres. C’est le chemin parcouru et celui qu’il me reste à fouler que je compte dévoiler ici.

Trouver une paix intérieure

J’ai réalisé qu’en changeant de mode de vie j’ai enfin trouvé une paix intérieure. Ça sonne perché voire cliché mais c’est pourtant la vérité. On ne peut respecter la nature et les êtres vivants que lorsque l’on se respecte soi-même. Dans mon cas tout est venu d’une prise de conscience éthique, qui a débouché sur une nouvelle vision de la vie, un rééquilibrage alimentaire et une activité sportive digne de ce nom. J’ai compris beaucoup de choses sur la société, l’alimentation, les lobbies, la nutrition, les régimes… Des évidences dont peu de gens soupçonne l’existence et que je voudrais mettre en lumière.

Se parler, échanger

J’espère également que cet espace virtuel sera un lieu propice à l’échange et au partage de conseils et d’expériences. En devenant végétalienne j’ai immédiatement constaté qu’il fallait être solide pour supporter le regard de la société quand on décide de sortir du schéma de pensée qu’elle dicte. Internet, les réseaux sociaux et les blogs prennent alors tout leur sens, car le réconfort que l’on y trouve procure de l’assurance et de la répartie. L’union (même virtuelle) fait la force !

Puisse ce blog nous réveiller, nous aiguiller, nous inspirer, nous rassurer… pour agir et faire partie de la famille des colibris dans la Green Revolution ! Chacun choisit son destin et le chemin qu’il prend, il n’est jamais trop tard pour bifurquer dans la bonne direction. Et surtout gardez en mémoire que « l’essentiel est invisible pour nos yeux ».

Angélique

intro02

©  photos : Ludivine Fleury

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Commentaires

  • lucile dit :

    Que dire… Y’a tellement à dire… Longue vie à ce blog qui est une vrai pépite, te lire c’est exactement comme t’écouter en « vrai » tout ça dégage une telle sérénité apaisante ! J’ai déjà tout lu mais j’espère pouvoir lire de nouvelles choses très bientôt

  • Léa dit :

    Bel article, consciente du chemin parcouru et à parcourir mais sereine dans cet entre deux (ah que j’aimerai en être là moi aussi !). Inspirante, tolérante, positive, lecture très agréable et des photos très vivantes.

  • prettyarty dit :

    j’ai parcouru ton blog et je suis en total accord avec toi. tu l’exprimes très bien d’ailleurs !
    On est passées par les mêmes choses, le trop, le trop plein, et à un moment donné la prise de conscience. et ça fait un bien fou de se sentir un peu plus en accord avec soi même!
    je continue à te suivre avec plaisir!

  • Merci pour ce bel article. Je crois que nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à nous rendre compte que quelque chose cloche dans notre société aujourd’hui et qu’un mode de vie différent et sans frustration est possible. Je suis heureuse que tant de gens pensent comme moi et qu’un mouvement se crée petit à petit.
    Bonne journée,
    Pêche

  • elodie dit :

    Jolie découverte ton blog, tu développes beaucoup de sujets qui m’intéressent et me poussent à changer mon mode de vie. A bientôt. Elodie

    • angelique_glamconscious dit :

      Merci Elodie pour ton commentaire si encourageant. Si mes articles résonnent chez ceux qui les lisent alors je suis comblée.
      A bientôt ici !

  • Adeline dit :

    J’aime beaucoup ton blog et plus particulièrement cet article. Ton paragraphe sur la paix intérieure est assez touchant. Merci pour ce partage. Soyons des Colibris…

    • angelique_glamconscious dit :

      Oh merci Adeline pour ton commentaire qui me va droit au coeur. Oui, soyons des colibris. Cultivons le positif sans nous soucier des défaillances du système, autrement on ne fera jamais rien de bien.
      A bientôt par ici !

  • Anne-Sophie dit :

    Bonjour !
    Je passe ici depuis quelque temps, je ne pense pas avoir encore lu tous tes articles mais j’adore ton blog :)
    Vegan, écolo, engagée à ton niveau… Tout résonne en moi !
    Au plaisir de te lire encore !

  • Anne-Sophie dit :

    Bonjour !
    Je ne sais pas si j’ai déjà laissé trace de mon passage ici mpais sinon voilà qui est chose faite :)
    Très belle article, merci, je suis absolument d’acccord avec tout ce que tu dis et j’aime beaucoup ton blog que j’ai découvert il y a peu !
    Je suis un peu comme toi : coquette et « green », et mes collègues se moquent parfois gentiment de mes petits bla bio et végé le midi mais au fond je suis sure qu’ils sont jaloux avec leur pasta box ;-) aussi, je me reconnais dans ce que tu décris.
    Merci de partager ici avec nous !

    • angelique_glamconscious dit :

      Merci Anne-Sophie pour ton commentaire encourageant <3 Pas facile tous les jours d'être une idéaliste qui souhaite guérir le monde mais savoir que l'on est plusieurs sur ce bateau met du baume au coeur.
      Je te dis à bientôt par ici alors...
      Bisous

  • Marion dit :

    Je suis tellement d’accord avec tout ton article ! Il y a quelques années je suis tombée sur quelqu’un qui a complètement changé ma vie : à peine connecté, son portable était un vieux Nokia qui ne lui servait qu’à téléphoner (et encore, il avait horreur de cela), il menait une vie simple et douce à la campagne, son plus grand plaisir c’était d’aller cueillir des champignons en automne et de faire du camping sauvage dès que la saison le permettait. On se promenait tout le temps dans la nature, je me suis déconnectée aussi et qu’est-ce que ça m’a fait du bien ! Aujourd’hui nos routes se sont séparées et j’ai un peu repris ma cyber-activité, mais je continue malgré tout ces balades dans la nature et ce mode de vie plus sain, en évitant le superficiel.
    J’étais également une accro du shopping, si j’avais le malheur de me promener sans maquillage, je me sentais mal. Aujourd’hui, j’en porte rarement, seulement pour les grandes occasions et les fêtes, et je me sens beaucoup mieux ainsi !
    C’est exactement comme tu dis, se connecter à la nature et à l’amour ça permet un vrai développement personnel et ça améliore la confiance en soi.
    Merci pour ce bel article que j’adore lire !

  • Virginie dit :

    Tellement d’accord avec toi ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *