Quels lingettes et carrés démaquillants lavables pour remplacer les cotons ?

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Les disques démaquillants en coton jetables, c’est pratique, mais pas du tout écologique ni économique !
Dans une logique de zéro déchet, les objets jetables du quotidien sont les premiers pour lesquels une alternative réutilisable est la bienvenue.
En ce qui concerne la beauté, les cotons sont les principaux responsables du remplissage de la poubelle.

Que représente la production de coton ?

La production mondiale de coton a été de 25,9 millions de tonnes en 2015 avec la Chine comme premier producteur (6,41 Mt.) devant l’Inde (5,32 Mt.) et les États-Unis (3,59 Mt.).
La production de coton dans le monde a atteint 25,5 millions de tonnes de 2010 à 2012, avec 80 % de la production mondiale dans l’hémisphère Nord.
Chiffres

Pourquoi passer aux lingettes et carrés démaquillants lavables pour remplacer les cotons ?

* La production de coton pollue
Sa culture nécessite une immense consommation en eau et en pesticides et le traitement pour le nettoyer et blanchir la fibre brute recourt à des produits chimiques.

* La culture du coton tue
l’OMS annonce le chiffre de 22.000 morts par an.

L’utilisation de coton jetable représenterait en moyenne 7 mètres cubes de déchets par femme durant sa vie.
Imaginez un cube de 2 mètres sur 2 mètres rempli de coton !

Le recours au coton jetable coûterait dans la durée 6 fois plus cher que les alternatives lavables.
Cela représente un investissement au départ, c’est vrai. Mais à 1,50 € le paquet de disques à démaquiller en coton jetables bio, à raison de plusieurs cotons par jour (nettoyage de la peau, démaquillage, retrait du vernis à ongles…), on rentabilise rapidement la somme.

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Depuis plusieurs années maintenant, j’utilise des lingettes et carrés lavables. J’ai maintenant un stock conséquent, car on m’en a offerts, mais une dizaine de carrés lavables suffisent grandement.

En complément, j’ai toujours un petit stock de cotons jetables bio pour l’application des produits de pharmacie et pour les rares fois où je mets du vernis.

J’ai tenté une fois le dissolvant sur des lingettes lavables, le vernis ne part pas et la lingette boit la moitié du dissolvant !

J’ai commencé par en acheter dans mon magasin bio, puis ma maman m’en a fabriqués avec de la récup de coton bio, ensuite j’ai acheté les disques Lamazuna, et enfin j’ai essayé les différents kits des tendances d’Emma.

Tout ça m’a permis d’éprouver les principales alternatives aux cotons démaquillants et d’en faire un comparatif que voici :

        

Chez Lamazuna

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Les lingettes démaquillantes lavables Lamazuna

Lamazuna est une marque que j’adore, avec de belles valeurs. Très engagée, autant pour l’environnement que pour les animaux et les humains, chaque produit est pensé pour combiner l’utile à l’éthique.

Les lingettes peuvent s’utiliser simplement avec de l’eau du robinet. La matière en microfibre permet de faire facilement adhérer le maquillage. On peut utiliser les deux côtés de la lingette. J’ajoute généralement un soupçon d’huile pour le démaquillage du mascara.

Elles se lavent et se sèchent rapidement et contrairement à la plupart des autres carrés lavables, elles restent blanches. Elles sont réutilisables plus de 300 fois.

Le coffret, en bois de peuplier, est estampillé de jolis motifs graphiques et colorés, comme le reste des packagings de la marque. Il contient 10 lingettes démaquillantes, un filet de lavage en coton bio.

Mon avis : un excellent produit, hyper pratique, notamment en voyage. Le plus c’est vraiment la facilité d’entretien et le fait que les lingettes redeviennent toujours blanches.

Matière : polyester et polyamide
Origine : France (fabrication du coffret, découpe des lingettes), Espagne (fabrication des lingettes), Inde (fabrication du filet de lavage)
Conditionné en France par un ESAT, établissement de travailleurs handicapés
Diamètre des lingettes : 8 cm

Disponible en coffret de 10 ou de 20 lingettes démaquillantes lavables et en recharge de 10 lingettes démaquillantes lavables.

Chez Les Tendances D’Emma

Les Tendances d’Emma est devenue la référence en matière de carrés démaquillants lavables. Leur gamme est très large. Eucalyptus, coton bio ou bambou, kit complet, recharge pour maquillage tenace ou layering : il y en a pour tous les goûts, tous les besoins !

Chaque kit ou recharge est disponible dans les trois matières.

Les produits sont coupés, cousus et conditionnés par des détenus au centre de détention de Joux la ville, à l’ESAT d’Auxerre. Ils sont même parfois expédiés par eux.

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Kit Eco test beauté
3 carrés pour essayer les 3 matières

Composé de 3 carrés démaquillants lavables, il vous permettra de découvrir l’ensemble de nos matières et vous sera intégralement remboursé sous forme d’avoir valable pendant 1 an sur l’achat d’un Kit Eco Belle.
De l’eucalyptus biface

80 % viscose de Tencel®, 20 % polyester 
Tout doux, il est adapté à tous types de produits, bio ou non, et tous types de peau. C’est le moins impactant des tissus Les Tendances d’Emma. Fabriqué à partir de pulpe d’eucalyptus issu de forêts gérées durablement, l’eucalyptus est transformé en tissu à l’aide d’un solvant recyclable en circuit quasi fermé. Il est garanti sans rejet de substances nocives ou pouvant nuire à la santé et à l’environnement.

Du bambou

90 % viscose de bambou, 10 % polyester
C’est le plus épais de la gamme. Il est recommandé pour les huiles et les produits non bio, dont la textures est plutôt épaisses. C’est une matière plutôt adaptée aux peaux mixtes à grasses. Il est disponible en plusieurs couleurs flashy.

Le bambou pousse sans apport d’eau et sans aucun pesticide. Sa culture est bénéfique pour la planète, car il absorbe plus de dioxyde de carbone et rejette plus d’oxygène que les autres cultures. Sa transformation en viscose douce et souple nécessite malheureusement un solvant non recyclable. 

Du coton bio

100 % coton bio
Deux faces, un côté lisse pour les laits et les huiles et un côté à bouclettes pour les hydrolats et les eaux micellaires. C’est le pendant du coton jetable, avec ses avantages et ses inconvénients écologiques. Même en bio, il est gourmand en eau, par contre il est cultivé sans pesticide ni insecticide.
Chez Les Tendances d’Emma, c’est la plus naturelle des trois matières. Leur coton bio est cultivé et tissé dans une démarche globale de respect de l’environnement et des humains.
Mon avis : ce petit kit de test est vraiment génial pour savoir quelle matière commander avant d’investir. J’aime la démarche transparente de la marque sur toutes ses matières et le fait qu’elle rembourse ce test si on achète un kit complet.
 .

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Kit Eco Belle Trousse | 15 carrés démaquillants **Edition Limitée**
Kit Eco Belle Trousse + | 20 carrés démaquillants

 Les carrés démaquillants lavables s’utilisent comme des cotons démaquillants jetables. Il suffit d’appliquer dessus le produit et de frotter doucement pour décoller le maquillage. Après utilisation, on les place dans le filet pour un lavage en machine à 40° C.

Le Kit Eco Belle est prévu pour celles qui utilisent 1 à 2 cotons jetables habituellement et qui veulent les remplacer en toute simplicité. Le kit peut se compléter avec d’autres produits de la gamme que l’on achète sous forme de « recharges ».

Mon avis : j’aime beaucoup les kits, hyper complets. Les carrés ont une grande surface, très pratique. Ils sont faciles à adopter pour remplacer les cotons classiques. Je suis fan du kit rouge, une édition spéciale pour la fête des Mères et Noël (que l’on trouve encore sur Greenwez !).

Matière de mon kit : eucalyptus 80 % viscose de Tencel® et 20 % polyester (carrés) et coton bio (trousse)
Origine : France (fabrication des produits)
Dimensions des carrés : 10 x 10 cm

♥ Disponible dans les 3 matières : eucalyptus, bambou ou coton bio.

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Carrés démaquillants gris spécial maquillage des yeux
Les tendances d’Emma x Doux Good

Un kit recharge avec que des carrés gris pour retirer le mascara ou le crayon et éviter de se retrouver avec des carrés lavables plus très blancs. L’idée est géniale, et on la doit à la fondatrice de Doux Good. Vous savez, la boutique en ligne qui met en avant de jeunes et talentueuses marques de cosmétiques bio et naturels.

Ce sont donc les mêmes carrés que dans le kit Eco Belle, mais en gris, pour les maquillages tenaces. Ils sont vendus dans un packaging recyclé, qui implique zéro scotch, colle ou plastique.

♥  Disponible dans les 3 matières : eucalyptus, bambou ou coton bio.

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Kit Layering

Le layering, vous connaissez ? J’ai dédié un article à cette pratique japonaise que je pratique (plus ou moins régulièrement) depuis plusieurs années maintenant.

Ce kit contient une serviette ultra absorbante en bambou, 4 petits gants de démaquillage en eucalyptus et un bandeau à cheveux en eucalyptus également. Tout le nécessaire pour réaliser les différentes étapes du layering avec un maximum de confort.

Mon avis : Je le trouve vraiment très pratique et je l’utilise même lorsque je ne fais pas le layering. Les petits gants sont parfaits pour retirer les dernières traces de maquillage et de produits, notamment le mascara récalcitrant !

Dimension : 30 x 30 cm pour la serviette

Anaé

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

4 disques à démaquiller lavables

Ce sont les tout premiers carrés démaquillants lavables que j’ai achetés. C’est un petit lot de 4 pièces de la marque Anaé que l’on trouve en magasin bio. Ils sont en coton bio et lavables en machine à 60° C.

Epais, ils sont résistants et de bonne qualité.

La marque Anaé fait produire ses article artisanalement, de façon à soutenir l’emploi dans les zones rurales. Les produits sont élaborés en Europe, ou dans des pays plus éloignés mais avec des garanties sur les conditions de vie et de travail des salariés.

Mon avis : ce ne sont pas mes préférés. Ils sont épais et manque de douceur, je ne trouve pas la matière très agréable et les produits cosmétiques ont tendance à glisser dessus au lieu de s’accrocher.

Matière : 100% coton bio
Origine : ?
Dimensions : 10 cm de diamètre

Les lingettes faites maison

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Avant d’avoir mes différents kits Lamazuna ou Les Tendances d’Emma, j’ai commencé avec les 4 carrés Anaé mais ça ne suffisait pas et je n’étais pas vraiment satisfaite de la matière.

Dans une optique de zéro déchet et d’économie, ma maman, qui venait de récupérer des body pour bébé en coton bio, tout neufs (des invendus d’usine), a eu l’idée de me fabriquer un stock de disques démaquillants lavables.

Ils sont moins doux et moins efficaces que ceux vendus dans le commerce, la matière « t-shirt » a tendance à boire les produits mais au moins nous avons fait le test ! Je m’en sers pour retirer l’huile ou faire « fondre » le maquillage tenace (c’était surtout le cas avant d’avoir les carrés gris Doux Good) mais ils n’ont rien à voir avec les belles matières décrites plus haut.

Vous avez réussi à fabriquer vos propres carrés démaquillants lavables ?

Le filet de lavage

Le filet de lavage est fortement recommandé pour passer les cotons en machine et ne pas les perdre dans les tuyaux. Vous pouvez aussi choisir de les laver à la main avec un savon de Marseille, de bien les rincer et de les laisser sécher. Les carré démaquillants lavables Lamazuna sont très faciles à nettoyer en frottant légèrement.

Vous pouvez opter pour un kit contenant un filet mais si vous avez déjà vos carrés démaquillants lavables, les filets peuvent s’acheter à l’unité. Avant d’avoir les filets des kits, j’avais acheté le filet Les tendances d’Emma en coton bio. Il fait 22 x 25 cm, ce qui est plus petit que le filet rouge du kit présenté plus haut, mais c’est une taille raisonnable lorsque l’on utilise un ou deux carrés par jour. Il peut également servir à stocker les carrés propres.

Filet en coton bio Les Tendances d’Emma

Les autres alternatives

Si vous ne souhaitez pas investir dans des lingettes et carrés démaquillants lavables pour remplacer vos cotons, il existe d’autres solutions.

La première consiste à opter pour le démaquillage à l’huile végétale et de se nettoyer ensuite le visage avec un gant de toilette. Ce sont les premières étapes du layering japonais.

Vous pouvez ensuite choisir d’appliquer vos lotions grâce à un spray. Il suffit pour cela d’ajouter un pulvérisateur au flacon ou de transvaser le produit dans un flacon spray.

 

Les carrés démaquillants lavables vous intéresse ?

Epinglez cet article sur Pinterest !

Les disques démaquillants en coton jetables, c'est pratique, mais pas du tout écologique ni économique ! Comparatif des carrés démaquillants lavables de différentes marques : Les Tendances d’Emma, Lamazuna, Anaé. Je vous parle même de mes lingettes démaquillantes en coton bio faites maison.

Et vous, à quel stade de cotonnade êtes-vous ?

Toujours du jetable ou les carrés démaquillants lavables sont devenus vos indipensables ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Commentaires

  • Tous ces cotons démaquillants sont très jolis et la matière semble plus agréable et noble que les miens… Mais j’ai choisi la méthode 0 coût. Un essuie fin (ou serviettes comme disent les Français – il me semble) traînait chez moi. Je l’ai donc découpé en morceaux.Les doigts de fée de ma mère ont cousu les pourtours pour éviter que cela ne s’éffiloche et hop, le tour était joué.
    Avec de la récup et un peu de temps, j’ai des lingettes démaquillantes qui font l’affaire!

    Je me démaquille avec ces lingettes, de l’huile de coco et je passe ensuite avec du savon Dr Bronner et ma peau respire le frais :D PS: Je suis loin d’être une experte des soins de la peau mais ça fonctionne pour moi

    • angelique_glamconscious dit :

      Bonjour Nathalie,
      C’est cool que tu utilises une méthode zéro déchet, encore moins couteuse ! Je pense que si on arrive à trouver un « essuie » avec de fines bouclettes, ça marche bien. J’en avais acheté un en coton bio mais trop épais donc ça ne fonctionnait pas.
      Si ta routine te convient, c’est l’essentiel. L’huile de coco c’est la base ;-)
      Bises et à bientôt !

  • Ariane dit :

    Merci pour cet article ! J’ai les lingettes de chez Lamazuna et d’autres en bambou (achetées en magasin bio, je ne me souviens plus de la marque mais je les préfère car elles sont plus douces pour la peau) et je n’achète plus de cotons jetables depuis 2 ans. C’est économique, pratique, plus doux… bref, que du positif. Le seul soucis que j’ai déjà eu avec les lingettes réutilisables, c’est lorsqu’une fois l’une d’entre elles a réussi à s’échapper du filet de lavage et a bouché le filtre de la machine à laver… j’ai été obligée de la vidanger avec un verre à moutarde, c’était un grand moment de solitude !

    Pour le vernis, j’utilise encore les dissolvants en flacon avec une éponge contre laquelle on frotte l’ongle… pas top top ni pour la santé, ni pour l’environnement, mais je cherche encore une solution alternative et efficace. En attendant, j’ai fortement limité le vernis sur mes ongles depuis plusieurs années, car ça reste un produit chimique qui n’est donc pas destiné à être utilisé tous les jours.

    Par contre désolée, mais je ne peux pas m’empêcher de faire remarquer que 7 mètres cubes ne sont pas équivalents à un cube de 7 mètres sur 7 mètres (cube de 7 mètres de côté = 343 mètres cubes) ! On est ici sur un cube d’environ 2 mètres de côté, ce qui est déjà énorme ;)

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Ariane !
      Merci pour ton message.
      Oops en effet, on voit que ça fait longtemps que je n’ai pas fait de maths ahah ! Merci j’ai corrigé ça :)
      Comme toi je mets encore du vernis mais beaucoup beaucoup moins qu’avant. J’utilisais aussi les boites avec éponges dont tu parles mais maintenant je suis passée au dissolvant plus naturel et sain. Je pense souvent à reprendre le système de la boîte avec du dissolvant naturel, façon DIY. Il faut que je tente !
      En tout cas on progresse petit à petit pour se libérer de plein d’habitudes nocives et couteuses et ça c’est cool !
      A bientôt ;-)
      Bisettes

  • Chris dit :

    Super article ……

  • valerie dit :

    Moi je suis déçue, j’ai essayé ceux d’Anaé et ceux de Lamazuna, je trouve qu’ils sont rêches sur la peau, j’ai peur à force qu’ils irritent. La matière n’est pas très douce ! Alors je suis revenue aux jetables, mais contrainte et forcée…

  • diane dit :

    Coucou,

    Comment laves-tu tes lingettes lamzac roses pour qu’elles restent blanches ?

    Je les mets en machine à 40 degrés et malheureusement jai encore souvent des taches de mascara… Pourtant je n’utilise pas de mascara waterproof…

    Je vais peut etre tenter les grises pour le mascara…

    merci bcp pour cet article très intéressant !

  • Didou dit :

    Hey !

    J’ai acheté le kit Les tendances d’Emma il y a une semaine après avoir fini le kit d’essais. J’en suis folle, ils sont doux, agréable…mais après un premier passage à la machine (ma première machine ceci dit), je n’ai pas eu le sentiment qu’ils soient propres…il reste du rouge à lèvre (je ne l’enlève plus avec ceux là du coup) Possibilité qu’il parte seulement à la main ?

    Merci :D

    (je découvre ton site au hasard et cet article tombe pile au bon moment :D)

  • Canelle dit :

    Bel article , mais pour ma part j ai testé les tendances d Emma et les lamazuna aucun des deux ne me
    Convient , les Lamazuna étant les pires pour moi ( rêches , et les traces restent )
    Du coup j’étais revenue aux jetables jusqu a ce que je d couvre une fille qui en fabrique sur FB. J en ai commande 10 pour tester et j ai été Conquise , du coup repris 10 ainsi qu une panière pour les ranger , puis commander à 2 reprises pour offrir a des amis et encore 1 commande à venir …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *