Les 20 trucs pas écolo qui m’énervent trop

On croise tous dans notre quotidien des objets ou des façons de faire pas du tout écologiques qui hérissent les poils. Ces trucs dénués de bon sens que tu aurais envie de faire avaler à celui qui les a inventés ! Ca m'arrive tous les jours, en voici 20 que j'aimerais éradiquer de la surface du globe !

Toi aussi, croises-tu peut-être dans ton quotidien des objets ou des façons de faire pas du tout écologiques qui t’hérissent les poils. Ces trucs dénués de bon sens que tu aurais envie de faire avaler à celui qui les a inventés ! Ca m’arrive tous les jours, en voici 20 que j’aimerais éradiquer de la surface du globe :

1. Les fleurs, que ce soit les bouquets ou les pots, dans du papier plastique transparent

Comme les fruits et les légumes, on ne peut pas s’empêcher d’emballer les fleurs, même en pots, dans du plastique. Une fois, j’ai acheté un bouquet et j’ai dit au fleuriste « pas d’emballage plastique sivouplé », il a tenu à me mettre une feuille de papier kraft, et bien c’était trop trop joli. J’ai pu réutiliser le papier et ensuite le composter.

Quand c’est pour soi, on peut tout simplement lui demander de ne rien mettre du tout, car l’emballage ira directement à la poubelle (durée de vie : 15 minutes 12 secondes).

2. Les fruits et légumes emballés

Ces produits ont le gros avantage d’avoir une peau qui les rendent résistants et qui peuvent être vendus en vrac. Pourquoi, mais POURQUOI, les conditionner dans du plastique ?

Le pire étant les rayons de fruits et légumes bio des supermarchés conventionnels. Deux avocats : un plastique. Un concombre : un plastique. Trois citrons : un plastique… Libérons les fruits et les légumes !

3. Les étiquettes autocollantes sur les fruits et les légumes

Encore une fois, du plastique au pays de ce qu’il y a de plus naturel et de moins transformé. Des petits stickers, à première vue insignifiants, qui colonisent les bananes, les pommes, les poires, les melons, les pêches, les avocats, les citrons… Ils ont peut-être une utilité pour les magasins mais en tant que consommatrice, ça m’agace !

4. Les yaourts individuels

Quand je vivais en Australie (il y a de ça 15 ans déjà), je trouvais hyper étrange leurs grands pots de yaourts, habituée que j’étais à mon petit dessert individuel. C’est pourtant bien plus écolo de les vendre dans un grand conditionnement. Aujourd’hui j’achète très rarement des yaourts au soja mais quand cela m’arrive j’opte pour le grand format. Le top du top serait qu’il soit en verre, matériau recyclable à l’infini.

5.  Les gobelets et les touillettes en plastique, auxquels j’accoste les couverts en plastique

La vaisselle en plastique, on pourrait croire qu’elle existe pour des utilisations ma foi plutôt saisonnière et très épisodique. Point du tout !

En entreprise, il existe une machine maudite : le distributeur de boissons chaudes. A 9 heures, un café ? Hop un gobelet, une touillette. A 11 heures, un thé ? Hop un gobelet, une touillette ! Après le déjeuner, un café ? Hop un gobelet, une touillette !! A 16 heures, une pause chocolat avec les collègues ? Hop un gobelet, une touillette !

C’est bien simple, je travaille en entreprise, et chaque jour je vois les poubelles déborder (mais vraiment, au sens physique) de ces horribles petits gobelets beiges. On a la même chose à la fontaine à eau. Je conçois tout à fait de proposer une alternative jetable pour les visiteurs, mais les collaborateurs devraient tous avoir un gobelet et une tasse lavables. Qui seraient d’ailleurs fournis par l’entreprise à chaque nouvel embauché.

Et pour ceux qui déjeunent sur le pouce : l’option salade ou plat cuisiné, c’est bien, mais sans les couverts en plastique c’est mieux.

Deux solutions : d’un côté, le client peut refuser et prévoir des alternatives lavables. De l’autre, les entreprises et points de restauration doivent évoluer sur leur utilisation sans limite du plastique.

Et plus généralement : pourquoi s’obstiner à les produire en plastique quand il existe des alternatives compostables ?!

On croise tous dans notre quotidien des objets ou des façons de faire pas du tout écolo qui hérissent les poils. Ces trucs dénués de bon sens que tu aurais envie de faire avaler à celui qui les a inventés ! Ca m'arrive tous les jours, en voici 20 que j'aimerais éradiquer de la surface du globe !

6. Les déchets organiques qui sont jetés dans la poubelle ménagère

On ne s’imagine pas l’allègement de la poubelle ménagère une fois qu’on composte les déchets organiques. C’est un tiers de la poubelle, voire davantage pour les personnes qui consomment beaucoup de fruits et légumes et préparent leurs plats maison.

Quand on y réfléchit, c’est un non-sens de jeter dans une poubelle ce qui peut facilement pourrir et disparaître dans la terre tout en la nourrissant. Les épluchures, les restes du repas, les cheveux, les miettes, le papier non imprimé… Regardez tout ce que l’on peut composter !

Et pour cela, il n’est pas nécessaire d’avoir un jardin. On peut installer un lombricomposteur ou demander à sa commune ou à la copropriété de mettre en place un bac à compost. Quand j’étais en appartement, j’employais le système D : un seau en plastique sous mon évier que j’allais vider dans la cour derrière les arbres, ni vu ni connu !

7. Les sacs plastiques

Je ne vais pas m’étaler sur le sujet, vous avez tous déjà vu des sacs traîner dans la nature, entendu des reportages qui expliquaient que les sacs se retrouvent dans l’océan et sont gobés par les tortues, entre autres… Heureusement, avec la nouvelle loi, ils sont enfin amenés à progressivement disparaître.

8. Les ordinateurs ou écrans laissés allumés la nuit et le week-end

Ca vaut pour les particuliers, mais aussi dans les entreprises. Pourquoi laisser son ordinateur (ou tout autre appareil électronique) en veille quand on peut l’éteindre ? Saviez-vous que les appareils en veille coûtent en moyenne 86 euros par an et par foyer ?

9. Les bâtiments publics, les vitrines des magasins et les entreprises qui laissent la lumière allumée la nuit et le week-end

Peut-être ont-ils des actions chez EDF, mais là encore, il s’agit vraiment d’un gâchis de ressources que l’on devrait réglementer. Oui c’est joli, mais il y a des façons plus intelligentes et utiles de briller et se faire remarquer !

10. Les prospectus dans la boîte aux lettres même quand tu as un stop pub !

C’est d’un pénible ! A croire que certains pensent que le stop-pub est fait pour décorer. Ou qu’ils imaginent que leur « communication imprimée sans adresse » n’est pas de la pub.

En ce moment ce sont les calendriers des agences immobilières… On devrait pouvoir dénoncer les entreprises qui ne respectent pas les stop-pub. Ou bout de plusieurs avertissements, bim, sanction !

On croise tous dans notre quotidien des objets ou des façons de faire pas du tout écolo qui hérissent les poils. Ces trucs dénués de bon sens que tu aurais envie de faire avaler à celui qui les a inventés ! Ca m'arrive tous les jours, en voici 20 que j'aimerais éradiquer de la surface du globe !

11. Les magazines que je ne souhaite PAS recevoir mais qu’on m’envoie sans me demander mon avis et qui vont directement à la poubelle.

Envoyés par la Mutuelle, le Département/la Région, le diocèse de l’Eglise Catholique… ils inondent ma boîte aux lettres (malgré le stop-pub).

Et alors au boulot, une tonne de magazines et catalogues pro que l’on reçoit parfois en double ou en triple dans le bureau et que nous ne lisons jamais…

L’information « non choisie » est comme la pub, un genre de virus, qui s’infiltre par toutes les brèches : la boîte email, la presse, internet, la télé, le cinéma, le paysage via l’affichage. A moins d’habiter dans une caverne et de n’être raccordé à rien du tout, impossible d’y couper. A aucun moment on a le droit de dire « non je ne veux plus être en contact avec cette information ». C’est de la propagande. Et notre liberté dans tout ça ?

12. Les lingettes en tout genre (pour démaquiller, enlever le vernis, faire le ménage…)

Les lingettes ne sont pas biodégradables ni leur emballage qui est plastifié. Elles demandent des ressources pour être fabriquées, acheminées, distribuées, jetées et enfouies. Elles génèrent un coût pour le consommateur qui pourrait investir dans le même produit durable et le réutiliser pendant des années. Gain de temps et d’argent, tout le monde est content !

13. Les emballages des produits bio non recyclables (notamment ceux du tofu et des farines sans gluten)

C’est vraiment le gros paradoxe du bio : on dirait que les marques bio s’attachent à la qualité de leur produit mais absolument pas au packaging qui sont rarement écolo.

Oh, les gars, monsieur Taifun, madame Markal et les autres, quand allez-vous penser à des emballages recyclables ou compostables ?

14. Les gâteaux emballés individuellement à l’intérieur d’un gros sachet ou d’une boîte

Ai-je besoin de développer ? Parfois on achète des paquets qui contiennent plus d’emballages que de produits ! A boycotter.

15. Les tickets de caisse

On croule sous les tickets de caisse, non ? Qu’on achète un grain de riz ou l’intégralité du magasin, il y a toujours un ticket à la clé. La question qui me taraude : pourquoi ne peut-on pas refuser le ticket (avant que celui-ci soit imprimé, cela va de soi) ?

Il serait temps de développer le ticket dématérialisé : on donne son adresse email ou on bippe un badge et le ticket s’envoie directement sur un espace dans lequel serait archivé tous nos tickets. Cela éviterait de gâcher de l’encre et du papier et cela pérenniserait les tickets, ce qui est utile notamment dans le cas d’une garantie. J’ai expérimenté ce concept d’envoi de ticket sur des salons (à la Veggie World je crois) et je l’ai trouvé génial ! A démocratiser, non ?

On croise tous dans notre quotidien des objets ou des façons de faire pas du tout écolo qui hérissent les poils. Ces trucs dénués de bon sens que tu aurais envie de faire avaler à celui qui les a inventés ! Ca m'arrive tous les jours, en voici 20 que j'aimerais éradiquer de la surface du globe !

16. Le café et le thé en capsules

Le succès de ces capsules est un fléau pour l’environnement et pour le porte-monnaie de ceux qui les achètent. L’utilisation des dosettes produit environ 10 fois plus de déchets que l’emploi de paquets de café traditionnels. Un paquet de 250 grammes de dosettes de café produit 10 fois plus d’emballages qu’un paquet de 250 grammes de café, ce qui au final augmente le prix payé par le consommateur de 20 à 60 %. Source : consoglobe.

Je ne bois ni thé ni café mais dans tous les cas ces machines n’auraient pas leur place dans ma cuisine minimaliste. Un bon vieux filtre à café ou du thé en vrac dans une jolie boule et le tour est joué.

17. Les bouteilles d’eau en plastique

Oh gosh ! Je sais bien que l’eau du robinet contient plein de cochonneries, mais vu la quantité de bouteilles nécessaire à une personne sur un an pour épancher sa soif, c’est impensable !

Si on tient vraiment à acheter de l’eau en bouteille, le mieux est de la choisir en verre. A ce jour, la meilleure solution selon moi reste le distillateur, que vous avez vu dans ma cuisine ici.

18. Les vêtements emballés dans du plastique

Quand on commande des vêtements sur internet, on réalise la quantité de plastique utilisée pour les distribuer. Outre le colis en carton, chaque pièce est généralement protégée par un sac plastique. Et cela ne change rien d’acheter directement en boutique car bien qu’on ne le voie pas, les vêtements arrivent conditionnés de la même façon, avant d’être mis en rayon.

19. Les factures que l’on ne peut pas recevoir ni payer en ligne

Il y a du progrès au niveau des établissements bancaires, des fournisseurs d’accès internet et téléphonie ou encore des fournisseurs d’énergie. Certes, il est dû à un souci d’économie plutôt qu’un réel intérêt pour l’écologie mais le résultat est là.

Cela prouve donc que c’est tout à fait possible. Aujourd’hui toutes les entreprises et organismes ont un email, on devrait donc automatiquement avoir le choix de recevoir sa facture par internet et pouvoir payer en ligne. Quand tout sera électronique, on pourra archiver toutes les factures au même endroit (quel gain de place dans les placards !).

20. Les échantillons

Glissés sans que l’on te demande ton avis, dans ton colis ou ton sac quand tu passes à la caisse… Ca part d’un bon sentiment à la base. Quoi que, on t’offre 1 microgramme de masque pour cheveux ou 2 cuillères de chocolat en poudre pour qu’ensuite tu rachètes le produit entier. Que d’emballages et donc de ressources utilisées ! Encore une fois, merci le marketing.

Bonus : 21. les déchets qui ne sont pas triés

Que ce soit dans un fast food, chez quelqu’un, sur mon lieu de vacances ou en entreprise, l’absence de tri m’horripile ! C’est juste la moindre des choses en fait, la condition sine qua non pour consommer. Comme le dit si bien Bea Johnson, le vrai enjeu du zéro déchet n’est pas de trier mais de réduire ses déchets. Qu’on ne soit pas tous prêts à faire cet effort, soit, mais que les déchets soient au moins triés…

 

Voilà les petits trucs pas écolo du quotidien qui m’agacent en matière d’écologie…

…A prendre avec humour ! ;-)

Je suis loin d’être parfaite et je produis encore beaucoup trop de déchets à mon goût, consomme trop de ressources, mais je trouve que la société pourrait mettre en place des automatismes finalement pas si compliqués.

Cet article vous a interpellé ? Epinglez-le sur Pinterest !

On croise tous dans notre quotidien des objets ou des façons de faire pas du tout écolo qui hérissent les poils. Ces trucs dénués de bon sens que tu aurais envie de faire avaler à celui qui les a inventés ! Ca m'arrive tous les jours, en voici 20 que j'aimerais éradiquer de la surface du globe !

Quels sont vos trucs à vous pas écolo qui vous énervent trop ?!

Allez videz votre sac, cet article est fait pour se soulager !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

41 Commentaires

  • quelle bonne idée, le ticket dématarialisé!!!
    Pour moi c’est le coton, le saupalin,les serviettes de table en papier, tellement faciles à remplacer!! Je suis conseillère indépendante Prowin, et nous prônons ce changement en utilisant des microfibres, dont une complètement biodégradable en viscose de bambou!
    Ton article est hyper intéressant, je partage!
    bonne soiréee
    flo

  • Moi aussi tout ça ça me saoule trop. Mais pareil pour les tickets de caisse n’ai pas pensé à la version dématerialisee mais c’est une trop bonne idée j’avais pas pensé à ça. Comme toi je trouve ça aberrant qu’on emballe les fruits et légumes les vêtements et surtout les produits bio. En tout cas ton article est très intéressant et tu dis tout ce que je pense. Bisous

  • Morgane dit :

    Je suis allée chez Promod dernièrement et ils m’ont envoyé mon ticket de caisse par mail ! J’étais soufflée ^^

    • angelique_glamconscious dit :

      Oh bah dis, y’a du progrès !!! :D Un jour ils s’y mettront tous :)

    • Carine dit :

      C’est chez Etam que j’ai eu le droit au ticket de caisse dématérialisé :)

    • Delphine dit :

      Attention à la fausse bonne idée du dématérialisé ! Toutes ces informations sont stockées sur des serveurs et donc des data centers qui peuvent être extrêmement polluants …

      • Deya dit :

        Je suis d’accord avec toi, c’est plus polluant qu’un fin bout de papier que tu peux recycler.
        De plus, je n’ai aucune envie de filer des données marketing aux marques qui sauraient exactement ce que j’ai acheté et de quelle promotion j’ai bénéficié. C’est la porte ouverte à encore plus de mails, pubs et ciblage sauvage.

        En tous cas le blog est très sympa!

  • Lea dit :

    Pour info j’ai eu l’occasion de parler avec un gérant de fast-food, et bien les déchets étaient triés par une entreprise locale après avoir étaient mis dans la poubelle commune du magasin!
    Aussi les étiquettes sur les fruits et légumes donnent des infos intéressantes sur leur mode de culture! https://www.google.fr/amp/sain-et-naturel.com/voici-ce-que-les-codes-sur-les-etiquettes-des-fruits-signifient.html/amp?client=safari

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Léa !
      C’est une bonne nouvelle pour les fast foods, en espérant qu’ils le fassent tout.
      Par contre les petits stickers des fruits et légumes, je n’ai pas l’impression que ce que j’achète soit marqué de chiffres. Je regarderai ça la prochaine fois :)
      Merci pour ta contribution, belle journée :)

  • Sop dit :

    Je te rejoins sur les fleurs…sans oublier que beaucoup de fleurs déjà coupées qu’on achète chez le fleuriste ou en grande surface sont des fleurs cultivées sur un autre continent (Ethiopie, Tanzanie…) et sont le produit de l’accaparement des terres au détriment des populations locales, qui ne peuvent donc plus cultiver leur propre nourriture sur ces terres. Elles sont ensuite transportées par avion (plus ou moins congelées si je ne me trompe pas, pour les « conserver »), donc au niveau éthique, humain, écologique, ces fleurs sont la catastrophe absolue! à bannir absolument!
    De plus même si c’est une jolie attention d’offrir des fleurs à qqun, je trouve ça un peu idiot…au bout de 2 jours elles sont fanées et on les jette à la poubelle. Autant offrir des fleurs en pot, ou alors on coupe les fleurs de son jardin, ou bien on vérifie la provenance chez le fleuriste!

    Voilà, c’était ma petite contribution =) ton article est très intéressant ! bonne continuation!

    • angelique_glamconscious dit :

      Hello Sophie,
      Oui je suis d’accord avec toi, les fleurs coupées c’est triste. En+ ce n’est pas très feng shui apparemment, comme tout ce qui est mort que l’on peut avoir chez soi et qui apporte de mauvaises ondes.
      Merci pour ton commentaire en tout cas, à bientôt !

  • Elo dit :

    Hey,

    je te rejoins sur beaucoup de points ! Par contre, le ticket dématérialisé, je ne sais pas si c’est vraiment une super alternative (bien que je sois d’accord qu’on reçoit une qté incroyable de tickets!), car quand on voit la pollution émise par tout ce qui est dématérialisé (les clicks, les mails, le stockage des mails), c’est pas une solution en soi. J’avais vu (à vérifier p-e) que les nouvelles technologies représentent 2% des émissions totales de gaz à effet de serre, soit l’équivalent du trafic aérien. On est tellement nombreux à utiliser tellement souvent ces technologies (ce que je fais à l’instant ;) ), que ça représente beaucoup de pollution immatérielle.

    • Laura dit :

      Il me semble aussi que ce serait plus polluant de stocker sur des serveurs les données des tickets de caisses (avec envoi mail) plutôt que de l’imprimer comme c’est actuellement fait… Mais complètement d’accord sur les autres points ! Nous n’avons pas toujours conscience de toutes ces petites habitudes d’apparence anodine mais terrible pour l’environnement. Ton article fait réfléchir :)

  • Non mais ça va pas de faire des articles comme ça ?! Je suis énervée pour au moins 3 mois maintenant !! ^^ Je suis tellement d’accord avec toi… Je rajouterai les gens qui jettent leurs mégots par terre « oh parce que j’ai l’habitude de faire comme ça mais je sais que c’est pas bien ». Grrrrr.

    Bon allez, je vais faire un peu de méditation pour me détendre, bonne journée :p :-*

  • The Flonicles dit :

    Totalement d’accord sur plein de points :
    – au boulot on est obligé de laisser les PC allumés H24 car des mises à jour peuvent être appliquées n’important quand
    – les fruits et légumes emballés et les étiquettes (bien plastifiées) de marque pfff
    – le tofu dans son emballage en plastique
    – les yaourts, bon en format individuel ça me choque pas parce que j’en mange pas des tonnes mais je les achète en pots en verre, mais ces fichus pots sont toujours entourés de carton ou pire parfois de plastique
    – les cuillers en plastique, à la cafèt du boulot ils servent le café dans une tasse mais avec une cuiller en plastique (alors qu’ils ont de la vaisselle en inox), je pige pas
    – moi ce ne sont pas les factures, ce sont les fiches de paie qu’on reçoit encore au format papier au boulot qui m’énervent
    – les entreprises qui laissent leurs enseignes allumées, je comprends toujours pas l’intérêt, à quoi ça sert de pouvoir localiser la maison mère ou l’entrepôt planté le long de l’autoroute où on ne doit même pas se rendre?
    – les thés et cafés en capsules, qui coûtent en plus une fortune aux utilisateurs par rapport à d’autres méthodes « moins hype »
    – pour les fleurs je pense qu’à l’approche de la prochaine « fête à fleurs » je manifesterai mon envie de recevoir des fleurs en pot plutôt qu’un bouquet
    Finalement, dans pas mal de cas il faudrait le faire remarquer, mais c’est pas si évident que ça, et souvent le mal est fait :/

    • angelique_glamconscious dit :

      Tous les PC allumés non stop, c’est scandaleux !!! Je ne comprends pas que ce soit toléré ce genre de pratique. Ils pourraient faire les mises à jour la journée, pfff !

  • Estelle dit :

    Coucou, tout d’abord ton idée de ticket dématérialisé est une super idée! C’est plein de petites idées comme ça qui peut changer les choses… on a toujours des efforts à faire mais c’est vrai que tu as vu pas mal de choses qu’on est nombreux à ne pas remarquer…
    Ton article est super , BRAVO!

    Bisous, Estelle.

  • Caro Dels dit :

    Mon fleuriste met du papier craft, j’aime bien. Sinon je suis mauvaise élève, depuis que j’ai déménagé dans mon appart’, j’ai eu la surprise de ne pas trouver de poubelle pour le tri, qui a tout simplement été supprimée car utilisée en « sauvage » par certains. Il parait qu’un jour on y aura le droit à nouveau avec un local fermé, mais je n’habiterai peut-être plus là. Mes voisins me choquent pas mal quand je vois ce qu’ils mettent parfois, en ce moment, il y a un canapé et un four qui trainent, comme si aller à la déchetterie nous tuait ! Quand j’ai déménagé, j’ai fait un gros tri et je me suis servi du camion de location pour aller à la déchetterie, pas question de laisser un canapé dans la rue quoi. Enfin du coup niveau tri, j’essaie de faire tant bien que mal et d’apporter dans un contener le surplus, mais au quotidien sans la poubelle de tri, pas facile.
    Par contre j’ai une bouteille lavable pour boire partout et des lunchbox lavables aussi (et aussi, je marche ou je prends le bus si c’est plus long au lieu de la voiture). Et je me souviens dans une de mes facs, il y avait une machine à café qui reprennait les gobelets pour le tri et en plus on avait 5centimes. J’ai toujours été étonnée que ce système n’existe pas partout !

  • Marine dit :

    Ahah, mais tu as tellement raison. Petage de cables en famille a Noel : j’ai eu une boite de marrons glaces… Une boite en carton, dans un emaballage plastique. Dans cette boite en carton, une barquette en plastique, emballee dans un second plastique. Et dans cette barquette, les marrons glaces, tous emballes individuellement, evidemment :o
    Ou comment transformer un joli cadeau et une belle intention en un veritable cauchemar!

    • angelique_glamconscious dit :

      Oh mais oui, j’ai déjà vu la boîte dont tu parles !!! Ma mère l’avait achetée l’année dernière ! C’est juste DINGUE !!! A quand une taxe sur tous les produits qui contiennent ou sont emballés dans du plastique punaise ?!

  • Cécile dit :

    Je suis d’accord pour la nourriture et les produits intempestifs mis dans les sacs, par contre le ticket dématérialisé c’ est difficile, il faut d’abord penser aux personnes qui n’ont pas accès au net (par choix, le plus souvent des personnes âgées!!) qui ont aussi besoin de faire leur compte…il faut aussi laisser son adresse mail et moi je n’ ai pas envie.

    Ps: Il y à mieux que Cultura, les librairies indépendantes ;-)

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Cécile,
      Merci pour ton commentaire.
      Personnellement je pense d’abord à l’environnement, mais après chacun voit midi à sa porte. Les personnes qui n’ont pas accès à internet pourront toujours demander à avoir un ticket imprimé.
      Quand le dispositif sera bien répandu, il te suffira de créer une adresse email dédiée pour les factures, tickets et autres, tu n’auras pas forcément besoin de donner ton adresse perso.
      Tu vois, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions, pour peu qu’on y mette un peu de bonne volonté :)
      PS : Cultura ne vend pas que des livres, contrairement aux librairies.
      PS 2 : on n’a pas tous une librairie indépendante à côté de chez soi.
      Belle soirée

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Cécile,
      Merci pour ton commentaire.
      Personnellement je pense d’abord à l’environnement, mais après chacun voit midi à sa porte. Les personnes qui n’ont pas accès à internet pourront toujours demander à avoir un ticket imprimé.
      Quand le dispositif sera bien répandu, il te suffira de créer une adresse email dédiée pour les factures, tickets et autres, tu n’auras pas forcément besoin de donner ton adresse perso.
      Tu vois, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions, pour peu qu’on y mette un peu de bonne volonté :)
      PS : Cultura ne vend pas que des livres, contrairement aux librairies.
      PS 2 : on n’a pas tous une librairie indépendante à côté de chez soi.
      Belle soirée.

  • Eve dit :

    Je crois que les magasins qui vendent des fruits et légumes bio et non-bio sont obligés de les emballer pour éviter tout mélange (et certainement toute tentation de faire passer du non-bio pour du bio)…
    Il n’y a qu’en magasin bio que j’ai vu des fruits et légumes libres ;-)

    Béa Jonhson parle dans son livre de jeter ses cheveux par la fenêtre afin que les oiseaux les récupèrent pour leur nid, j’adore l’idée !

  • Ophélie G. dit :

    J’ai lu quelque part que la France va interdire là vaisselle en plastique, sauf celle fabriquée avec au moins 50% de composants biodégradables. Tu en as entendu parlé ?
    En Angleterre (où j’habite), les tu caissières demandent toujours si on veut un ticket ou non, ce que je trouve top ! Dans l’école où je bosse, pas de gobelets moisis, mais des tasses, des vraies ! Par contre, vive le suremballage.. En tout cas, tout ce que énumère me gonfle aussi ! xx

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Ophélie,
      Oui j’en ai entendu parler, cela devait être en 2017 puis finalement 2020. Mais la ministre de l’environnement, notre chère Ségo, trouve que c’est une mesure « anti-sociale » donc de là à ce que ça saute avec le changement de gouvernement, il n’y a pas loin. J’attends de voir…
      C’est chouette les tasses dans ton école !! Si seulement c’était partout comme ça…

  • Gwladys dit :

    Il faut que tu regardes sur mon blog la quantité d’échantillons que j’ai reçue dans un colis d’une commande showroomprivé, j’étais furieuse ( article: http://achetermoins.blogspot.be/2017/01/la-publicite-de-pire-en-pire.html )

    • angelique_glamconscious dit :

      Oh punaise !!! J’espère que tu leur as écrit ??? N’hésite pas à le poster en commentaire sur leur page Facebook et dans des groupes écolo pour que les autres membres se manifestent auprès de ce vendeur… C’est scandaleux tous ces trucs inutiles !

  • Sia dit :

    Oh oui les lumières allumées toute la nuit j’aime pas du tout.
    Mais le pire pour moi, ce qui me pique me démange et m’irrite c’est quand on laisse l’eau couler pour rien.
    Bref j’essaie de me soigner pour ça : )
    Bonne soirée
    Sia

    • diane dit :

      Pareil, l’eau qui coule, ca me rend folle !

      J’ai vu une pub pas mal faite , on voit une petite fille défavorisée (qui n’a pas accès à l’eau) venir boire l’eau avec ses mains que l’européen laisse couler en se brossant les dents… A chaque fois, j’y pense et je coupe le robinet :-) !

  • Laurine dit :

    Le sopalin!!! Pardon, papier essuie tout / absorbant.
    Je suis okay avec les 20 trucs énervant que tu cites, mais alors ce papierjetablequipourraitetreremplacépardutissu a vraiment sa place dans cette liste.
    Quand je vais dans la famille c’est : A table: Un essui tout par personne, et ce, à tous les repas. Et si quelqu’un n’utilise pas son petit carré de papier? poubelle. Un café? Un essuie tout pour mettre SOUS la tasse (pourtant sur une nappe plastifiée) pour les gouttes de boisson. Et s’il y a une goutte à côté du sopalin, prend t on une éponge? nooooon, un sopalin! ça m’agace ça m’agace ça m’agace !!! :D

    Sinon, pour les tickets dématérialisés, okay, mais à la seule condition qu’il faille les télécharger rapidement pour les conserver. Car si c’est pour qu’ils traînent « sur le cloud » pendant des mois voire des années, ça ne sers à rien …

    • angelique_glamconscious dit :

      Salut Laurine !
      Ah oui le Sopalin c’est pénible !!! J’avais oublié que ça existait tellement je ne m’en sers plus. Je l’avais supprimé à la maison mais finalement j’en ai racheté car il a une utilité et une seule : graisser la poêle à crêpes ! Il est non blanchi donc ensuite je le composte. Autant te dire que comme il ne sert qu’à ça, j’en ai pour des années avec un rouleau ! lol
      Bises à toi et merci pour ton petit mot !

  • Jessica dit :

    Bonjour sans faire de pub Chez Leclerc avec l’appli et la carte fidélité le ticket dematerialisé existe

  • Cécile dit :

    De plus en plus de magasins utilisent le ticket dématérialisé (et effectivement, le dématérialisé n’est pas forcément plus écologique, quoiqu’on arrive sur des nouvelles générations de datacenter quasiment auto-suffisants, ou accoudés à des piscines par exemple… le datacenter chauffe la piscine, la piscine refroidie le datacenter =D)

    Les pc qui restent allumés… si l’excuse est la mise à jour nocturne, c’est que le SI de l’entreprise est très mauvais. On peut réveiller un poste à distance si besoin. Dans ma boite, il y a même une extinction automatique des postes passé une certaine heure, sauf pour ceux qui ont réellement besoin de tourner la nuit.

    Les gobelets réutilisables fournis par l’entreprise, on les a !! (je suis assez fière de ma boite pour toute la partie écolo xD)

    Les légumes bios emballés, ça m’énerve aussi, mais en grande surface, je sais pourquoi ils font ça, pour éviter qu’on les fasse passer pour du non bio moins cher à la caisse. C’est triste. Ils n’ont qu’à faire du tout bio !

    Et les sacs plastiques…. bon… je sais que c’est nul, mais j’en ai teeeeellement besoin pour nettoyer la litière de mes chats, quand il n’y en aura plus je sais pas ce que je vais faire. Je fais mes courses avec mon cabas, mais je vole toujours une dizaine de sacs au rayon légume XD

  • Aurelia dit :

    J’ai ri ! (surtout le systeme D avec le sceau sous l’évier lol)
    Franchement je crois que quand on devient conscient de cette société plastique, on ne finit par voir plus que ça. J’ai arrêté d’acheter pleins de trucs qui sont dans des sachets plastiques à cause de l’emballage.
    Tu sais en Inde, un truc qui m’agace mais alors plus que tout, c’est que les gens jettent les papiers et les emballages dans la rue, qui fait donc office de poubelle à ciel ouvert. C’est insupportable, et bien évidemment, si tu fais une remarque, t’es vu comme l’Occidentale qui fait la leçon, donc pas super efficace. Bien sûr, je généralise, et tous les indiens ne le font pas, mais ça reste vraiment terrible. Surtout que l’Inde est le pollueur plastique numéro 1: le pays représente à lui seul 60% des déchets plastiques qui finissent dans les océans, et pourtant seule une petite minorité est sensibilisée aux déchets plastiques. Un exemple tout con: quand j’achète mes fruits en vrac et que je dis que je veux mettre les fruits directement dans mon sac en toile, ils mettent les fruits dans le plastique, puis dans mon sac en toile. Je dois le vider et leur rendre, sous leurs yeux ébahis qui se demandent bien d’où elle sort celle-là! Bref, tout ça pour dire que c’est super agaçant, je compatis!

  • diane dit :

    Pareil, toutes ces choses m’énervent !!!!

    Les capsules Nespresso me rendaient aussi malade!

    Désormais, j’ai mes capsules réutilisables adaptées au machine Nespresso que je remplis avec le café de mon choix (moulu correctement pour cette utilisation) puis je les nettoie et c’est reparti! ;-)

    Finalement, pas compliqué de moins polluer !

    Biz

  • M dit :

    – Le suremballage, un exemple, hier courses de chéri: un lot de 8 paquet de gâteaux, on a donc: le film plastique+ 8 boîtes cartons + 16 emballages individuels. J’étais folle quand j’ai vu ça. Et c’est la même chose pour les jeux de sociétés et les jouets que l’on va acheter à Noël.
    – et pourquoi pas des tickets de caisse avec au recto rien d’écrit ainsi je pourrai noter ma liste de course ou alors en papier compostable.
    – les factures payables en ligne. Mon rêve ça m’éviterai les 20km de voiture pour payer la facture de périscolaire alors que la communauté de communes juste à côté fait le paiement en ligne.
    – les gens qui jettent les vêtements et matériels de puériculture plutôt que d’utiliser des sites comme donnons.org ou voir si il n’y a pas des associations qui les récupère.

    • angelique_glamconscious dit :

      Merci pour toutes ces suggestions. Le paiement des factures en ligne se développe petit à petit, espérons que nous pourrons bientôt tout payer en ligne. Ca évite un déplacement ou un envoi par la Poste et du temps de saisie ensuite, je pense que tout le monde y gagne !
      Merci pour le site donnons que je ne connaissais pas ;-)
      A bientôt,

Répondre à Marine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *