J’ai fait don de mes cheveux

Faire un don du sang est devenu une pratique habituelle. Le don d’organes et le don de moelle osseuse font également partie du langage courant. Par contre, je me rends compte qu’en ce qui concerne le don de cheveux, c’est une pratique encore bien méconnue.

J’ai découvert cette action il y a quelques années, au moment où je décidais de me laisser pousser les cheveux. J’avais trouvé le concept vraiment beau et m’étais promis de faire don de mes cheveux lorsque j’aurais à nouveau envie de les avoir courts.

Bien sûr, il ne s’agit que de donner des longueurs de cheveux et non des follicules. Ceux-ci ne peuvent pas être greffés sur une autre personne que soit-même pour des questions d’ADN (l’autogreffe est utilisée pour des raisons esthétiques dans le cas de calvitie).

Pourquoi faire un don de cheveux ?

Les mèches des dons sont collectées par des associations et vendues ensuite au kilo à des perruquiers et autres professionnels du cheveu. L’argent de la vente est utilisé pour aider les personnes atteintes de cancer en difficulté financière pour s’acheter une prothèse capillaire.

Comment faire un don de cheveux ?

Chaque association a ses propres critères et process.

Celle que j’ai choisie s’appelle Solidhair. Elle ne collecte que des longueurs de 25 centimètres minimum. Les cheveux doivent être naturels (sans henné, ni coloration, ni décoloration, ni tie and dye, ni mèches).

Quand la longueur est atteinte, il suffit de se laver les cheveux, de les sécher, de les démêler puis de faire deux ou trois queues avec des élastiques et de couper au-dessus (voir le tuto ici).

Ensuite il n’y a plus qu’à envoyer les mèches à l’association. Pour Solidhair : 14 rue des fauvettes 95450 Us-en-Vexin (France).

Chez quel coiffeur ?

Plus de 1000 salons de coiffure sont partenaires de l’association Solidhair, en France et à l’étranger. Ils offrent la coupe pour chaque don de cheveux.

Pour ma part, j’ai préféré aller confier ma tête à une petite coiffeuse qui vient d’ouvrir son salon dans l’Aisne… et qui n’est autre que la fille de ma nounou quand j’étais petite. Non seulement ça nous a permis de nous revoir après de longues années, et en plus c’était notre premier don de cheveux à toutes les deux !

Si vous souhaitez aider l’association mais que vous ne pensez pas atteindre un jour les pré-requis avec vos cheveux, vous pouvez aussi faire un don financier.

Le don  de cheveux vous intéresse ? Epinglez cet article sur Pinterest !

Vous connaissiez le don de cheveux ?
Qui serez prêt-e à tout couper pour la bonne cause ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Commentaires

  • Julie Colibri dit :

    Cette initiative est vraiment belle ! Si j’avais eu les cheveux en assez bon état et suffisamment longs quand je les ai coupés, je n’aurais pas hésité à les donner aussi. En tout cas c’est chouette d’en entendre de plus en plus parler. Et cette coupe te va à ravir ! =)

  • MlleOr dit :

    Bravo à toi pour ce joli geste !
    Je connaissais déjà et une amie à fait ce don également… moi malheureusement après une certaine longueur plus de pousse et je les perds bcp…

  • lauraleen dit :

    Ça te va hyper bien cette nouvelle coupe ! Moi je ne suis pas encore prête à couper court mes cheveux mais si je le fait, j’en ferai don aussi !

  • Fesquet dit :

    Quel beau geste !
    Cheveux courts depuis des années, pas possible pour moi de faire ce don.
    Cette nouvelle coupe te va à merveille en tout cas

  • Aurelie dit :

    Super initiative et Ça te va super bien ! Je réfléchi à couper mes cheveux aussi c’est vrai qu’on ne pense pas assez au don de cheveux ! Pourtant on a tous dans son entourage plus ou moins proche quelqu’un qui un jour a eu besoin d’une perruque…

  • Mély ♡ dit :

    Quel geste désintéressé plein d’amour ♡
    Merci, aussi, de communiquer dessus ✩

    Une amie l’avait fait il y a quelques années (ses cheveux repoussent vitesse grand V) : je trouve ce don très noble.
    L’été dernier, en écoutant des Podcasts (c’était sur Generation xx), j’ai découvert le parcours de Charlotte : une jeune parisienne plein de vie qui est passé par le cancer des ovaires avec chimio, perte de cheveux, etc.
    Une fois le traitement passé, les médecins estimaient qu’elle était en rémission… elle a décidé d’offrir toutes ces recherches « girly » aux autres en créant « The Fighting Kit » qu’on peut trouver ici : http://thefightingkit.com/
    J’aurai adoré avoir cela pour ma sœur ou ma mère… et je trouve que l’on devrait toute parler de ces petits kits qui peuvent (un peu) adoucir ces périodes.
    Un peu plus tard, elle a même créé une marque de vêtements (fabriqué au Portugal : coton ou cachemire), où sur chaque pièce est brodé un message positif : http://misterk.fr/pret-a-porter/
    Elle reverse une partie de ses recettes à une association qui fait des recherches pour les personnes atteintes de cancer.
    J’ai un joli pull bordeaux en coton où, en lettres d’or, est écrit « Never Give Up » ♥

  • kat dit :

    Bravo c’est un très beau geste malheureusement assez peu connu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *