Ces aliments végétariens qui ne le sont pas

Le végétarisme, le végétalisme et le véganisme génèrent de nombreuses idées reçues et de l'incompréhension de la part des non-initiés mais aussi des erreurs commises par des végé pas toujours au courant de l'envers du décors de l'industrie agro-alimentaire. Voici 13 informations que l'on ignore souvent sur le végétarisme, même quand on est végane :

Le végétarisme génère de nombreuses idées reçues et de l’incompréhension de la part de non-initiés mais aussi des erreurs commises par des végé pas toujours au courant de l’envers du décors de l’industrie agro-alimentaire.

Voici 13 informations que l’on ignore souvent sur le végétarisme :

 

1. Un végétarien ne mange pas de poisson

Contrairement à ce que l’on pense, le régime végétarien exclut le poisson. Une personne qui ne consomme pas de viande rouge ou blanche mais qui mange des fruits de mer ou du poisson est omnivore. Et oui, le poisson n’est pas une plante ! :)

2. Les bonbons

La plupart des bonbons contient de la gélatine animale (des ossements ou de la peau de cochon, vache ou poisson) et ne sont donc pas végétariens. Toutefois certains bonbons le sont, comme Haribo qui l’indique sur son site (fraizbus, bouteilles cola mistral…).

Certaines confiseries sont également élaborées avec de la cochenille, un insecte qui sert de colorant rouge. On en trouve aussi dans les Tic-Tac, les yaourts, les fromages, les boissons (Orangina rouge, vin…). Comment repérer ces composants ? Il suffit de regarder la composition indiquée sur le paquet : la gélatine est normalement stipulée en toutes lettres ou peut quelques fois porter un numéro d’additif : E428 ou E441. La cochenille quant à elle porte le numéro  E120, si vous n’avez pas le paquet sous les yeux, évitez les bonbons rouges.

3. Les yaourts

Les yaourts posent le même problème que les bonbons. Leur texture crémeuse gluante est élaborée grâce à de la gélatine. Pas de panique pour les amoureux des laitages de nombreux yaourts et entremets au soja aux parfums très variés ont vu le jour.

Quelques marques de yaourts qui ne contiennent pas de cochenille ni de gélatine : Bonneterre, Sojade, Sojasun, marques distributeurs de yaourts au soja…

4. Le fromage

Presque tous les fromages sont réalisés avec de la présure qui sert de coagulant pour le lait. La présure, c’est le premier lait prélevé dans le ventre des bébés ruminants. Qui dit prélèvement dans l’animal, dit mise à mort…

5. La bière et le cidre

Certaines bières et cidres sont clarifiés grâce à un procédé qui utilise l’ichtyocolle une sorte de colle réalisée avec de la vessie de poisson… La gélatine (encore elle !) ainsi que la caséine (protéine de lait de vache) peuvent également servir de clarificateur. L’albumine, une protéine que l’on retrouve dans le blanc d’œuf, le sang ou encore le lait peut également utilisée dans l’ébullition.

La Kronenbourg n’est pas végétarienne mais de nombreuses le sont : Carlsberg, Heineken, Stella Artois, Hoegaarden, Grimbergen, La Mort Subite, Chimay, Leffe, La Maudite… La Guinness quant à elle le sera en 2016. Vous pouvez consulter la liste régulièrement mise à jour sur Barnivore.

6. Le sucre blanc

Le sucre n’est pas naturellement blanc (c’est comme le papier, clin d’oeil à mon article sur le zéro déchet dans la cuisine), la preuve en est avec le sucre complet qui a une couleur marron clair. Pour blanchir le sucre, un procédé industriel consiste à utiliser du noir animal appelé aussi charbon noir (des os calcinés) ou du charbon d’os (à base d’ivoire…) qui sert de filtrant. Le sucre blanc de votre thé, le sucre glace de vos gaufres n’est peut-être pas végétarien… Cependant en Europe le sucre ne serait plus raffiné par ce procédé. Pour être certain(s) d’utiliser un sucre végétarien, tournez-vous vers les sucres complets (et non les sucres roux qui sont des sucres blancs recolorés).

7. Les gâteaux

Les gâteaux industriels sont cuisinés avec du sucre blanc (voir point précédent) et parfois avec de la graisse animale (cochon), cette dernière étant normalement listée dans la composition du produit. Une solution : faire soi-même ses gâteaux et biscuits. Plus sains, plus économiques, plus frais, c’est tout bénéf’ pour vous ! Vive le fait-maison !

Autre astuce pour les allergiques du batteur et de la farine, le site manger-vegan.fr a répértorié une liste de gâteaux industriels véganes.

8. L’huile enrichie en oméga-3

L’huile et tous les produits enrichis en oméga-3 (margarine, jus de fruits, pain…) sont malheureusement dans la majorité des cas non végétariens. En effet l’oméga-3 est le plus souvent prélevé dans le poisson (sardine, anchois…). Attention à ne pas faire d’amalgame, je parle ici de produits enrichis, l’huile pouvant par exemple en contenir naturellement.

9. Le vin

Tout comme la bière, la viticulture utilise le même procédé que la brasserie. Comme mentionné dans le paragraphe des bonbons, il peut également contenir de la cochenille.

10. Les chips

Les chips qui comportent la mention « arômes » dans leur composition ont des risques de ne pas être végétariennes. En effet les arômes sont souvent d’origine animale. Certains paquets de grande distribution précisent que le produit « convient aux végétariens« , par exemple les Pringles, les Bret’s, les Kettle (n’hésitez pas à lire chaque paquet car je ne garantis pas que l’intégralité de leur gamme soit clean).

11. Les légumes en conserve

Vous avez sûrement entendu parler de la polémique Bonduelle avant l’été 2015… De nombreux arômes naturels entrant dans la composition de leurs boîtes sont à base de viande ! Et oui de la viande dans les légumes, on aura tout vu… Depuis ils se sont engagés à le stipuler sur les étiquettes de leurs produits. Pour les autres marques, l’additif E631 est un indice, il s’agit d’un exhausteur de goût d’origine animale.

12. La glace à la vanille

Sérieusement ? On sait que la glace à la vanille contient du lait, elle n’est donc pas végétalienne, mais végétarienne ? En fait c’est l’arôme qui pose problème ici. Accrochez-vous bien la suite n’est pas très ragoutante… Le castoréum, une sécrétion huileuse odorante obtenue par broyage d’une glande de la région anale du castor (beurk !!!), est parfois utilisé comme additif dans les produits à l’arôme vanille, comme les glaces, et parfois les yaourts ou les gâteaux. Une glace au soja vanille n’est donc pas obligatoirement végane.

Pour éviter cet additif, on se tourne vers les glaces labellisées véganes ou on les fait soi-même. Et sinon en grande distribution il reste les sorbets ou encore les glaces Amy’s, sans lactose ni gluten, attestées véganes, qui sont distribuées en France depuis l’été 2015 chez Carrefour. Ouf !

13. Les bananes

Quoi même les bananes ? Ce ne sont évidement pas les bananes en elles-mêmes qui posent problème mais le traitement qu’on leur vaporise pour ralentir la maturation une fois cueillies. Il est composé de l’exosquelette des crustacés ou de l’endosquelette des calmars. On ne mange pas la peau, c’est vrai, mais le produit transfère dans le fruit. Et puis même si le produit restait dans la peau, c’est quand même dommage que les végétaux entretiennent l’exploitation animale. Apparemment les bananes bio ne seraient pas traitées avec ce produit.

 

Mon meilleur conseil afin d’éviter au maximum ces composants non végétariens : lire les étiquettes, ou mieux, devenir végétalien et cuisiner un petit peu ;-) Les produits portant le label « Vegan » sont la solution quand on ne peut pas couper aux produits industriels.

Cet article sur les aliments végétariens vous interpelle ? Epinglez-le sur Pinterest !

Le végétarisme, le végétalisme et le véganisme génèrent de nombreuses idées reçues et de l'incompréhension de la part des non-initiés mais aussi des erreurs commises par des végé pas toujours au courant de l'envers du décors de l'industrie agro-alimentaire. Voici 13 informations que l'on ignore souvent sur le végétarisme, même quand on est végane :

 

feuilles

Sur ces 13 produits, combien en saviez-vous non-végétariens  ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

44 Commentaires

  • We Are Vege dit :

    Merci pour cet article très intéressant que j’ai partagé sur ma page facebook.

    Il y en a que je découvre comme par exemple les pulvérisations sur les bananes, le sucre blanc (ouf je n’en mangeais pas), la glace à la vanille (ouch ça par contre ça pouvait m’arriver avant de passer vegan), l’huile enrichie en oméga 3 (pourtant ça parait logique).

    J’en connaissais donc 9/13 déjà. Pas mal. Mais comme je cuisine beaucoup par moi-même, j’évite pas mal ce genre de cochonneries :)

    Merci encore !

    • Poujol dit :

      Glande de la région anale du castor ? Seriously ? Genre il faut combien de castor pour faire un litre de glace à la vanille ? Il y a des élevage de castor ? Sa ressemble à un poisson d’avril en retard ! (ou en avance) lol, bon moi j’men fou j’aime pas la glace à la vanille ! ^^ (ou pas, parce qu’on tue des castor quand même !)

    • Poujol dit :

      Mince j’ai pas mis mon commentaire au bon endroit désolé !

  • Olivia dit :

    Je découvre ton très joli blog grâce à Gala qui a partagé ton article sur sa page Facebook :)
    Concernant les aliments non végétariens, j’avoue que tu m’as donné une petite sueur froide lorsque j’ai vu que tu parlais des bananes… mais ouf, le bio ne semble pas concerné JE REVIS :P
    Bises, à bientôt !
    Olivia

  • Fanny dit :

    OMG je ne prendrai plus que des bananes bio alors (c’était déjà le cas 75% du temps) ! Heureusement que je ne mange ni produits laitiers (étant végane) ni gluten, et que je fais quasiment tout maison à partir d’aliments bio, sains et non transformés, cela m’évite les cochonneries qu’on retrouve partout, c’est dingue ! Je ne savais pas pour le cidre, la bière, les glaces à la vanille ni pour le sucre blanc. Merci pour l’info !

  • Héléna dit :

    Vu que même les légumes et les céréales, soja compris sont cultivés grâce à de l’engrais donc des sous produits de l’exploitation animale. On a plus qu’à mourir de faim lol

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Héléna,
      Il ne faut pas non plus tomber dans les extrêmes, si on peut déjà minimiser au maximum l’exploitation animale, c’est un grand pas. Cet article n’avait pas pour but de pointer du doigt ce que les végétariens, végétaliens ou véganes peuvent faire comme erreurs, mais plutôt de démontrer que les industriels nous font manger des cochonneries sans qu’on se rende compte. Après chacun fait comme il veut, mange ce qu’il veut, en connaissance de cause ;-)
      Bonne journée et à bientôt

  • Johann dit :

    Bonjour Angélique,

    je ne savais pas non plus cette partie de l’histoire des bananes…
    Ça fait mal pour les vegan et végétariens pour qui parfois la seule solution pour se mettre quelque chose sous la dent et de passer au supermarché prendre quelques noix et bananes !
    Je n’aurais jamais pensé à ça et je n’ai pas toujours un magasin bio sous la main en déplacement.

    Au final c’est encore une fois une question d’organisation, mais quand même, quel esprit tordu nous pouvons avoir :)
    Merci pour cette liste !

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Johann,

      On commence à trouver du bio dans tous les supermarchés maintenant, ils sont emballés inutilement certes, mais ils sont bio.
      Ah les déplacements professionnels quelle galère, je connaissais ça, je pars d’ailleurs cet après-midi pour 5 jours, j’appréhende ! J’ai du stock dans ma valise ^_^
      A bientôt !

  • Wild Rheality dit :

    Bonjour,

    Quelques petites rectifications:

    – La présure est issue de la paroi stomacale des veaux
    – Ce traitement du sucre n’est pas valable pour l’Europe. Ceci dit la consommation du sucre blond de canne est recommandée d’un point de vue nutritionnel.

    Bonne journée :)

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Wild Rheality,
      Merci pour ton commentaire. Concernant le sucre, c’est bien ce que j’ai précisé dans l’article « Cependant en Europe le sucre ne serait plus raffiné par ce procédé. »
      Belle journée

    • minime dit :

      Et je rectifie aussi il existe 2 autres sortes de présures à base de champignons dont une est très utilisé par agro-industrie car beaucoup moins chère et plus simple à répliquer en labo.

      Il y a 25 ans je faisais déjà des fromages, grâce à la recette de ma grand-mère et à nos animaux à la ferme. Au grand jamais nous n’avons utilisé de présure animale.

      Cela surtout pour un soucis pratique, loin de tout, trop pour acheter cela de plus nous n’allions pas sacrifier un veau pour du fromage. C’est un sacré manque de connaissances de mettre tout dans le même panier.

  • Mathias dit :

    Bonjour,
    je tombe sur votre article par hasard.
    Mise à part deux ou trois points, je tombe des nues, merci!
    Cependant, petite mise à jour concernant la bière Guinness: https://mrmondialisation.org/la-biere-guinness-devient-vegane/

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Mathias,
      En effet, j’ai lu ça juste après avoir publié l’article. Je vais faire une mise à jour.
      Merci pour votre commentaire.

  • Syl dit :

    Bonjour,
    Excellent article. Petite précision en revanche : on ne dit pas d’un aliment qu’il est végétarien. Ce n’est pas l’aliment qui ne mange pas de viande ^^ On dit qu’il est autorisé dans une alimentation végétarienne, ou qu’il est végétal.
    Bonne soirée <3

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Syl,
      Oui en effet, ce que tu dis est juste, mais c’est un effet voulu pour le titre, une métonymie. « Ces aliments du régime végétarien » ou « ces aliments pour végétariens » aurait été trop lourd ;-)
      Merci pour ta visite, à très bientôt j’espère !

  • Il n’y a que les 4 derniers points qui sont une découverte pour moi mais cette histoire de chips me brise le cœur :p

  • Miss_Végé dit :

    Eh bien, je dois avouer que je suis un peu sur les fesses de lire tout ça ! Je savais pour les yaourts, le fromage, les bonbons et le vin mais pour le reste, c’est fou que les industriels utilisent des produits animaux dans tout. Je serai curieuse d’en connaitre les raisons (utiliser les surplus j’imagine) et à partir de quand ça a commencé.
    Belle article en tout cas, merci !

  • Camille dit :

    Plus complexe que je ne le pensais, et assez effrayant…

  • Bernier Julie dit :

    Quand tu penses être végétarienne mais en fait pas du tout… ton article est top, une vrai prise de conscience, je sais ce qu’il me reste a faire ! je vais progressivement diminuer et puis arrêter de consommer ces produits.
    Merci pour cet article choc et extrêmement intéressant.

  • maialabreizh dit :

    Je viens tout juste de découvrir ton blog… et c’est le 1er article que je lis. Pourtant renseignée, j’ignorais la plupart de ces infos !!! Je suis sous le choc… merci à toi, donc :).

  • TheWorms85 dit :

    Attention tout de même Pringles et autres sont des marques liées à Monsanto.
    Articles très intéressant, bravo.

  • Larive dit :

    Merci pr ces informations…elles me mènent vers le respect de la vie…c’est vrai que l’humain est « tordu », effrayant même….heureusement qu’il y a des informations et des prises de conscience….je recommande en lecture le livre d’Allen Carr ( sur l’alimentation) où il évoque l’importance de s’alimenter dans le respect de dame nature pr la santé de l’humanité (entre autres)…

  • lili&him dit :

    Je ne suis pas végétarienne mais ton article me choque beaucoup, surtout la viande dans les légumes et la glace a la vanille ! Du coup ça me fait beaucoup réfléchir sur les produits industriels et le fait que l’on mange vraiment n’importe quoi !

    Bisous et merci pour l’article il remet vraiment les idées au clair !

    • angelique_glamconscious dit :

      Et oui c’est fou ce que les industriels et les lobbies de l’agroalimentaire nous font avaler… Le mieux c’est d’éviter au maximum les aliments transformés.
      Merci pour ta visite, a+++
      Bisous

  • Angenoir87 dit :

    Bonjour, habitant à 5min de l’usine… Pr info la bière Kro s’écrit KroneNbourg et non KroneMbourg beaucoup se trompe (comme la ville Cronenbourg) !
    Ouii je suis d’Alsace du 67 lol.
    J’ai une amie vegan moi pas , très bon article même si je savais bcp de choses déjà (sauf les bières par ex…) .

    • angelique_glamconscious dit :

      Coucou !
      Désolée pour cette faute qui a dû t’écorcher les yeux, c’est corrigé :) C’est la règle « n » devient « m » devant « m, b, p » qui a dû m’influencer, ahah ! (oui je me trouve des excuses).
      Merci pour ton passage, à bientôt !

  • Fulminor dit :

    Serait-il possible d’avoir les sources qui vous permettent de faire toutes ces affirmations dans votre article s’il vous plaît. (Normalement je ne devrait même pas les demander car elles devraient apparaître dans l’article lui même.)

  • Merci pour ces informations qui surprendront beaucoup de végétariens

  • Maxime dit :

    Je viens de tomber sur cet article. Et ça fait vraiment mal au cul, sachant que je viens de m’enfiler une banane directement issue du commerce hard discounter (oui, pas forcément les moyens de me nourrir exclusivement que de bio…)

    Sinon oui, je savais à peu près tous autres points.

    Merci. :)

  • hello, merci pour ton article qui a le mérite d’éclaircir quelques points, maljereusement si je peux me permettre l y a quelques inexactitudes…
    Tout d’abord pour les yaourts: les yaourts laitiers en france ne contiennent pas de gélatine, c’et interdit (sinon le produit ne peut s’appeler yaourt), par contre on peut y trouver des protéines laitières pour la texture effectivement. maintenant si tu parlais de ‘yaourt’ végétaux (ou plutot produits fermentés…) effectivement tu as raison. Note cependant que maintenant de nombreux industriels utilisent plutot des ‘gélatines végatales’ comme l’agar-agar ou la pectine.

    Pour le sucre blanc, la méthode que tu cites n’et plus utilisée depuis le début du 20e siecle! maintenant ils utilisent juste des filtres (filtres presses avec membrane minerale ou synthetique, ou autres type de filtrations), donc pas de panique. mais effectivement le sucre complet est tout de meme un peu meilleurs.

    Tu peux par contre rajouter dans ta liste en plus des bières, le jus de pomme: et oui, lui aussi est clarifié à l’aide de protéines animale (oeufs…). Mais de pus en plus de sociétés sont en train de passer aux protéines végétales (protéine de pois plus exactement). idem pour le vin.

    bien à toi

  • Solipse dit :

    Bonjour !

    Et est-ce que vous saviez pour les figues ? http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/10/savez-vous-vraiment-ce-quil-y-a-dans-une-figue/
    Cela dit ce n’est pas de notre fait…

    Nous mangeons de toute façon environ 500g d’insectes en moyenne par l’intermédiaire des compotes, confitures toutes faites, cerises…
    http://www.planetoscope.com/Etonnant/1293-consommation-d-insectes-pour-l-alimentation-en-france.html

    On retrouve sur un tas de sites et dans les choses postées ici sur le fait que le sucre blanc recourt au noir animal pour sa décoloration. Mais on confond largement sucre blanc de canne et sucre blanc de betterave. Le sucre de betterave n’a plus recourt au noir animal depuis le début du XXème :
    http://www.lesucre.com/…/les…/le-sucre-raffine.html

    C’est toutefois le sucre de canne blanc, produit dans les zones tropicales pour leur usage local et l’exportation qui recourt encore au raffinage et au noir animal comme l’indique ce document de france agrimer : http://www.franceagrimer.fr/content/download/2411/12196/file/Canne_Publique.pdf

    Ce dernier ne représente que 4% du sucre blanc consommé en France, on ne le trouve pratiquement qu’en épicerie orientale/asiatique et dans les produits transformés d’import.
    Certains affirment que certaines cassonades sont réalisées à partir de sucre blanc de canne auquel on rajouterait de la mélasse ou des colorants et arômes. Mais je n’ai pas trouvé les fondements à ces affirmations, c’est par contre ce que l’on peut trouver sous l’appellation sucre roux ou vergeoise, mais il s’agit en réalité de sucre de betterave donc pas de soucis.

    La question est tout autre pour les produits industriels (sodas, pâtisseries, pâtes à tartiner) qui recourent de façon opaque à différents types de plantes pour obtenir les sucres raffinés qu’ils incorporent à leur préparations, apparaissant sous l’appellation sucre ou saccharose. 700 000 tonnes sont ainsi importées chaque année sous la forme de produits transformés soit 30% du sucre consommé en France (2 millions de tonnes). Vu que 70% du sucre produit dans le monde vient de la canne, on peut supposer qu’il s’agit en grande partie du sucre de canne blanc.

  • Pulsar dit :

    Bonjour,
    Quelle est votre source pour les bananes? Je n’en trouve qu’une, qui date de 2012 et pas d’un site très fiable, relative à un hypothétique spray non encore commercialisé qui ne peut s’apparenter à un traitement classique (et zéro mention d’un traitement similaire par spray des bananes bio donc attention).

    Je travaille dans l’environnement et je fais énormément de veille sur ces sujets, je n’ai jamais croisé cette info (mais je ne prétends nullement tout savoir d’où mon vif intérêt) et vu son côté scoop qui étonne tout le monde, citer votre source sera un plus très appréciable.

  • Steven dit :

    Les smileys dans les articles, c’est obligatoire ?

  • Garance dit :

    Le castoreum c’est très rare.
    Et de toutes façon… être végétarien pour les animaux ça ne sert à rien, il faut être végane…

    http://www.maxisciences.com/vanille/l-039-ingredient-cache-qui-pourrait-vous-degouter-des-desserts-a-la-vanille_art34206.html

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Garance,
      J’ai un mode de vie végane et pour autant je ne me permettrai jamais de dire qu’être végétarien « ne sert à rien ». Les animaux qui sont épargnés quand les personnes réduisent ou suppriment leur consommation de viande ne sont pas « rien ». Chaque pas vers un monde meilleur est à encourager et non à critiquer. La bienveillance est un moteur bien plus efficace que l’animosité et la condescendance.
      Bonne journée à toi,
      Angélique

  • Mélanie dit :

    Waouh.. Je suis choquée..!!! Je savais qu’on mangeait de la m**** mais y avait pas mal de choses que je ne savais pas.. Merci beaucoup pour cet article en tout cas :)

    Bonne soirée

  • Célia dit :

    Oh nooooon les bananes ! Je suis choquée

  • Yann dit :

    En devenant vegan faut il sacrifier nos animaux de compagnie, à part nos chevaux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *