Dynamo Cycling le sport qui te fait rayonner

dynamo-cycling-paris-clotilde-chaumet-avis01

C’était dans ma bucket list les gars, et ça y est c’est coché ! (comment je me la pète) J’ai posé mes fesses sur les vélos de Dynamo Cycling et j’ai pédalé en rythme avec Clotilde Chaumet.

Dynamo Cycling en bref

Dynamo Cycling c’est une salle de sport qui a ouvert ses portes en mars 2015 afin de proposer un concept importé des States qu’on nomme là-bas le soul cycle. Pour faire simple, c’est la version branchée du RPM : des vélos, de la musique, un prof et du rythme, sauf qu’on y a ajouté une bonne dose de marketing. Et ça marche ! L’ambiance y est pour beaucoup dans le succès de ce sport : le lieu est moderne, clean et épuré, les cours se passent dans la pénombre. On ne travaille pas seulement les jambes mais tout le corps.

Chez Dynamo Cycling, les cours sont donnés par des coachs motivants qui s’illustrent dans des disciplines diverses et variées : yoga, fitness, danse classique, danse brésilienne… Chaque prof a sa playlist et son style, les entraînements varient donc d’un coach à l’autre. Les plannings sont mis en ligne chaque lundi à midi. On réserve en ligne son créneau, son coach et même son vélo. Il y a un petit plan pour voir où on se trouvera dans la salle, les premières lignes étant plutôt réservées à ceux qui ont l’habitude du rythme et des exercices.

Mon expérience chez Dynamo Cycling

J’avais réservé le cours du samedi à 11 heures avec Clotilde Chaumet. Je suis arrivée 20 minutes en avance comme stipulé dans le mail d’inscription. Cela laisse le temps de prendre connaissance des lieux, se préparer, essayer les chaussures (des baskets étudiées pour s’enclencher dans les pédales), entrer dans la salle et régler son vélo. Les hôtesses, qui sont là pour encadrer les débutants, m’ont gentiment accueillie, m’ont remis une bouteille d’eau, montré les vestiaires, casé mon énorme sac de sport dans la réserve car il ne rentrait pas dans le casier tapis de yoga dedans oblige…

La salle Dynamo Cycling est située en plein centre de Paris, près d’Opéra. Ce n’est pas très grand (bienvenue à Paris) mais l’ambiance y est zen, confortable, lumineux et moderne : les murs sont blancs, réhaussés par la signalétique orange qui simplifie la vie… Il y a même à disposition des élastiques, du coton, du démaquillant, des tampons, des chewing-gums, du shampoing, du gel douche, des sèche-cheveux, des serviettes de toilette, des casiers à code… J’ai sincèrement été bluffée, on est comme à la maison. Tout est pensé pour nous faciliter le sport et nous donner envie de revenir.

Dans la salle, 42 vélos placés en forme de U. Dès l’ouverture des portes, les hôtesses nous aident à trouver notre vélo et nous font une petite formation :  déroulement du cours, réglage de la selle, positions des mains sur le guidon etc. Le cours débute pile à l’heure, les portes sont alors fermées et il n’est plus possible d’entrer, soyez donc à l’heure ! Pensez également à ouvrir la bouteille qu’on vous a remise avant le début du cours car dans le noir difficile de trouver la languette et croyez-moi vous aurez soif !

Amplifions cette énergie. Créons l’étincelle. Rayonnez.

Clotilde Chaumet arrive quelques minutes avant le début de son cours. Elle branche sa playlist, baisse la luminosité, le cours peut commencer. C’est parti pour 45 minutes de pédalages au son de musiques toutes plus entraînantes les unes que les autres. On pédale et Clotilde donne le rythme « droite, droite, droite, quand je dis droite ton pied droit est en bas ». C’est juste dingue, je suis en train de faire du sport dans une ambiance de boîte de nuit. Seules trois bougies éclairent la pièce, et je pédale, pédale, pédale en rythme, ou j’essaye.

« Touche à droite ». Là ça veut dire que tu tournes le bouton rouge pour la droite afin d’augmenter la résistance. Je te déconseille de faire ta maline comme moi et de commencer à tourner avant que le coach te le dise parce que tu trouves que c’est trop facile… Sinon tu risques de devoir faire « touche à gauche » avant la fin du cours… Et on lève les fesses, on les baisse, on lève, on baisse. On prend les altères et on soulève. Ensuite on met ses bras en position 3 et on fait des pompes sur le guidon tout en pédalant !

Je n’ai pas vu les 45 minutes passer. Quand on n’en peut plus Clotilde nous encourage, « plus que trois chansons… », « c’est la dernière allez on donne tout !!! » C’est même passé tellement vite que je pense que je me suis trop économisée en pensant que si je donnais tout dès le début je ne tiendrai pas jusqu’au bout…

Points négatifs

Il en faut toujours, il paraît ? Ils ne sont pas nombreux chez Dynamo, à vrai dire si je n’avais qu’une critique à faire c’est que je n’ai jamais trop aimé faire du vélo car ce n’est pas confortable. Je ne parle pas seulement de la selle, mais de la posture en elle-même que je ne trouve pas vraiment naturelle. Chez Dynamo j’ai donc eu un peu de mal à gérer la synchronisation de ma posture, mon pédalage, les pompes… Je ne suis peut-être pas douée vous me direz… En plus ça a fait un peu ressortir ma douleur au genou du début d’année 2015, celle qui m’a forcée à arrêter le running. Du coup je ne sais pas si physiquement je m’habituerais à force d’en faire ou si au contraire mon corps me dirait stop. J’ai les boules d’avoir un corps qui ne suit plus mes désirs de dépassement physique :(

Info complémentaires

✿ Abonnement : pas d’abonnement, on paye à la session et ça c’est vraiment un bon point pour une salle. J’étais inscrite dans une salle de fitness pendant mes études et je rentabilisais carrément mon abonnement en y allant tous les jours. J’ai retenté l’expérience depuis que je suis dans le monde professionnel et ce n’est carrément pas la même chanson. Il suffit d’avoir des déplacements pro, de partir en vacances en décalé et on paye l’abonnement pour très peu de séances. Chez Dynamo la formule à la carte permet une très grande flexibilité.

✿ Tarifs : 1 session 30 euros et le prix est dégressif, plus on prend un gros pack de sessions moins la séance coûte chère (celui de 30 entrées descend le cours à 21 euros). La première séance est offerte.

✿ Pour réserver son cours : dynamo-cycling.com

✿ Pour retrouver les playlists de DYNAMO : spotify

✿ Pour découvrir les coachs du moment : dynamo-cycling.com/instructors

✿ Adresse Dynamo Cycling Paris : 14, rue Saint-Augustin, 75002Paris // Métro Quatre Septembre

 

feuilles

2016 démarre sur des chapeaux de roue de vélo Dynamo (version hype 2016 d’une expression un chouia désuète)  !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  • Ludy dit :

    J’ai testé Dynamo en septembre dernier avec Lucille et je partage ton avis sur tous les points. C’est une super experience et le feeling que l’on ressent pendant le cours est juste dingue. Mon point faible également: le bon rythme qu’il faut trouver au niveau du pédalage et la coordination avec d’autres mouvements qui n’est pas du tout mon fort. Mais je pense qu’après quelques séances on s’y fait! :)
    xxx

  • Isabelle dit :

    J’entends parler de Dynamo partout dans les journaux mais malheureusement, si on est pas parisienne, c’est compliqué ! Si vous êtes comme moi, rassurez-vous car il existe plein de clubs ou salles de sport qui propose aussi ce type de cours en Province. Pour ma part, je me suis inscrite au club de cycling Toulouse ( http://www.sporting-form.fr/activite/cycle-by-sporting-form/ ) et avec un rythme d’une à deux séances par semaine, je vois déjà les progrès sur mon endurance et mon bien-être !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *